Article

Open innovation RH à Pôle emploi

L’atelier club RH du 29 novembre dernier était consacré à l’Open innovation RH à Pôle emploi. Des exemples de services accélérés à La Fabrique Pôle emploi*, l’incubateur de l’établissement, ont été présentés aux membres du club RH.

Publié le  22/01/2018

Quatre porteurs de projets : deux start-up externes (CACTI et Lunchtime Mentoring) et deux intrapreneurs (Maintenant! et La Bonne Boîte) se sont succédés pour présenter leurs projets et échanger en sous-groupes avec les responsables RH présents. L’objectif ? Confronter leurs projets/leurs services aux besoins des membres, recueillir leurs réactions et leurs conseils, avoir des pistes de développements éventuels…

L’événement s’est déroulé dans les locaux partagés du LAB et de La Fabrique Pôle emploi à Paris.

Avant d’avoir le retour des quatre start-up sur cette matinée, découvrons leurs projets.

 

Cacti

atelier_rh_open_inno_CACTI_art.jpg

Cacti est une plateforme qui identifie les savoirs, savoir-être et savoir-faire des individus et les valorise grâce à un système de gamification innovant. Ses objectifs sont doubles. Pour le chercheur d’emploi,  il s’agit de favoriser son accès à l’emploi et à une carrière qui lui correspond. Pour l’entreprise, il s’agit de recruter sur des compétences vérifiées et non pas seulement sur des diplômes ou un CV, ainsi que de repérer les talents et les hauts potentiels. Par ailleurs, le système de gamification de Cacti permet de favoriser la collaboration ainsi que d’évaluer les collaborateurs tout au long de leurs carrières, tout en offrant aux ressources humaines une vision d’ensemble sur les compétences présentes dans l’entreprise.

 Les fondateurs de Cacti sont trois étudiants de l’école 42 : Matthis Bouanik, Paul Uttscheid et Nacio-Félix Laubressac et un étudiant de HEC, Pierre Montel qui ont remporté en janvier 2017, le challenge “CV augmenté” organisé dans le cadre du lancement de l’Emploi Store Idées.

 

LunchTime Mentoring

atelier_rh_open_inno_LUNCHTIME-Mentoring_art.jpg

L’idée de LunchTime Mentoring est de favoriser le partage d’expérience autour de la reconversion professionnelle dans le cadre d’un programme de mentorat.

Cette start-up associative s’adresse aux personnes qui envisagent une reconversion professionnelle et leur permet de rencontrer en face à face quelqu’un qui a déjà changé de métier, prêt à partager son expérience. Elle soutient ainsi les professionnels dans la réalisation et la valorisation de leur reconversion professionnelle. Elle met également en relation les candidats à la reconversion avec des partenaires qui proposent des accompagnements et des entreprises qui recrutent sur les métiers en tension.

À l’origine du projet, Marie Mugler et Lucien de Brot sont lauréats du Hackathon pour l’emploi, organisé par la ville de Paris, Pôle emploi et la Cité des métiers en novembre 2016.

 

Maintenant!

atelier_rh_open_inno_Lauren-MICHEL_art.jpg

Ce service permet de recruter sans CV et sans offre d’emploi. À l’origine, il a été conçu pour répondre à des besoins d’urgence dans les secteurs en tension et saisonniers comme : l’hôtellerie-restauration, la vente, le commerce de détail, les emplois à domicile, l’animation, les vendanges… Aujourd’hui, le service s’étend à d’autres secteurs d’activités et propose au total 23 métiers et bien d’autres à venir…

En quelques clics les demandeurs d’emploi renseignent le poste recherché, leurs qualités, leurs disponibilités et leur zone géographique. Si leur profil correspond à ce que recherche un employeur, ils sont mis en contact immédiatement. « Ce principe permet aux candidats de mettre en valeur leurs qualités et aux employeurs de gagner un temps précieux dans le processus de recrutement » précise Lauren Michel, la conseillère Pôle emploi intrapreneuse à l’origine de ce service.

