Article

Le regard de Thierry Lemerle, directeur régional Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur

Il nous en dit plus sur la stratégie régionale de Pôle emploi et sur les actions conduites avec ses partenaires en faveur du développement économique local.

Publié le  15/06/2018

lemerle_art_org.jpg

 

Pouvez-vous nous présenter la stratégie de Pôle emploi pour favoriser avec ses partenaires le développement économique de la région et l’emploi local ?

L’action de Pôle emploi s’inscrit dans le cadre de la décentralisation.

Conformément à la loi NOTRe, la Région est chef de file en termes de stratégie de développement économique. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, son action est structurée sur la base du Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation. Approuvé en mars 2017, il représente la feuille de route de tous les acteurs économiques du territoire pour une période de 5 ans.

Dans notre région, le Conseil régional a défini huit Opérations d’Intérêt Régional, articulées autour de filières d’excellences stratégiques et de projets structurants du développement. Ce sont des marqueurs forts en termes de perspectives. À l’horizon 2021, la Région estime que ces opérations d’intérêt régional représenteront 1 milliard d’investissements publics et privés, 50 000 emplois nouveaux et 500 implantations d’entreprise à fort potentiel. Pôle emploi, partenaire privilégié de la Région, veut être à la hauteur de ces enjeux.

En effet, en avril 2016, nous avons signé avec la Région une convention de coopération renforcée dont l’un des axes majeurs est l’accompagnement du développement économique du territoire. Dans ce cadre, je suis membre du comité de pilotage et du comité des financeurs des Opérations d’Intérêt Régional et les équipes de Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur participent à l’élaboration de leur feuille de route. Nous avons ainsi la connaissance en avant-première des projets, ce qui permet d’anticiper les besoins des entreprises et les orientations en termes de formation des demandeurs d’emploi. Pour favoriser les échanges et partager les informations, j’ai créé, au sein de Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur, un comité de développement économique, animé par des référents Pôle emploi pour chaque filière d’excellence. À partir de ce mois de juin 2018, Pôle emploi participera également à la déclinaison de ces Opérations d’Intérêt Régional dans le cadre des Comités Economiques des Territoires créés par la Région.

Par ailleurs, au travers des données que nous analysons, notre action s’inscrit comme une aide à la décision dans l’élaboration de la stratégie économique. Pôle emploi cultive une expertise reconnue en matière d’analyse du marché de l’emploi. Nos études portent notamment sur l’analyse du marché du travail, sur les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville, sur les retours à l’emploi après formation, sur les métiers en tension, sur les Besoins en Main-d’Œuvre. Nous mettons ces données à disposition de la Région et menons avec l’Observatoire Régional des Métiers des études communes ou complémentaires.
Utilisés dans le cadre de diagnostics partagés, ces travaux représentent autant d’informations qui contribuent à éclairer les orientations en matière de développement économique.

 

Vous avez choisi d’œuvrer particulièrement sur des filières d’excellence.  En quoi ces filières sont-elles porteuses d’avenir pour la région ?  

Nos actions prioritaires sont établies en relation étroite avec les Opérations d’Intérêt Régional et avec les Pôles de compétitivité porteurs d’emploi, notamment le Pôle SAFE (aéronautique et sécurité) le Pôle Capenergies (Energies et industries du futur) le Pôle Mer Méditerranée ou encore avec les initiatives autour de la Smart city de Nice.

La Semaine de l’Emploi Maritime est l’exemple concret le plus récent qui illustre notre stratégie. Réalisé conjointement avec l'ensemble des régions ayant une façade littorale, cet événement concrétise la coopération que nous mettons en œuvre avec les acteurs économiques. Organisée du 12 au 17 mars dernier, la Semaine de l’Emploi Maritime a mobilisé en Provence-Alpes-Côte d’Azur 180 entreprises et 1500 demandeurs d’emploi autour des 50 événements proposés dans les trois départements du littoral régional.

