Article

Le Big Data au service de l'emploi

Publié le  24/03/2016

Bayes Impact veut « rendre le monde meilleur, algorithme par algorithme », c'est-à-dire ?


Les algorithmes permettent de créer des applications innovantes, capables de traiter de grandes masses de données de façon intelligente pour mieux servir l'utilisa¬teur. Pourtant, ils sont aujourd'hui encore trop peu utilisés dans une optique sociétale. Notre objectif est de concilier cette culture de l'innovation avec celle de l'intérêt général. Cela n'est possible qu'en prenant en compte les réalités sociales et opérationnelles et en plaçant l'humain au centre de toute solution. Il faut aussi garantir que l'on œuvre exclusivement dans l'intérêt général. Raison pour laquelle nous sommes sous statut associatif de loi 1901. Les codes sources de nos applications resteront ouverts et disponibles à tous.


Ces algorithmes pourraient-ils être appliqués à l'emploi ?

Bien sûr. Les chercheurs d'emploi et les conseillers ont un point commun : naviguer dans la recherche d'emploi nécessite de disposer d'énormément d'informations et d'une solide expertise.
Or, ces informations n'existent pas toujours, sont difficiles d'accès, ou il y en a tant que même les plus aguerris peinent à s'y retrouver ! C'est là que des algorithmes peuvent être un soutien précieux.


Vous avez signé le 21 janvier un partenariat avec Pôle emploi, quel en est l'objectif ?



En alliant l'expertise métier de Pôle emploi, son infrastructure et ses données à notre expertise technique et technologique, je pense que nous pouvons faire de grandes choses. Grâce à cet accord, et sous condition du strict respect des règles de confidentialité, nous allons pouvoir utiliser ces données pour créer une nouvelle interface au service des demandeurs d'emploi et des conseillers, pour leur donner accès à la bonne information, au bon moment.

Sur quel projet spécifique travaillez-vous ?

Nous développons un service en ligne gratuit. Il réunit sur une même plate-forme les données pertinentes dans le cadre de la recherche d'emploi (marché du travail, formations, aides au financement, mais aussi disponi¬bilité des logements, aides sociales, etc.). Il proposera aux demandeurs, en synergie avec leur conseiller, divers parcours possibles, les aidera à les explorer, étape par étape. Par exemple, en permettant à un demandeur d'estimer sa distance à l'emploi et ses freins, puis en lui proposant diverses stratégies (mobilité, reconversions proches, formations). Cet outil rendra les demandeurs d'emploi plus autonomes et fera gagner un temps précieux aux conseillers. Attention ! Ces algorithmes n'ont pas vocation à remplacer les conseillers Pôle emploi. Ce sont des outils d'aide à la décision complémentaires de l'indispensable relation et expertise humaine.

Focus

Paul Duan, surdoué et altruiste


Après Sciences Po et une faculté de mathématiques, Paul Duan s'envole pour l'université de Berkeley, aux États-Unis. En 2014, à seulement 21 ans et après quelques années comme data scientist dans la Silicon Valley, il fonde Bayes Impact avec une idée en tête : résoudre des problèmes critiques de société grâce aux algorithmes. En deux ans, l'ONG s'est dotée des plus grands ingénieurs, débauchés notamment de prestigieuses entreprises de la Silicon Valley, et collabore avec plusieurs gouvernements.

 

 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.