 

La Bonne Boîte

atelier_rh_open_inno_Eric-BARTHELEMY_art.jpg

L’idée ? Proposer aux demandeurs d’emploi un moteur de recherche pour explorer le « marché caché ». Sur la base d’algorithmes statistiques évolués, le service internet « La Bonne Boîte » disponible sur l’Emploi Store restitue une liste d’entreprises ayant une forte probabilité d’embauche dans les 6 mois à venir. Ce service permet d’être plus efficace dans les démarches spontanées, en limitant l’envoi aléatoire de candidatures, en limitant les retours négatifs et en augmentant les chances de décrocher un entretien d’embauche. L’outil propose également des conseils pour rédiger une candidature, le nom et les coordonnées de la personne à cibler et un plan de localisation de la société.

Initiateur du projet, Eric Barthélémy, conseiller Pôle emploi intrapreneur a déposé son idée sur « InnovAction » et a remporté le challenge interne « Y a-t-il un intrapreneur parmi nous ? » Il a alors bénéficié d’une incubation à La Fabrique Pôle emploi et fut rapidement rejoint par Agathe Latreille, Business développeur.

 

Questions aux porteurs de projets sur leur participation à l'atelier

  • Qu’avez-vous retiré des échanges avec les membres du club RH présents?

 

Cacti

Le club RH a été riche en enseignement. Il nous a permis de valider notre produit, de mieux comprendre les attentes des ressources humaines ainsi que de lancer les bases de futures collaborations. Ces échanges nous ont marqué par la bienveillance et la pertinence de nos interlocuteurs.  

 

LunchTime Mentoring

 Cette rencontre est intervenue pile au terme de notre incubation à La Fabrique Pôle emploi. Elle arrivait donc à point nommé. Après avoir fait grandir LunchTime avec l’appui des expertises de Pôle emploi, c’était le premier crash test, la première sortie au grand jour en B2B depuis le Hackathon.

Premier enseignement : la reconversion professionnelle est un sujet qui parle à tous les membres du club RH. Difficulté à recruter ? Coûts d’intégration de nouveaux collaborateurs à maitriser ? Population à reconvertir vers l’externe ou à l’interne ? Fidélisation de salariés aux expériences multiples ? Promotion du mentoring comme outil de valorisation des talents et des parcours ? Chacun a pu trouver une résonance à ses propres préoccupations. La qualité des échanges qui a suivi notre présentation est une preuve de l’intérêt que notre présentation a suscité. Il faut souligner la liberté de ton et la bienveillance des remarques qui n’étaient pas complaisantes pour autant. Un rêve pour des entrepreneurs avides de retours de professionnels.

 

Maintenant!

Les échanges ont été fort intéressants en termes de retour utilisateurs. Certains participants nous ont apporté des idées et des axes d’amélioration pertinents.

 

La Bonne Boîte

Les rencontres ont permis de confronter  le service « La Bonne Boîte » non pas aux utilisateurs, mais aux destinataires : les recruteurs. Forts intéressés par la démarche, ils ont été force de propositions. Il faut renouveler l'expérience.

 

  • Quel retour avez-vous eu de la part des entreprises ? Votre service répond-il à un besoin au sein de leurs organisations ? Se sont-ils montrés intéressés par l’utilisation de ce service et pour l’intégrer dans leurs pratiques ?

 

Cacti

Les retours des membres du club RH étaient à la fois intéressants et encourageants. Ils nous ont confirmé que Cacti répondait essentiellement à quatre besoins :

  • Faciliter et diversifier  le recrutement par la certification des compétences (diversité de profils)
  • Permettre une identification et une valorisation de toutes les compétences des collaborateurs (ce qui permet de réduire le turnover et le « bore-out »)
  • D’identifier les hauts potentiels dans les entreprises
  • De faire évoluer les entretiens annuels en proposant une évaluation participative et continue des collaborateurs.  

