Article

L’e-club, une démarche expérimentale

L’e-club, une démarche expérimentale pour accompagner les demandeurs d’emploi ? Derrière leurs Web cam, les candidats unissent leurs forces pour rechercher un emploi.

Publié le  25/03/2014

L’e-club, c’est une démarche expérimentale menée par Pôle emploi Bretagne. Elaborée dans le cadre de Pôle emploi 2015, elle a vu le jour en novembre 2013. Aujourd’hui, l’heure est au bilan !

L’e-club, une autre façon de chercher un emploi
Au-delà des clubs déjà existants, Pôle emploi Bretagne vient de mettre en place un dispositif expérimental mené par quatre départements. "L’expérimentation a débuté en 2013 suite à l’identification d’un besoin récurrent manifesté par plusieurs candidats potentiels et volontaires. Elle cible des demandeurs qui, faute de pouvoir être facilement mobiles, rencontrent des difficultés à trouver un emploi. Chaque e-club compte au maximum huit participants.", explique Claude Quéguiner, conseillère, et animatrice du e-club de Morlaix. Et d’ajouter, "le but est de créer une cohérence en termes d’accompagnement : constitution d’outils collectifs, plaquettes, mise en ligne du CV, création d’un réseau professionnel, prospection des entreprises…".

Focus sur le e-club de Morlaix
Le e-club de Morlaix est l’un des quatre clubs ayant vu le jour. Deux fois par semaine, il réunit cinq membres et un animateur de Pôle emploi. Au cours de ces rendez-vous, les membres œuvrent en commun et à distance grâce à la visioconférence, sur la technique de recherche d'emploi durant trois heures environ. Les demandeurs d'emploi, en recherche active de poste, mutualisent ainsi leurs démarches : "une recherche d'emploi demande beaucoup d'investissement en temps, d'où l'intérêt de regrouper nos efforts pour en gagner" et en échangeant grâce à la visioconférence "nous évitons des déplacements coûteux et gagnons du temps" estime Erwan Prigent, demandeur d'emploi, responsable en communication et marketing, porteur du projet

Claude Quéguiner rappelle la nécessité pour les "clubistes" d’investiguer le « marché caché », qui ne fait l’objet d’aucune publication d’offres d’emploi. Pourtant, "70 % des recrutements y sont réalisés".

La force du collectif : confiance en soi et dynamisme
Autres avantages pour le groupe, "une véritable émulation, un soutien mutuel ; chacun partage ses réussites ou des échecs. Les demandeurs d’emploi gagnent en autonomie et en confiance en soi. C’est une prestation interactive et collective" conclut Thierry Raffin, responsable multicanal à la Direction Régionale de Pôle emploi Bretagne.
Reste la seconde phase de l'expérimentation, la sensibilisation et la prospection des entreprises du bassin d'emploi de Morlaix. "Récemment, nous avons relancé les entreprises qui ont des projets de création de poste", précise Claude Quéguiner. "Il faut être proactif". Toujours un temps d’avance, c’est ça l’esprit e-club !

Un bilan positif
Au terme de trois mois, ce sont deux clubistes sur trois qui ont retrouvé un emploi ! Compte tenu de ces premiers résultats plus qu'encourageant, les recrutements de nouveaux candidats pour une deuxième session de e-club se déroulera au 2e trimestre 2014. D’autres temps forts et thématiques ont été clairement identifiés : le marché caché, la présentation des réseaux sociaux, la simulation d’entretien avec une ou des entreprises volontaires, la préparation au contact entreprise par téléphone.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.