Article

Une expérience à l'étranger, bonus d'employabilité !

Parce qu'un Français sur deux serait prêt à déménager à l'étranger pour sa carrière, et qu’une expérience professionnelle à l’étranger améliore notablement les chances de retrouver rapidement un travail, Pôle emploi a fait évoluer son offre de service pour faciliter la mobilité internationale des demandeurs d'emploi.

Publié le  05/03/2018

Des équipes spécialisées pour faciliter les projets de mobilité dans le monde

Depuis 2016, une centaine de conseillers dédiés sont répartis en équipes dans 7 grandes régions où ils interviennent en tant que spécialistes de différentes zones géographiques dans le monde pour accompagner les demandeurs d’emploi qui souhaitent partir travailler à l’étranger. Par exemple, dans le cadre d’un VIE (Volontariat International en Entreprise).

 

 

La plupart de ces conseillers dédiés à la mobilité internationale sont labellisés EURES, le réseau européen des services publics de l’emploi. En effet, nous sommes fortement engagés au niveau européen et nos conseillers collaborent activement pour faciliter la mobilité transfrontalière.

Par exemple, une équipe de 15 conseillers de Pôle emploi implantée dans une agence de Strasbourg assure l’accompagnement de tous les demandeurs d’emploi souhaitant travailler en Allemagne. L'an dernier, près de 1 000 personnes ont ainsi trouvé un travail outre-Rhin grâce au service de placement transfrontalier.

Autre exemple de notre action, l’orientation et l’accompagnement de demandeurs d’emploi vers les programmes « Your First Eures Job » et « Reactivate » (pour les plus de 35 ans) propulsés par la Commission européenne. Ils peuvent ainsi bénéficier d'un appui financier pour leur projet de mobilité professionnelle en Europe.

 

Pour faire connaître ces services et les aides que Pôle emploi peut mobiliser, les équipes vont régulièrement à la rencontre des candidats à l’occasion des salons dédiés à l’emploi.

 

 

Plusieurs milliers de demandeurs d’emploi bénéficiaires du programme Erasmus+ chaque année

En 2014, le programme de mobilité européenne Erasmus est devenu Erasmus+ et s’est ouvert à d’autres profils que les étudiants. Il permet aujourd’hui à des demandeurs d’emploi de se former et d’acquérir une expérience professionnelle dans un autre pays.

À ce titre, Pôle emploi peut proposer à des demandeurs d'emploi de bénéficier d’une bourse, d’un apprentissage linguistique et d’un stage en entreprise dans un pays européen pour une durée de mobilité de 3 ou 6 mois, si le projet professionnel est jugé pertinent.

 

 

Les études montrent que les bénéficiaires du programme trouvent un travail plus rapidement, et mieux qualifié que les autres. En effet, une expérience à l'étranger permet de développer son employabilité : la maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères est un atout pour la carrière, aussi bien au moment du recrutement que pour l’avancement. Souvent, à compétences égales, le choix du recruteur se porte vers celui qui a eu l’occasion de partir à l’étranger.

 

Des partenariats avec les pays les plus attractifs pour l’expatriation

Nos partenariats ne s'arrêtent pas aux frontières de l'Europe ! Nous travaillons par exemple avec l'Office Franco-Québécois pour la Jeunesse afin de faciliter la mobilité des jeunes outre-Atlantique. Et plus largement avec Destination Canada, le programme officiel d'attractivité du territoire, qui organise des rendez-vous de l'emploi en France avec les conseillers mobilité.

En effet, les pays anglophones concentrent toujours la majorité des envies d’expatriation.

 

 

De nombreux services en ligne dédiés sur l’Emploi Store

Également en 2016, Pôle emploi a ouvert  un espace en ligne « mobilité internationale » sur notre plateforme Emploi Store : il héberge aujourd’hui plus de 40 services gratuits pour aider les candidats à bien préparer leur départ.

Italie, Allemagne, Hong Kong… : selon le pays, les procédures de recherche d’emploi et les codes professionnels peuvent varier. C’est pourquoi nous avons produit plusieurs serious games pour faciliter la vie des futurs expatriés. Et nous mettons également en avant des start-up qui proposent des tests de langue, des cours en ligne et de l’aide à la traduction de CV.

 

es_inter_org.jpg

Le saviez-vous ?

En france, la maîtrise d'au moins une langue étrangère est exigée dans 11% des offres d'emploi. 22 langues sont ainsi mentionnées dans les offres de Pôle emploi en tête desquelles, l'anglais, l'allemand et l'espagnol.

À lire également

Plus d'actualités

Article

La Bonne Alternance

Les candidats à l’apprentissage peuvent trouver grâce à « La Bonne Alternance », un service disponible sur l'Emploi Store, les entreprises qui recrutent régulièrement en apprentissage et en contrat de professionnalisation.

Article

« Nous devons continuer à évoluer en demeurant [...]

Elsa Raymond, la correspondante Informatiques et Libertés de Pôle emploi, revient sur les obligations que le Règlement Général européen pour la Protection des Données (RGPD) impose à notre établissement à partir du 25 mai 2018.

Article

On est là pour vous !

Pôle emploi lance «On est là pour vous !», sa série de vidéos YouTube dans laquelle des conseillers répondront aux principales questions posées en agence par les demandeurs d’emploi et les entreprises.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.