Article

Comment réconcilier emploi et handicap

Plus éloignées de l'emploi, les personnes en situation de handicap subissent notamment la discrimination à l'embauche, des freins à la mobilité ou encore le manque d'accessibilité des lieux et des services. Pour elles, Pôle emploi s'engage au quotidien !

Publié le  25/10/2018

Les personnes en situation de handicap rencontrent plus de difficultés en matière d'insertion professionnelle : leur taux de chômage se maintient à 19% en 2017, soit deux fois plus que l’ensemble de la population active. Près de 500 000 personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi sont actuellement inscrites à Pôle emploi, dont 2/3 depuis un an ou plus.

 

Plusieurs éléments expliquent cette situation :

  • Un manque de qualification : les travailleurs handicapés ont un niveau de qualification inférieur à la moyenne (72% des demandeurs d’emploi bénéficiaires de l'obligation d'emploi ont un niveau inférieur au bac, contre 53% des autres demandeurs d’emploi) ;
  • La discrimination à l’embauche, car les préjugés persistent : près d’une personne sur deux en situation de handicap déclare avoir été discriminée dans l’emploi ;
  • Des problèmes d'accessibilité : les outils, lieux et services ne sont pas toujours adaptés aux différents types de handicap (60% des établissements qui accueillent le public ne sont pas encore accessibles) ;
  • Des freins à la mobilité : les difficultés à se déplacer pour assister aux événements pour l'emploi et aux entretiens restreignent la zone de recherche.

Que dit la loi ?

Depuis 1987, la loi prévoit un taux d'emploi de personnes en situation de handicap fixé à 6% pour les entreprises de plus de 20 salariés. Aujourd’hui, ce taux d'emploi n'est que de 3,4% dans le secteur privé, et de 5,5% dans le secteur public.

Alors que faire ? Lutte contre les discriminations, accompagnement renforcé, aide au recrutement...

 

1. Lutte contre les discriminations : Pôle emploi en première ligne

Protéger les demandeurs d'emploi contre les discriminations fait partie des principales missions de Pôle emploi. Cela se traduit par la signature avec le Défenseur des droits d’une charte anti-discrimination pour recruter dans l'égalité, renforcée par une convention en juin 2015.

Notre action en la matière repose principalement sur 3 leviers :

  • Le contrôle des plus de 600 000 offres disponibles sur pole-emploi.fr, pour vérifier qu'elles ne comportent pas de critère discriminant. Sur ce point, la totalité de nos conseillers a été formée à la lutte contre les discriminations ;
  • La participation aux différentes initiatives en faveur de l’emploi des personnes handicapées qui ont lieu tout au long de l’année : le salon Hello Handicap, le projet Handimooc, le forum Emploi-Handicap du CIDJ, etc. ;
  • Le soutien aux modes de recrutement innovants, davantage basés sur les compétences que sur le CV.

2. Des services adaptés pour faciliter la recherche d'emploi

Dans l’accompagnement

Nous formons et sensibilisons l'ensemble de nos conseillers à la prise en compte du handicap, qui concerne 8,5% des demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'obligation d'emploi.

Ainsi, pour leur fournir le meilleur accompagnement possible (c'est à dire adapté et renforcé), chacune de nos agences est dotée d'au moins un référent spécialisé. S’il le juge utile, il peut orienter les demandeurs d’emploi concernés vers le réseau Cap emploi : chaque année, près de 80 000 demandeurs d’emploi sont dirigés vers cet opérateur de placement spécialisé.

 

Aujourd'hui, 43% des demandeurs d'emploi handicapés bénéficient d'un accompagnement spécialisé par Cap emploi ou renforcé par Pôle emploi.

Dans nos services

Ce n'est pas forcément connu, mais un outil numérique, comme un site internet, n'est pas spontanément utilisable par tout le monde. Les malentendants ou les malvoyants ont par exemple des difficultés – voire une impossibilité pratique – à consulter les outils numériques non adaptés à leur handicap.

Labellisés « e-accessibles » au plus haut niveau, les salons en ligne de Pôle emploi permettent de rapprocher candidats et recruteurs en limitant les déplacements, un plus pour les personnes en situation de handicap.

Par ailleurs, nous adaptons nos différents services pour qu'ils soient accessibles à tous et ainsi favoriser le retour à l'emploi. Par exemple, nous testons des méthodes d'écriture simplifiée comme le FALC (Facile À Lire et à Comprendre) et le Français pour tous.

En agence

De même, les agences Pôle emploi sont rénovées pour devenir plus accessibles : balises sonores, signalétique en braille, mobilier adapté aux personnes en fauteuil… la plupart de nos agences sont déjà entièrement ou partiellement adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Aujourd'hui, 69% de nos agences sont entièrement accessibles, et 27% partiellement accessibles, pour un objectif de 100% d’ici à la fin de l’année 2018.

PôIe emploi est aujourd’hui le premier service public entièrement accessible aux personnes sourdes et malentendantes. Traduction en langue des signes, présence de boucles à induction magnétique : chaque agence est équipée des dispositifs pour améliorer la qualité des échanges.

 

Pôle emploi s’engage pour l’insertion des personnes autistes !

 

Aujourd’hui, seulement 10% à 20% des personnes autistes occupent un emploi. Dans plusieurs régions, nous expérimentons avec des entreprises partenaires et des acteurs spécialisés des dispositifs d’accompagnement sur mesure pour faciliter leur insertion professionnelle. Par exemple :

En Île-de-France, est proposé un « coaching » régulier avec l’association Asperteam, un dispositif qui repose sur un travail d’apprentissage de gestion du stress ;

En Pays-de-la-Loire, une plateforme régionale de service favorise la coopération entre les acteurs spécialisés et Pôle emploi pour un meilleur suivi et accompagnement des personnes autistes. 

3. Une politique RH ambitieuse, pour donner l’exemple

En 2017, Pôle emploi a dépassé le taux légal d'emploi de travailleurs handicapés pour la 7è année consécutive : actuellement, plus de 4 200 de nos agents sont en situation de handicap, dont 97% en CDI, soit un taux d'emploi direct record de 8,08%.

Au niveau national, nous participons au programme RITHa (Réussir l’Intégration des Travailleurs Handicapés), et nous avons signé une convention avec le FIPHFP.

Parmi les principales dispositions mis en œuvre pour améliorer la qualité de vie au travail de nos agents en situation de handicap, nous proposons des aménagements du temps de travail (temps partiel, télétravail), ainsi qu’un accompagnement dans les démarches de reconnaissance ou de renouvellement de la qualité de travailleur handicapé. Parallèlement, nous sommes engagés pour une meilleure accessibilité des sites, des postes et des outils de travail en ligne.

Pour aller plus loin

 

Plus d'actualités

Quand la blockchain s’empare du recrutement

La blockchain pourrait révolutionner à terme l’organisation des entreprises et en particulier le recrutement, en favorisant la traçabilité des informations fournies par les candidats.

Les trop-perçus : 5 minutes pour comprendre

Dans cette infographie, nous vous expliquons en 5 minutes qu'est-ce qu'un trop perçu ?

Quel métier et quelles compétences pour réussir [...]

Le digital est aujourd’hui partout. Aucun secteur n’y échappe. Mais quels sont les métiers et les compétences qui demain seront les plus recherchés dans ce vaste écosystème ? L’agence Aquent, à l’occasion de son Baromètre des métiers du digital, a interrogé un large panel de professionnels à ce sujet.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.