Infographie

Difficultés de recrutement, pourquoi certains métiers sont en tension

De plus en plus de projets d'embauche sont jugés « difficiles ». Retrouvez dans cette infographie pourquoi certains métiers sont « en tension ».

Publié le  20/09/2018

 

Alternative textuelle

Difficultés de recrutement : pourquoi certains métiers sont "en tension" 

De plus en plus de projets d'embauche sont jugés "difficiles"

44,4 % des projets de recrutement des entreprises sont jugés "difficiles"

En cause : 

- un manque de candidats qualifiés pour le poste (déficit de compétences)

- un manque de candidature (déficit d'attractivité)

Part de recrutements jugés "difficiles" par les entreprises

  • 2012 : 42,6 %
  • 2013 : 40,4 %
  • 2014 : 34,7 %
  • 2015 : 32,4 %
  • 2016 : 32,4 %
  • 2017 : 37,5 %
  • 2018 : 44,4 %

Les difficultés de recrutement se concentrent dans certains domaines 

Principaux secteurs dits "en tension" (2018) 

(pour lesquels la part de recrutements jugés difficiles est la plus élevée)

  • La métallurgie (66,9 %)
  • Le commerce et la réparation automobile (65, 1 %)
  • La construction (61,2 %)

Les 10 principaux métiers "en tension" (2018)

(pour lesquels la part de recrutements jugés difficiles est la plus élevée)

  • Couvreurs (79,5 %)
  • Ouvriers de la métallurgie (78,5 %)
  • Carrossiers automobiles (78,1 %)
  • Aides à domicile et aides ménagères (76,8 %)
  • Plombiers, chauffagistes (74,9 %)
  • Dessinateurs en BTP (74,4 %)
  • Bouchers (74 %)
  • Professionnels para-médicaux (73,4 %)
  • Mécaniciens et électroniciens de véhicules (72,9 %)
  • Maintenancier en électricité / électronique (72,9 %)

Pôle emploi se mobilise pour soutenir les métiers en tension

  • soutien au recrutement des entreprises : 4 300 conseillers spécialisés 
  • information sur les métiers et lutte contre les stéréotypes : 200 000 immersions professionnelles en entreprise organisées en 2017

Approche par compétence

  • adaptation des profils des candidats aux compétences demandées : 80 000 actions de formation préalable à l’embauche mobilisées en 2017
  • diversification du vivier de candidats des entreprises : 125 434 candidats évalués sans CV en 2017 (Méthode de Recrutement par Simulation)
  • identification des compétences transversales pour faciliter la mobilité entre métiers : outil en ligne "Mon Profil de Compétences" sur pole-emploi.fr

La plupart des recrutement "difficiles" aboutissent

Attention à ne pas confondre :

  • difficultés de recrutement 
  • offres non pourvues 

Plus de 90 % des offres déposées à Pôle emploi sont pourvues.

6 mois après le dépôt d'une offre d'emploi :

  • 2,9 millions d'offres sont pourvues
  • 97 000 recrutements sont annulés (disparition du besoin, budget indisponible)
  • 53 000 recrutements se poursuivent

50 % des recrutements se font sous 38 jours ou moins

  • 10 % en moins de 7 jours
  • 25 % en moins de 17 jours
  • 50 % en moins de 38 jours 
  • 75 % en moins de 78 jours
  • 90 % en moins de 137 jours

Estimation : entre 200 000 et 330 000 projets de recrutement ont été abandonnés, en France, sur une année, faute de candidat 

Sources 

  • Pôle emploi, Offres pourvues et abandons de recrutement, décembre 2017
  • Pôle emploi, CREDOC, Enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO), avril 2018 

 

Plus d'actualités

Prix de thèse de Pôle emploi 2018

Dans le cadre de sa politique d’encouragement et de soutien des travaux de recherche permettant d’éclairer le fonctionnement du marché du travail, Pôle emploi reconduit son prix « jeune chercheur », initié l’an passé et décernera en mars 2019 un prix « jeune chercheur » à un docteur ayant soutenu sa thèse en 2018.

Faire de la mobilité un tremplin pour [...]

Consolider notre rôle de facilitateur des mobilités géographique constitue aujourd’hui un objectif majeur pour Pôle emploi. Véritable levier pour la réalisation des parcours d’insertion professionnelle et pour le développement économique, la mobilité géographique appelle une action ambitieuse, de proximité, mais surtout collective.

Michel Neugnot, Président de la Commission [...]

1er vice-président du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et président de l’Association régionale des missions locales de Bourgogne-Franche-Comté, il nous donne son regard sur les enjeux et les travaux en cours pour faciliter l’accès de tous à la mobilité.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.