Imprimer Envoyer à un ami

350 recrutements prévus à Toulouse pour l’Euro 2016

23.06.2016

La ville rose accueille l'Euro 2016 de football. En partenariat avec Pôle emploi, Toulouse profite de cet événement pour favoriser l'insertion dans l'emploi des personnes qui en sont éloignées. Laurence Arribagé, deuxième adjointe au maire, chargée de la coordination de la politique sportive et de l'Euro 2016, fait le point sur les initiatives menées autour de cet événement.

Quels sont les enjeux de l'Euro 2016 en matière d'emploi ?

Cet événement est une opportunité de croissance et de développement de l'emploi pour l'ensemble du territoire. Les enjeux pour la ville de Toulouse consistent à répondre quantitativement et qualitativement aux besoins de recrutement et de qualification générés par l'Euro 2016. L'activité exceptionnelle qu'il va créer est mise à profit pour favoriser l'insertion professionnelle et durable des personnes en situation précaire.

Qu'attendez-vous de Pôle emploi pour répondre aux besoins de recrutement liés à cet événement ?

Nous attendons qu'il demeure notre partenaire privilégié sur ce projet et reste à nos côtés, comme il l'est depuis juin 2015, où nous avons mis en place le groupe de travail Emplois Euro 2016. Dans le domaine de la sécurité, celui-ci a permis aux entreprises de chiffrer leurs besoins à 350 recrutements, sans compter ceux envisagés dans les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration et du commerce.

Quelles actions ont été organisées par ce groupe de travail ?

Le Pôle emploi de Toulouse-Borderouge a organisé, en collaboration avec l'entreprise Proman, des journées de recrutement d'agents de sécurité. Une centaine de candidats a pu être ainsi présentée aux entreprises du secteur. Une opération autour des recrutements liés à l'événement a également été organisée le 28 avril. Pôle emploi était en première ligne pour mobiliser les entreprises concernées et le public à inviter. La Ville a accompagné Pôle emploi dans ses recherches d'offres de recrutement, notamment en impliquant les entreprises qu'elle a retenues pour l'exploitation de la Fan zone (où sont rassemblés les spectateurs devant un écran géant). L'expérience de Pôle emploi sur ce type de manifestation a permis de présenter 600 candidats aux entreprises qui se sont engagées à en embaucher un sur deux.

Comment va se concrétiser l'insertion durable de ceux qui sont le plus éloignés de l'emploi ?

Toutes les actions du groupe de travail concernent ce public, ciblé par l'accord cadre passé avec Pôle emploi. Lors de l'opération du 28 avril, ces candidats ont été contactés en priorité. Pour les accompagner, avant et après l'Euro 2016, les partenaires du groupe de travail mettent en place de nombreuses actions. Elles visent, par exemple, à susciter l'intérêt de ces publics pour les métiers du sport, du tourisme ou de la sécurité, en lien avec les acteurs de ces secteurs (clubs et syndicats professionnels, notamment). L'accès à la formation est favorisé, de même que la préparation au recrutement des candidats par des ateliers « 5 min pour convaincre », organisés par Pôle emploi.

 

Pôle emploi et...


Formation de 12 agentes de sécurité