Article

Expérimentation pour une VAE plus rapide et simplifiée !

Publié le  26/03/2015

Une expérimentation sur la Validation des Acquis d’Expérience (VAE) visant à simplifier l’accès des demandeurs d’emploi à ce dispositif et à accélérer leurs parcours est mise en œuvre, sous l’égide du Ministère de l’emploi, par Pôle emploi et l’AFPA sur 5 régions (Nord pas de Calais, Haute-Normandie, Basse-Normandie, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire). Cette expérimentation a débuté en mars 2014 et prendra fin en décembre 2015.

Quels bénéfices les demandeurs d’emploi, notamment ceux en situation précaire ont-ils à s’engager dans cette démarche ?

Cette expérimentation doit permettre à des personnes faiblement qualifiées, sans emploi ou en situation précaire, d’obtenir un diplôme et donc de retrouver un emploi plus facilement, tout en évoluant professionnellement.
Comme le souligne l’un des candidats de l’expérimentation : « Aujourd’hui, on vous demande si vous êtes diplômé, l’expérience ne sert plus à rien. Même si vous avez 15 ans, 20 ans derrière vous, il vous faut un titre. L’intérêt de faire une VAE, est donc de valider une expérience. »
Un titre professionnel permet de postuler plus facilement auprès de certaines structures ; par exemple, les maisons de retraite ou les crèches, pour des personnes qui travaillaient au domicile des particuliers à temps partiel. Ou bien, les demandeurs d’emploi ayant obtenu le titre de plaquiste peuvent désormais garantir aux entreprises qui les embauchent de maitriser les règles liées à la performance énergétique du bâtiment.

Une expérimentation qui vise à renforcer l’accompagnement des demandeurs d’emploi

Dans la démarche habituelle, la gestion des différentes étapes du parcours de la VAE incombe au demandeur d’emploi qui doit contacter différents acteurs à chaque jalon. La durée du parcours est variable mais peut aller au-delà d’un an. De plus, les candidats obtenant une VAE partielle lors du jury abandonnent bien souvent et renoncent à obtenir le titre complet alors qu’ils disposent de 5 ans pour le faire.
Dans le cadre de l’expérimentation, les professionnels (Pôle emploi, les Direccte* et l’AFPA) ont construit un parcours « clef en main » de 6 mois maximum pour les bénéficiaires. Ils ont pris en charge la gestion de certaines démarches administratives et accompagnent tout au long de leurs parcours les candidats.
L’expérimentation facilite donc la progression des demandeurs d’emploi tout au long de la démarche et leur permet de gagner du temps.
C’est grâce à un accompagnement et, le cas échéant, une formation sur mesure, que
300 demandeurs d’emploi ont pu engager une VAE pour préparer des titres professionnels dans des métiers variés tels qu’ouvrier du paysage, technicien de maintenance industriel, agent de restauration, agent de sécurité, cariste d’entrepôt, plaquiste, agent d’hygiène et de propreté ou encore employé commercial.
La plupart des personnes concernées par l’expérimentation étaient de niveau V, leur parcours était marqué par de fréquentes ruptures, des changements de métiers subis et une alternance entre activités réduites et inactivité. La principale motivation des candidats est de se stabiliser dans l’emploi et d’accéder à un emploi durable.

Un processus simplifié

Dès le début de l’expérimentation, Pôle emploi a repéré des demandeurs d’emploi susceptibles de bénéficier de la VAE et identifié les titres professionnels qui correspondent aux besoins des entreprises.
Cela a permis de mettre en place, lorsque les personnes n’avaient pas exercé l’intégralité des activités du titre choisi, un module court de formation (de 70 à 150 heures) financé par Pôle emploi, qui leur a été proposé en amont du jury, afin qu’elles aient toutes les chances d’obtenir le diplôme complet.

Ce travail a été réalisé à partir des diagnostics emploi sur les bassins où co-existent des offres difficiles à pouvoir faute de candidats titrés et des demandeurs d’emploi expérimentés inscrits à Pôle emploi.

A RETENIR
A partir de janvier 2015, le module court de formation peut être pris en charge par le Compte Personnel de Formation (CPF).

* Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte)
 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.