Aides à la mobilité : avant - après

Actuellement, neuf aides différentes soutiennent la reprise d’emploi et la mobilité. Depuis le 1er janvier 2014, elles sont remplacées par un seul rég

Publié le  21/01/2014

Mise à jour le 15/12/2017

Il y a encore quelques jours, neuf aides différentes soutenaient la mobilité dans le cadre de la recherche ou reprise d’emploi et la formation. Depuis le 20 janvier 2014, elles sont remplacées par un seul régime : un gage de lisibilité et d’efficience.

Le constat est clair : les aides à la mobilité, que proposaient Pôle emploi, répondaient à des critères complexes et à une logique centralisée. Pour en améliorer la lisibilité, Pôle emploi 2015 s’est engagé à simplifier et à territorialiser le dispositif. « Depuis le 20 janvier 2014, il n’y a plus qu’un formulaire au lieu de neuf, indique Malik Natchaba, responsable du chantier Simplification et redéploiement. Une seule aide à la mobilité sera donc proposée aux demandeurs d’emploi, qu’il s’agisse d’une recherche, d’une reprise ou d’une formation. On précisera simplement le motif qui justifie la mobilisation de l’aide : transport, hébergement ou repas. »

Les montants dépendront, eux, du motif. Ils pourront atteindre jusqu’à 5 000 € par an et par demandeur d’emploi.

Une souplesse ajustée aux besoins locaux
Pour répondre aux situations individuelles et locales, les conditions d’attribution ont été assouplies et harmonisées. « Sur proposition des conseillers et jusqu’à 30% des attributions, les directeurs pourront moduler les critères d’attribution des aides au vu des axes prioritaires de leur diagnostic territorial », précise Aude Costa de Beauregard, responsable du chantier Territorialisation.

A titre d’exemple, dans les régions frontalières, les aides pourront être accordées en cas d’entretien en dehors de l’Hexagone. Ailleurs, elles pourront être débloquées pour des dépenses d’équipement ou, encore, pour une distance inférieure à 60 km.

Cette nouvelle marge de manœuvre permettra donc aux équipes d’ajuster l’offre de Pôle emploi aux contraintes et aux besoins locaux.
 


Pour en savoir plus
sur les frais à la mobilité, focus sur l'opération New Deal 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

72%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune

Ensemble pour l'emploi