Article

La reconversion professionnelle par Yves Deloison

Selon une étude de Pôle emploi sur la mobilité professionnelle, 37% des demandeurs d’emploi ont changé de métier lors d’une reprise d’emploi.

Publié le  22/09/2014

Selon une étude de Pôle emploi sur la mobilité professionnelle, 37% des demandeurs d’emploi ont changé de métier lors d’une reprise d’un emploi. Quels sont les secteurs les plus porteurs et les profils types ? Comment Pôle emploi accompagne les demandeurs d’emploi ? Nous avons rencontré Yves Deloison, journaliste et auteur de « Je veux changer de job »* et créateur de la plateforme toutpourchanger.com qui nous en dit plus sur cette alternative de retour à l’emploi.

Quelles sont les raisons qui poussent à la reconversion ?
Actuellement, le travail est devenu un moyen par lequel chacun désire « se réaliser ».
La majorité des personnes souhaitent se reconvertir car elles ne se sentent plus à leur place et parfois même ne comprennent plus pourquoi elles travaillent. Beaucoup cherchent à donner du sens à leurs activités professionnelles ou ont besoin d’agir avec conviction. D'autres rêvent d'exercer un emploi qui permette d'obtenir un résultat concret. Bien qu’il existe des secteurs propices à la reconversion qu'il faut observer avec attention, on doit tenir compte avant tout de ses aspirations.

Existe-t-il des profils type ?

Il existe plusieurs cas de figure. Les personnes qui changent de métier plus spontanément ont souvent été confrontées à des situations de changement dans leur carrière et ont dû
s'adapter ; les profils « cadres », qui de part leur expérience cultivent l'autonomie et exercent des responsabilités notamment. Mais fortement diplômées ou pas, beaucoup souhaitent changer radicalement de domaine d’activité car elles connaissent une situation de chômage et doivent faire face à la réalité du marché du travail.


Quand est-il pour les chômeurs ?

Que l’on soit salarié ou demandeur d’emploi, la reconversion professionnelle demande du temps car il faut mener un travail pour repérer ses envies et savoir qui l'on est mais aussi connaître son environnement et les mesures dont on peut bénéficier, les formations par exemple… Le statut de demandeur d’emploi permet de bénéficier de certaines mesures d’aide et de formation. On dispose aussi de son temps pour s’y consacrer à fond. Néanmoins, vivre une situation d’urgence, financière notamment, n'est pas idéal pour se reconvertir.

* Yves Deloison, 2011, « Je veux changer de job », éd. Hachette Pratique, Paris.

Du côté de Pôle emploi 

L’accompagnement des demandeurs d’emploi pour une orientation ou une réorientation professionnelle est assuré à Pôle emploi par des conseillers et des psychologues du travail. Ils proposent une offre de services adaptée à son profil et sa situation. Le conseiller et le demandeur d’emploi travaillent ensemble le projet professionnel suivant deux axes de travail :
- la connaissance de soi pour que le demandeur d’emploi fasse un point sur ses compétences, son expérience, ses valeurs… 
- l’environnement pour se faire une représentation du métier, ou du secteur qu’il envisage d’intégrer, la mobilité géographique nécessaire, le marché de l’emploi, …


Ce travail de réflexion s’appuie essentiellement sur une offre de services Pôle emploi : 
- des ateliers collectifs pour construire son projet professionnel avec conseils et accompagnement sur les démarches à mener. D’autres, dédiés à la formation pour en comprendre le fonctionnement et le financement. Il existe également des kits sectoriels : ateliers qui permettent de découvrir un secteur d’activité dans sa globalité. 
- des prestations individuelles proposées en fonction du besoin du demandeur d’emploi :

  • En 2013, ce sont 121 525 prestations « Construire son Parcours de Formation » (CPF) qui ont été proposées par Pôle emploi. C’est une prestation d’orientation spécialisée qui permet de définir un plan d’actions pour mettre en œuvre un plan de formation. Elle est mobilisée lorsque la personne hésite à se lancer dans un parcours de formation ou lorsqu’elle doute de ses capacités, mais qu’elle souhaite optimiser ses chances de réussite. Elle est délivrée par un psychologue du travail de Pôle emploi, qui reçoit la personne et définit avec elle le parcours de formation le plus adapté à son besoin. 
  • « Confirmer son Projet Professionnel » (CPP) est proposée à ceux qui ont déjà des idées, des pistes mais qui ont besoin d’approfondir leurs réflexions pour valider leur projet ; 57974 prestations proposées en 2013
  • « CAP Projet Professionnel », s’adresse au demandeur d’emploi qui a besoin d’élaborer un projet. Le conseiller Pôle emploi va traiter avec lui, les deux dimensions de l’accompagnement. La prestation a pour objectif d’amener la personne ayant un besoin d’orientation ou de réorientation professionnelle identifié par Pôle emploi à définir au moins un projet professionnel. Cette prestation s’adresse aux personnes qui s’interrogent sur leur cible professionnelle, qui souhaitent changer de métier, qui n’ont pas de projet professionnel et qui ont besoin d’être accompagné dans leur orientation. Elle représente 92 840 prestations en 2013.

En savoir + : Lignes de vie

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.