788 conseillers Pôle emploi dédiés à l’accompagnement des jeunes

Publié le  22/10/2015

Mise à jour le 15/12/2017

Afin de favoriser l’accès à l’emploi durable pour les jeunes demandeurs d’emploi, Pôle emploi renforce durablement son offre de services avec l’Accompagnement Intensif des Jeunes (AIJ). Aujourd’hui, au-delà des conseillers qui suivent les demandeurs d’emploi de tout âge, 788 conseillers sont exclusivement dédiés au dispositif.

L’objectif de l’Accompagnement Intensif Jeune (AIJ) ?

Cet accompagnement intensif doit permettre aux jeunes demandeurs d’emploi, rencontrant des difficultés d’intégration au marché du travail, d’accéder à l’emploi durable au moyen d’un accompagnement intensif vers et dans l’emploi ou la formation.
Ainsi, les
788* conseillers de Pôle emploi ont pour objectif de favoriser pour tous une trajectoire constructive vers l’emploi durable pouvant passer transitoirement par un emploi aidé ou en alternance, ou le recours à la formation.

L’Accompagnement Intensif Jeune, pour qui et comment ?

Les jeunes de moins de 26 ans**, en difficulté d’intégration au marché du travail sont concernés par l’AIJ. Ils ont besoin d’un accompagnement très soutenu dans leurs démarches afin de mieux connaître le marché du travail, valoriser leurs atouts, acquérir les méthodes de recherche d’emploi appropriées, élargir leurs cibles professionnelles et être soutenus durant la période d’intégration en entreprise ou en formation.
La mise en place de l’accompagnement se fait le plus tôt possible et ce, dès le premier rendez-vous. Le conseiller établit d’abord un diagnostic afin de définir le projet professionnel du demandeur d’emploi puis, ensemble, ils construisent une stratégie à adopter pour optimiser la recherche d’emploi.
Pendant 6 mois dans le cas général ou 3 mois dans le cadre d’un club, les conseillers accompagnent des jeunes de manière intensive vers l’emploi durable. Cet accompagnement vers l’emploi est complété par un suivi alors que le jeune a retrouvé un travail ou une formation, afin de sécuriser l’intégration professionnelle.

Pour soutenir le déploiement de l’offre de services à destination des jeunes, Pôle emploi mobilise des fonds européens

Sous l’impulsion, notamment, de la Garantie européenne pour la Jeunesse, Pôle emploi bénéficiera jusqu’en 2020 de cofinancements européens : le Fonds Social Européen (FSE) jusqu’en 2020 et l’Initiative pour l’Emploi des jeunes (IEJ) jusqu’à fin 2015. Ces fonds permettent d’allouer des moyens humains supplémentaires à l’accompagnement des jeunes demandeurs d’emploi.
L’intervention du FSE, au titre de la nouvelle programmation 2014-2020 s’inscrit dans le cadre général de la stratégie « Europe 2020 » définie par le Conseil de l’Union Européenne. Elle vise en particulier à « faire en sorte que les politiques actives de l'emploi ciblent effectivement les plus défavorisés ».
Et, pour la période 2014-2015, des crédits complémentaires sont alloués au titre de l’IEJ, dédiés aux régions ou territoires où le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25%.

INFO

La situation des jeunes sur le marché du travail en chiffres

En France, 23,4% des jeunes sont touchés par le chômage (2e trimestre 2015, Insee). Les jeunes représentent 9,64% de la population active (Insee 2012) et 15,19% des demandeurs d’emploi (en mars 2015, Pôle emploi).

 


* chiffres Pôle emploi, avril 2015.
** ou moins de 30 ans pour les publics qui relèvent de la politique de la ville.

En savoir + : Accompagnement intensif jeunes : kesako ?

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

72%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune

Ensemble pour l'emploi