Imprimer Envoyer à un ami

577 nouvelles appellations de métiers créées en 5 ans

29.12.2015

Avec l’évolution des technologies, de la règlementation, des besoins et attentes de la population, les métiers évoluent dans leur exercice et nécessitent de nouvelles compétences ou alors se créent ! Le ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) offre aux conseillers, aux partenaires de Pôle emploi et aux acteurs territoriaux de l’emploi, un langage commun pour les analyses. Sans cesse actualisé pour être au plus proche des réalités actuelles, le ROME est aussi un outil au service de la mobilité professionnelle.

Le ROME : reflet du marché du travail

De nouvelles appellations sont créées dans le ROME lorsqu’elles concernent un nombre significatif d’emplois et que les contours des métiers sont actés et font l’objet d’un certain consensus. Par ailleurs, un métier peut avoir un contenu différent suivant qu’il est exercé dans une TPE, grande entreprise, entreprise spécialisée… Raison pour laquelle, à l’émergence d’un nouveau métier, les équipes de Pôle emploi travaillent avec un large réseau de partenaires (entreprises, branches et syndicats professionnels, AFPA…), en s’appuyant sur une démarche pragmatique : inventaire des dénominations d’emplois/métiers les plus courants, analyse des activités et compétences, regroupement des emplois selon un principe d’équivalence ou de proximité. Au-delà de ce travail collaboratif, les équipes s’appuient également sur les demandes exprimées par les conseillers Pôle emploi et les utilisateurs du ROME, les partenaires, les branches et fédérations professionnelles. La veille métier est permanente. La priorité est donc de développer l’opérationnalité de ce référentiel, tout en veillant à ne pas l’alourdir inutilement. Afin de refléter la réalité du marché du travail, le ROME est actualisé 3 à 4 fois par an.
En 2015, l’environnement, l’énergie et la sécurité ont particulièrement généré de nouvelles appellations.

Des appellations créées en fonction de l’évolution des besoins de la société et de l’importance de ces métiers

Les métiers de la cybersécurité se développent, des travaux ont donc été menés avec l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) afin de créer en décembre 2015, dix appellations. A titre d’exemple, « analyste en vulnérabilité de code logiciel », « architecte de sécurité des systèmes d’information », « auditeur en sécurité des systèmes d’information », « expert en sécurité des systèmes d’information », … De nouvelles activités et compétences liées à ces métiers sont apparues, par exemple, le droit du Numérique ou la conduite d’opérations de gestion de crise, cryptologie,…

Des évolutions pour l’énergie et l’environnement ont également été créées. Avec l’objectif d’équiper 35 millions de foyers d'ici 2021, ERDF sélectionne les entreprises qui installeront les compteurs de nouvelle génération Linky, à raison de 10 000 à 20 000 par semestre. Les recrutements de techniciens de pose de compteurs électriques ont commencé en septembre 2015 et devraient concerner 3 500 postes durant l’ensemble du projet Linky. De fait, en lien avec ce projet l’appellation « Technicien / Technicienne de pose de compteurs électriques » a été créée ! Par ailleurs, avec la FEDEREC (Fédération Française de la récupération pour la gestion industrielle de l'environnement et du recyclage) des travaux ont débouché, en mars 2015, sur la création de l’appellation « Opérateur de tri, récupération et recyclage de véhicules hors d’usage » 

 

Focus

en savoir + sur le rome

 Le ROME c’est : 

  •  531 fiches : une fiche ROME regroupe les appellations les plus courantes d’emplois autour d’un cœur de métier constitué par des activités et des compétences de base communes. Par exemple, dans le secteur de la cyber sécurité, « architecte de sécurité des systèmes d’information » est une appellation, « le droit du Numérique » une compétence et « Expertise et support en systèmes d'information » l’une des fiches ROME à laquelle ils sont intégrés. La fiche ROME n’est donc pas un descriptif de poste. Les activités et les compétences spécifiques rendent compte de la diversité des situations de travail. Cette approche permet de repérer un premier espace de mobilité entre les différentes appellations d’une même fiche.

  • 10 905 appellations de métiers, 9 866 activités, 2 560 compétences : une appellation ne peut être présente que dans une seule fiche. Les mêmes activités, compétences et environnements de travail peuvent figurer dans plusieurs fiches.
     

En savoir + : Les découvrir

 

 

Ce que fait Pôle emploi...

Remonter en haut de page