Ces retours étaient très encourageants car ils ont montré que Cacti répond à de véritables besoins de la part des entreprises.

 

LunchTime Mentoring

Nous avons été bombardés de questions et de remarques - des cartes ont été échangées- nous avons été invités par certains à aller présenter nos travaux, en prenant un peu plus de temps que ce qui a été possible lors du club RH.

Ce qui a été plaisant à vivre et encourageant pour la suite, c’était de constater qu’immédiatement nos interlocuteurs étaient dans la projection de ce que Lunchtime pouvait apporter à leur entreprise, sur la façon d’intégrer notre contribution à leur dispositif. Nous avons en fait eu un accueil beaucoup plus percutant que ce à quoi nous nous attendions ; la mise à disposition en intra de LunchTime, adapté à chaque situation d’entreprise est une piste prometteuse.

 

Maintenant!

Les retours de la part des entreprises ont été très positifs et prometteurs pour l’avenir du service. Leurs témoignages confirment que c’est un outil adapté aux nouvelles pratiques de recrutement tant sur la forme que sur le fond (ton décalé, simple, rapide, sans CV, sans offre).

Plusieurs d’entre eux se sont montrés très intéressés. Nous avons à ce titre recontacté le directeur du recrutement chez McDonald’s. Raphaëlle et moi avons rendez-vous avec lui  au siège en janvier. Autre contact : le DRH de Magnum, intéressé également pour utiliser le service au sein de l’évènementiel.

À noter que des grands comptes utilisent déjà ce service dans certaines régions.

 

La Bonne Boîte

Les employeurs n'étant pas la cible de « la bonne boîte », mais plutôt les chercheurs d'emploi, le club RH était l'occasion de confronter l'outil aux recruteurs. Les échanges ont permis de confirmer que la candidature spontanée est un canal de recrutement abondamment utilisé par les entreprises, et qu'elles voient d'un bon œil « la bonne boîte ». Des propositions d'évolutions du service ont même émergé.

 

  • À l’issue de votre présentation auprès des membres du club RH, ceux-ci ont résumé sur un post-it, en quelques mots-clefs, ce que leur inspirait votre projet. Quels sont les mots qui reviennent le plus?

 

Cacti

Collaboration et intelligence collective sont les mots qui revenaient le plus souvent. Il était très agréable de voir que les participants du club RH ont compris que Cacti était un outil de management des talents des compétences qui permet de faciliter et valoriser la collaboration et la proactivité dans les entreprises.  

 

LunchTime Mentoring

Concept innovant ; accélérateur de prise de décision ; process très intéressant qui répond effectivement à différentes problématiques ; bonne idée de valoriser les reconversions dans l’entreprise et d’utiliser le vécu pour donner confiance ; adapté aux politiques RSE… des post-it très encourageants. Et aussi dans les pistes à développer : bien valider les partenaires avec les entreprises engagées et… changer de nom !

 

Maintenant!

Très belle idée ; étendre à d’autres secteurs et d’autres métiers ; outil ergonomique et simple ; recruter des savoir-être.

 

La Bonne Boîte

Visibilité ; simplicité ; facilitateur ; proactivité.

 

  • Quelle est la prochaine étape pour vous ?

 

Cacti

La prochaine étape de Cacti est de finaliser le développement de la plateforme, de continuer notre recherche et développement sur la certification de compétences en partenariat avec HEC et de trouver un partenaire pour co-designer Cacti et l’intégrer à une entreprise.

 

LunchTime Mentoring

C’est assurément poursuivre avec le lancement effectif de la plateforme web de mise en relation des personnes en reconversion avec les « grands témoins » qui partagent leur expérience ; c’est constituer nos communautés avec les soutiens de nos partenaires et des premières entreprises à contractualiser avec nous. Du pain sur la planche mais surtout une très belle énergie, alimentée par notre incubation à Pôle emploi et ce club RH qui l’a conclu avec éclat. Merci aux membres du club et à La Fabrique Pôle emploi !

