1ers résultats d’un an d'accompagnement global pour les demandeurs d'emploi en difficultés sociales

Publié le  18/06/2015

Mise à jour le 15/12/2017

Près de 150 représentants des Conseils départementaux et de Pôle emploi se sont réunis mardi 16 juin à Paris afin de partager les premiers éléments de mise en œuvre de l’approche globale de l’accompagnement des demandeurs d’emploi en difficultés sociales. Pierre BEDIER, Vice-président du Bureau de l’Assemblée des départements de France (ADF) et président du Conseil départemental des Yvelines, Jean BASSERES, Directeur général de Pôle emploi, et Emmanuelle WARGON, Déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle (Ministère du Travail), ont introduit cette journée de travail.

Le 1er avril 2014, l’ADF, Pôle emploi et la DGEFP signaient un protocole national portant sur l’ « Approche globale de l’accompagnement » avec un objectif commun de retour à l’emploi des publics en difficultés sociales. Le partenariat vise à mieux articuler les réponses fournies par Pôle emploi et les conseils départementaux face aux problématiques d’insertion sociale et professionnelle que rencontrent au quotidien les publics concernés. Il repose sur un principe simple : Pôle emploi prend en charge l’emploi, et les conseils départementaux le social. Il cible les demandeurs d’emploi qui en ont besoin quel que soit leur statut administratif, et va au-delà des bénéficiaires du RSA.

Le protocole est fondé sur les trois axes de coopération indissociables :

  • constitution d’une base de ressources sociales partagées avec les conseillers de Pôle emploi 
  • mise en place d’un double accompagnement effectué par un conseiller Pôle emploi et un professionnel du social
  • mise en œuvre d’un accompagnement social exclusif pour certains demandeurs d’emploi.
    Un peu plus d’un an après la signature du protocole, 68 départements se sont engagés dans la démarche et ont adopté les préconisations du cadre national, avec toute la souplesse accordée par le protocole. Pierre BEDIER a insisté sur la nécessité de cibler les réponses et d’harmoniser les pratiques en fonction du bilan partagé à l’échelle du territoire : « C’est par une décentralisation accrue que nous apporterons les bonnes réponses face à la crise que nous traversons. Il faut penser local et agir global pour faire face à la complexité des situations. »

Emmanuelle Wargon rappelle que « l’approche globale et partenariale permet une continuité dans l’accompagnement des publics les plus en difficulté, en sortant de l’alternative accompagnement social/professionnel ». Dans la convention Etat-Pôle emploi-Unédic pour 2015-2018, l’accompagnement global devient ainsi une nouvelle modalité d’accompagnement des demandeurs d’emploi. La DGEFP s’engage également financièrement via la mobilisation importante de crédits Fonds social européen (FSE).

Jean BASSERES indique que « ce protocole a une vertu territoriale, il prend en compte les spécificités locales, laisse des marges de manœuvre pour construire des coopérations, en s’appuyant sur les compétences de chacun. Savoir travailler ensemble en s’affranchissant des statuts et sans se poser la question du leadership est un gage d’efficacité au bénéficie des personnes les plus en difficultés ».

Dans chaque département, de nouvelles coopérations ont été co-construites bousculant parfois les habitudes, les pratiques professionnelles et les organisations. Elles ont conduit à la constitution de binômes entre professionnels du social des départements et conseillers de Pôle emploi, repositionnant chaque acteur dans son « cœur » de métier : insertion sociale pour les Conseils départementaux, insertion professionnelle pour Pôle emploi. Ces nouvelles coopérations aspirent à apporter une réponse adaptée et conjointe aux freins sociaux qui pénalisent la reprise d’emploi (santé, logement, transport, garde d’enfants…), par
une « évaluation des pratiques et une approche transversale nécessaires à la réussite du dispositif », comme le rappelait Pierre BEDIER.

Tous les départements se sont engagés dans la constitution de bases de ressources sociales permettant de partager les solutions et répondre aux besoins. Les premiers départements engagés ont d’ailleurs développé des outils numériques accessibles par extranet et ouverts à l’ensemble des professionnels intervenant dans l’insertion socioprofessionnelle.
16 000 demandeurs d’emploi ont ainsi déjà pu bénéficier de cet accompagnement global intégré, positionné comme une nouvelle et quatrième modalité d’accompagnement dans l’offre de service de Pôle emploi.

Ce bilan positif met en exergue le bienfondé de ces nouveaux modes d’intervention des travailleurs sociaux et des agents de Pôle emploi. De nouveaux objectifs ont été fixés :

  • Instaurer progressivement sur l’ensemble du territoire ces modalités de collaboration volontariste, en prenant en compte le cadre fixé par le protocole, les configurations locales et le positionnement de chacun des signataires et ce jusqu’au niveau infra-départemental. 12 nouveaux départements se sont d’ores et déjà manifestés pour s’engager.
  • S’engager dans une réelle individualisation des suivis fondée sur cette approche globale de l’accompagnement, notamment dans les territoires touchés par de grandes situations de fragilité.

Conjointement, l’ADF, Pôle emploi, et la DGEFP suivront attentivement la mise en place de ces nouvelles coopérations, leur extension et leurs résultats. L’ADF sera vigilante à ce que les crédits du FSE mobilisés par Pôle emploi pour le recrutement de 500 conseillers dédiés supplémentaires et, le cas échéant, par les départements, viennent appuyer la dynamique engagée.

A l’issue de la journée, l’ensemble des partenaires s’est engagé à évaluer périodiquement le prolongement, l’amplification de ces acquis et les résultats sur le retour à l’emploi. Un rendez-vous annuel sera programmé entre les institutions concernées.

 

 Source : Pôle emploi, juin 2015

A propos de l’ADF 

L'Assemblée des départements de France (ADF) est une association pluraliste qui réunit les présidents des 102 départements (96 départements métropolitains et six ultra-marins). Elle remplit une triple mission :
- représenter les départements auprès des pouvoirs publics ;
- constituer un centre de ressources permanent pour les conseils départementaux ;
- offrir aux élus départementaux les moyens de confronter leurs idées, d'échanger leurs expériences et d'arrêter des positions communes sur les grands dossiers nationaux. 
 
CONTACTS PRESSE POLE EMPLOI :
Rhania LABYAD – rhania.labyad@pole-emploi.fr – 01 40 30 68 12 

CONTACTS PRESSE ADF :
Sophie LE MOUEL – sophie.lemouel@departements.fr - 01 45 49 60 31 / 06 89 82 77 22
Laurence VECHAMBRE – laurence.vechambre@departements.fr - 01 45 49 60 24

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

72%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune

Ensemble pour l'emploi