Article

Des DRHs dans la peau de candidats !

Publié le  18/06/2015

Comment permettre aux recruteurs de découvrir la Méthode de Recrutement par Simulation ? Cette méthode qui est à la fois basée sur les aptitudes et les habilités des candidats, et non pas sur la formation et l’expérience ? En leur permettant tout simplement de tester le concept ! Le 16 avril dernier, ce sont donc des représentants de cinq hôtels de luxe du bassin cannois qui l’ont découvert le temps d’une matinée.

Privilégier l’aptitude du candidat aux diplômes

Les Directeurs généraux et DRH ont eux-mêmes été évalués sur leurs aptitudes à devenir serveur de restaurant et employé d’étage. Agir dans une relation de services, respecter les normes et consignes, maintenir son attention dans la durée, travailler en équipe : autant d’habiletés testées en deux heures ! Pour Pascale Puig, Directrice de l’agence Pôle emploi de services spécialisés du bassin cannois, cette matinée devait « permettre aux cadres des grands hôtels du bassin cannois de tester cette méthode afin de les convaincre de sa pertinence ». Parce qu’en effet, pour certains postes, les employeurs souhaitent évaluer les candidats en situation réelle de travail car ce qui compte, c’est l’habileté à exécuter un ensemble de tâches dans un environnement donné, plutôt qu’une somme de connaissances techniques. Une attente confirmée par Michaël Périès, Directeur Général du Novotel Cannes Montfleury « Nous jugeons aujourd’hui beaucoup plus l’aptitude du candidat à intégrer une attitude de services plutôt que sur le classique CAP, BEP ou Bac Pro ».

                                                        


Et pour le demandeur d’emploi ?

Le candidat engagé dans ce processus de recrutement s’investit lui aussi à chaque étape. La réunion d’information collective, les exercices de simulation, les entretiens, sont autant d’étapes à franchir au cours desquelles il peut cerner les avantages et les contraintes du poste et estimer ses chances de réussite. C’est aussi un avantage certain pour le candidat qui souhaite se reconvertir puisque l’on ne demande pas de CV ou d’expérience dans le métier. Evalué en situation de travail, le demandeur d’emploi démontre ses habiletés et présente son potentiel, deux éléments indétectables sur un CV.

Depuis de sa création, ce sont 500 000 candidats qui ont été recrutés avec la méthode de recrutement par simulation !

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.