 

Maintenant!

Nos trois prochaines étapes sont les suivantes :

  • Étendre notre service à d’autres secteurs d’activités et intégrer de nouveaux métiers dont des métiers qualifiés, soit couvrir 55% du marché des 6,8 millions d’embauches. Nous avons déjà commencé ce travail en intégrant les secteurs du BTP (une dizaine de nouveaux métiers livrés dans les prochains jours), de la logistique et bien d’autres en cours de construction…
  • S’ouvrir à de nouvelles régions et ainsi couvrir le territoire national au premier semestre 2018. Les régions de Bretagne, Normandie et Île-de-France restent à ouvrir.
  • Développer le partenariat grands comptes et centres de formation.

 

La Bonne Boîte

Des propositions ont été intégrées à la feuille de route de « La Bonne Boîte », notamment celle permettant aux recruteurs d'accéder à leurs données. Et puis je me dis : « pourquoi ne pas leur proposer d'être nos bêta-testeurs pour les évolutions à venir ? »

 

 

Si vous souhaitez entrer en relation avec l’une des start-up ou l’un des intrapreneurs :

Cacti : contact@cacti.work

LunchTime mentoring : marie@mariemugler.com et  ldebrot@ldebrot.com

Maintenant ! lauren.michel@pole-emploi.fr ; et pour accéder au site : Maintenant!

La bonne boîte : eric.barthelemy@pole-emploi.fr ; et pour accéder au site  La Bonne Boîte

 

 

*  La Fabrique Pôle emploi ?

"La Fabrique", l’incubateur de Pôle emploi propose un lieu et un accompagnement qui accélère des projets digitaux dédiés à l’emploi.

La Fabrique Pôle emploi accompagne aujourd’hui des start-up internes (La Bonne Boîte, La Bonne Formation, Maintenant!, Avril, Memo et Clara) et accueille des start-up externes (comme Whire, Cacti et Lunchtime).

Les start-up internes sont sélectionnées deux fois par an via un challenge interne où les agents Pôle emploi sont invités à présenter leurs projets digitaux innovants. Les gagnants ont donc la possibilité de devenir intrapreneurs et mener à bien leurs projets au sein de Pôle emploi.

La sélection des start-up externes est également réalisée par des challenges dédiés aux entreprises et entrepreneurs (ou sélection sur dossier), les gagnants bénéficient d’une incubation à La Fabrique Pôle emploi.

Ces start-up sont accueillies par une équipe référente Pôle emploi composée de coachs, data scientists et UX Designers qui les suivent durant leurs incubations. L’équipe dédiée les met en lien avec des experts métiers, organise des OpenLabs pour les challenger et partager leurs actualités. Les start-up ont un accès aux data de Pôle emploi (via l’emploi store développeurs), au réseau de Pôle emploi (partenaires, start-up, etc.) et à des tests utilisateurs leur permettant de confronter leurs services aux utilisateurs.

Plus d'actualités

L’agilité en entreprise : effet de mode ou [...]

Le vingtième club RH d’Auvergne Rhône Alpes s’est déroulé au sein de l’Opéra de Lyon pour une rencontre placée sous le signe de la musique et de l’agilité en entreprise.

Une démarche inédite de concertation afin [...]

Du 28 mai au 8 juin, au cours d’une concertation externe de grande ampleur auprès des demandeurs d’emploi, entreprises et partenaires, près de 600 ateliers ont été organisés en agence Pôle emploi.

L’entreprise libérée, le bonheur au travail : [...]

Le dernier club RH Pôle emploi Occitanie a tenté de répondre à cette question difficile à l’aide d’un expert sur la question du bonheur au travail.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.