Article

Comment sont calculés les chiffres du chômage ?

Publié le  26/05/2016

Nous répondons à toutes vos questions

1/ Comment Pôle emploi évalue le chômage ?
2/ A partir de quand un chômeur est-il comptabilisé par Pôle emploi ?
3/ Pourquoi certains chômeurs ne sont-ils plus comptabilisés par Pôle emploi ?
4/ Tous les chômeurs sont-ils comptabilisés dans les statistiques nationales ?
5/ Pourquoi les méthodes de calcul des chiffres du chômage évoluent-elles ?
6/ Comment le Royaume-Uni calcule-t-il les statistiques de son marché du travail ?


1/ Comment Pôle emploi évalue le chômage ?

L’explication:

Pôle emploi publie, chaque mois, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi
au niveau de la France entière (métropole et Outre-mer), qu’ils soient indemnisés ou non. Cette publication concerne les 5 catégories de demandeurs d’emploi.

L’exemple :

Par exemple, en mars 2016, Pôle emploi et la DARES comptabilisaient 3 531 800 demandeurs d’emploi (catégorie A). Ce chiffre reflète le nombre de demandeurs d’emploi sans emploi inscrits à Pôle emploi. Un chômeur n’est, en effet, pas forcément inscrit à Pôle emploi.Un chômeur n’est, en effet, pas forcément inscrit à Pôle emploi.
L’INSEE, de son côté, calcule le taux de chômage en France au sens du bureau international du Travail (BIT). Pour ce faire, l’institut procède chaque trimestre à une enquête auprès de
108 000 personnes. Ainsi, l’INSEE a déclaré que le taux de chômage en France metropolitaine représentait, en mars 2016 également, 9,9 % de la population active, soit 2 845 000 chômeurs.
C’est parce que les statistiques de l’INSEE permettent des comparaisons internationales que celles-ci sont régulièrement reprises. La méthode de calcul de Pôle emploi, définie selon la loi française (cf. point 5), permet de fournir des indications précises sur la situation française, mais chaque pays définit ses propres règles en matière de calcul du nombre de demandeurs d’emploi, ce qui rend les comparaisons internationales impossibles. Ainsi, Pôle emploi intègre les demandeurs non-indemnisés quand le Royaume-Uni ne les comptabilise pas dans ses statistiques nationales.

Les ressources :

2/ A partir de quand un chômeur est-il comptabilisé par Pôle emploi ?

L’explication :

Un chômeur est comptabilisé en tant que demandeur d’emploi lorsqu’il est inscrit à Pôle emploi.

L’inscription à Pôle emploi se fait en deux étapes :

- Préinscription
- Inscription formelle

Lorsqu’un individu souhaite s’inscrire à Pôle emploi, il établit d’abord sa préinscription en ligne ou par téléphone. A cette étape, cet individu n’est pas encore formellement inscrit à Pôle emploi et n’est donc pas comptabilisé dans le nombre de demandeurs d’emploi.
Suite à cette première étape, l’individu est reçu en rendez-vous par un conseiller de Pôle emploi. Son inscription est alors validée. C’est à ce moment-là que cet individu est comptabilisé comme demandeur d’emploi.

L’exemple :

Suite à un licenciement, Mathieu se préinscrit à Pôle emploi début février 2016.
A cette étape, il ne sera pas comptabilisé dans le nombre de demandeurs d’emploi publié fin février 2016 mais dans ceux de fin mars 2016.
Chaque mois en effet, sont publiées les statistiques du mois précédent.
Par la suite, début mars 2016, Mathieu obtient son premier rendez-vous avec son conseiller Pôle emploi. Son inscription est alors validée. Mathieu sera alors comptabilisé dans le nombre de demandeurs d’emploi dans les prochains calculs du nombre de demandeurs d’emploi.

Les ressources :

3/ Pourquoi certains chômeurs ne sont-ils plus comptabilisés par Pôle emploi ?

L’explication :

Une fois inscrits à Pôle emploi, tous les demandeurs d’emploi sont tenus d’informer Pôle emploi, chaque mois, de leur recherche active. C’est « l’actualisation » mensuelle. Toute personne qui déclare toujours être à la recherche d’un emploi lors de son actualisation est alors comptabilisé dans le nombre total des demandeurs d’emploi.
A contrario, lors de son actualisation mensuelle, si un demandeur d’emploi informe Pôle emploi qu’il a trouvé un travail, s’il n’actualise pas son statut, s’il ne remplit plus les conditions pour demeurer inscrit (expatriation,…), ou qu’il est radié administrativement (cf. raisons ci-dessous), il sort des listes de Pôle emploi. Il n’est alors plus inscrit sur les listes de Pôle emploi et n’est donc plus comptabilisé parmi les demandeurs d’emploi.

