Imprimer Envoyer à un ami

310 000 demandeurs d’emploi ont bénéficié d’un Conseil en Evolution Professionnelle

23.02.2016

Lorsqu’un demandeur d’emploi souhaite construire, ajuster ou revoir son projet professionnel, il peut solliciter le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP).
En 2015, ce sont près de 310 000 demandeurs d’emploi qui ont pu bénéficier de ce conseil. Ainsi, pour répondre à cette demande, Pôle emploi a notamment formé plus de 9 200 conseillers et psychologues du travail, ainsi que  4 000 managers.

Une évolution de l’accompagnement de Pôle emploi

L’accompagnement des demandeurs d’emploi s’adapte à des dynamiques relatives à la transformation très rapide et très profonde du marché du travail et à la révolution numérique.
La polarisation croissante de la situation des demandeurs d’emploi entre des personnes autonomes, et des demandeurs d’emploi qui ont besoin que Pôle emploi les accompagne dans leur transition professionnelle, rend nécessaire l’adaptation de l’accompagnement.
De même, l’accompagnement des entreprises s’adapte à leurs besoins en termes de recrutements. Entre autres, Pôle emploi déploie une offre de services adaptée pour éviter les difficultés de recrutement. Par exemple, depuis 2015, 4 000 conseillers Pôle emploi sont dédiés aux entreprises.
Le CEP quant à lui, permet à un demandeur d'emploi, en fonction de son projet ou de ses besoins, d’être accompagné par un conseiller à l'emploi ou un psychologue du travail de Pôle emploi. Ensemble, ils travaillent à l’élaboration du projet professionnel ou bien à l’adaptation des compétences du demandeur d’emploi, au marché du travail.

Un accompagnement pour aider l’évolution professionnelle

A travers le CEP, Pôle emploi peut offrir un accueil individualisé (CEP de niveau 1) à toutes personnes souhaitant en bénéficier, au même titre que les autres opérateurs. En revanche, Pôle emploi délivre un CEP niveau 2 et/ou 3, uniquement aux demandeurs d’emploi inscrits.
Au regard de l’autonomie du demandeur d’emploi et de sa capacité à travailler de lui-même son projet, la modalité d’accompagnement est définie ou actualisée avec le conseiller. La modalité
« guidé » ou « renforcée » apporte la profondeur d’intervention répondant au caractère personnalisé du CEP.
Le conseiller délivre un CEP aux demandeurs d’emploi qu'il accompagne. Il est le référent du demandeur d’emploi du début jusqu’à la fin du CEP. Par ailleurs, lorsque le conseiller estime que le travail de CEP nécessite une expertise plus spécialisée, c’est un psychologue du travail qui réalisera le conseil en évolution professionnelle.

Un enjeu fort pour Pôle emploi de positionner ses conseillers sur l’accompagnement des transitions professionnelles

Cette année, Pôle emploi poursuit la formation des conseillers et psychologues du travail avec pour objectif de former 16 000 agents au CEP. La montée en puissance de l’animation autour du CEP en interne et en lien avec les autres opérateurs.
Le Plan de formation 2016 est une opportunité pour faire du CEP l’affaire de tous les agents d’une agence Pôle emploi (conseillers accompagnement, entreprise, psychologues du travail, conseiller indemnisation…) et développer des initiatives permettant la modularisation des formations pour les demandeurs d’emploi (exemple avec la montée en puissance de la Validation des Acquis de l’Expérience collective).