Le succès du colloque « Compétences Mer » qui a accueilli tous les grands acteurs de l’Opération d’Intérêt Régional et des filières d’excellence correspondantes, montre notre capacité à répondre aux attentes de nos partenaires économiques. Dans cet esprit, Pôle emploi et le Pôle Mer Méditerranée ont signé le 14 mars une convention de coopération en faveur de l’emploi et du développement économique.

Je souhaite agir en proximité des décideurs politiques, des acteurs économiques, et des branches professionnelles. J’ai noué des relations de confiance avec le MEDEF au niveau régional. Par exemple, nous travaillons en étroite coopération avec les représentants de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat, avec l’UIMM, avec les Unions patronales de chaque territoire, les groupements d’entreprises et les chambres de commerce et d’industrie. Au niveau territorial, avec mes équipes, nous sommes particulièrement engagés pour accompagner les demandeurs d’emploi et les entreprises au plus près de leurs besoins et des réalités des bassins d’emploi. Nous sommes les porteurs de projets majeurs en matière de recrutement (le Grand Prix de Formule 1 au Castellet, le parc de loisirs Spirou, les centres commerciaux, la Marine nationale…), et aussi à la pointe de nouveaux modes d’accompagnement des demandeurs d’emploi : 500 jeunes diplômés seront parrainés dans notre région d’ici la fin 2018, sous l’impulsion du Conseil régional et de Pôle emploi.

 

Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur est également en pointe dans le domaine du digital : vous avez récemment  organisé avec la Région un challenge pour favoriser l’attractivité et l’emploi. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce challenge innovant  dont les lauréats ont été primés lors du  Salon Viva Tech de mai dernier ?  

L’innovation est un des axes de la convention que nous avons signée avec la Région. Ensemble, nous avons organisé notre 1er challenge data. Les participants de ce challenge devaient proposer une solution digitale (application pour smartphone, site internet…), qui permettrait de développer l’attractivité et l’emploi sur un territoire donné en luttant contre les clichés et les idées reçues liés à des métiers ou des bassins d’emploi. 

Les applications primées, Human Roads et Attractive jobs (cette dernière est une start-up interne issue de la Direction des Services Informatiques de Pôle emploi Provence-Alpes-Côte d’Azur) , offrent des services nouveaux aux demandeurs d’emploi désireux d’améliorer leur employabilité en fonction des réalités du territoire. Elles favorisent le choix d’orientations alternatives pour répondre aux besoins des entreprises et les aident à être agiles dans un marché de l’emploi en constante évolution, qui nécessite une adaptabilité permanente. 

Cette opération est une première et nous sommes fiers de l’avoir menée dans notre région. Elle affirme notre engagement en faveur de l’accès à l’emploi et notre soutien aux jeunes pousses.

D’une part, les lauréats vont bénéficier d’une aide au financement du développement de leurs applications par la Région (20 000 euros au total). D’autre part, Pôle emploi leur accorde un appui logistique et RH. Les deux start-up seront accueillies au Lab Pôle emploi à Marseille dès la rentrée de septembre. C’est une manière d’initier les prémices d’une « Fabrique Pôle emploi » en région.

 

Plus d'actualités

L’agilité en entreprise : effet de mode ou [...]

Le vingtième club RH d’Auvergne Rhône Alpes s’est déroulé au sein de l’Opéra de Lyon pour une rencontre placée sous le signe de la musique et de l’agilité en entreprise.

Une démarche inédite de concertation afin [...]

Du 28 mai au 8 juin, au cours d’une concertation externe de grande ampleur auprès des demandeurs d’emploi, entreprises et partenaires, près de 600 ateliers ont été organisés en agence Pôle emploi.

L’entreprise libérée, le bonheur au travail : [...]

Le dernier club RH Pôle emploi Occitanie a tenté de répondre à cette question difficile à l’aide d’un expert sur la question du bonheur au travail.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.