Entre ces deux cas, certains demandeurs d’emploi sont dispensés temporairement de recherche active d’emploi : c’est la catégorie D des demandeurs d’emploi.
Bien qu’ils ne soient pas en recherche active, ces demandeurs d’emploi sont également comptabilisés dans le nombre total des demandeurs d’emploi calculé par Pôle emploi et la DARES.

L’exemple : 

Sophie est inscrite à Pôle emploi depuis 3 mois. A ce titre, elle est donc comptabilisée dans le nombre de demandeurs d’emploi. Cependant, 4 mois après son inscription, Sophie n’actualise pas son statut auprès de Pôle emploi. Même si Sophie est encore en recherche d’emploi, elle sort donc des listes de Pôle emploi.
Elle n’est alors plus comptabilisée en tant que demandeur d’emploi dans les statistiques nationale.

Les ressources :

4/ Tous les chômeurs sont-ils comptabilisés dans les statistiques nationales ?


L’explication :

Chaque mois, la DARES et Pôle emploi publient l’ensemble des statistiques concernant les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi.

Les demandeurs d’emploi sont en effet classés en 5 catégories en France : A, B, C, D et E. Les demandeurs d’emploi inscrits dans les catégories A, B et C sont ceux tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, les autres en sont dispensés momentanément.
L’intégralité des demandeurs d’emploi, quelle que soit leur catégorie, est toutefois comptabilisée dans les statistiques nationales de Pôle emploi.

L’exemple :

Benoît est inscrit à Pôle emploi depuis 6 mois. Pendant ces 6 mois, Benoît n’a pas travaillé et n’est pas dans une situation particulière le dispensant de recherche d’emploi (stage, arrêt maladie…). Il est donc inscrit en catégorie A.
Durant le 7ème mois suivant son inscription, Benoît commence une formation. En informant Pôle emploi de sa situation, il passe de la catégorie A à D. Il n’est donc plus tenu de rechercher un emploi.
Malgré son changement de catégorie, il reste inscrit à Pôle emploi. Il est donc toujours comptabilisé comme demandeur d’emploi dans les statistiques nationales de Pôle emploi.

Les ressources : 

5/ Pourquoi les méthodes de calcul des chiffres du chômage évoluent-elles ?

L’explication :

La production des statistiques du marché du travail, incluant les statistiques du chômage, est définie par la loi. En l’occurrence, la loi prévoit que Pôle emploi transmette, chaque mois, les statistiques du marché du travail au ministère chargé de l’emploi (souvent, le ministère du Travail).
Les modalités de cette production sont définies par une convention entre la DARES, une direction des statistiques qui dépend du minis tère du Travail, Pôle emploi et l’INSEE.
Si une nouvelle loi et / ou une nouvelle convention venait à être adoptée, la production des statistiques du marché du Travail et les modalités de celle-ci pourraient changer.

Les ressources :

  • Les missions de Pôle emploi
  • L’article du Code du travail qui précise les missions de Pôle emploi


    Retour vers le haut de la page


    6/ Comment le Royaume-Uni calcule-t-il les statistiques de son marché du travail ?

    L’explication :


    Comme en France, le Royaume-Uni calcule les chiffres du chômage de deux façons :

    • Le taux de chômage, calculé via les standards internationaux (comme l’INSEE en France). Pour ce faire, une enquête est régulièrement menée auprès de 60 000 personnes pour leur demander s’ils sont au chômage et s’ils recherchent un emploi.

    • Le nombre de demandeurs d’emploi, calculés uniquement sur la base des chômeurs indemnisés. Précisons que l’indemnisation au Royaume-Uni ne peut dépasser 6 mois d’allocations.

    Le taux de chômage est donc calculé de la même façon qu’en France (via des enquêtes régulières).

    En revanche, la méthode de calcul du nombre de demandeurs d’emploi est très différente. En France, le nombre de demandeurs d’emploi concerne tous les demandeurs d’emploi, qu’ils soient indemnisés ou non (cf. point 1), alors qu’Au Royaume-Uni, seuls les chômeurs indemnisés sont comptabilisés.

    Les ressources :

 Retour vers le haut de la page

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.