Imprimer Envoyer à un ami

L’Indre-et-Loire, signe à son tour la convention d’accompagnement professionnel et social

26.05.2014

Lundi 19 mai, l’Indre-et-Loire et Pôle emploi signaient la convention d’accompagnement professionnel et social des demandeurs d’emploi. Troisième Département à se lancer dans cette nouvelle relation partenariale. L’objectif : rendre un meilleur service aux demandeurs d’emploi et en particulier ceux qui sont confrontés à des difficultés sociales importantes.
Paul Ferrandez, Directeur territorial de Pôle emploi Indre-et-Loire (37) nous en dit plus…

Comment a démarré ce nouveau partenariat avec le Conseil Général (CG) 37 ?

Ce nouveau partenariat est issu d’un constat partagé : d’une part, les problématiques rencontrées par les demandeurs d’emploi ne peuvent se résumer à des catégories administratives, d’autre part, les difficultés sociales sont potentiellement présentes dans les freins au retour à l’emploi.

Quelles sont les actions engagées sur les 3 axes du partenariat ?

L’accès aux ressources de chaque partenaire est précisé (ressources sociales du CG, l’offre de service de Pôle emploi) et concrétisé, notamment par l’accès à l’extranet insertion du Conseil Général. Des « commissions d’orientations » communes avec le CG permettent d’affecter les demandeurs d’emploi sur un accompagnement social ou global.

En quoi ce partenariat avec le CG 37 a-t-il évolué ? Quels sont les changements ?

Ce partenariat permet de développer et de professionnaliser des liaisons opérationnelles. Il permet d’améliorer l’accès aux offres de service de chaque partenaire. La situation des personnes étant analysée et suivie conjointement, les offres de services sont mises en œuvre de façon coordonnée au profit du bénéficiaire.

En quoi cet accompagnement englobant les aspects professionnel et social, complète ce qui existe déjà ?

La caractéristique de cet accompagnement global est de permettre un travail en continu sur le retour à l’emploi, tout en coordonnant parallèlement des actions visant à lever les freins sociaux. Il complète donc ce qui existe déjà tant sur l’accès possible aux ressources sociales du Conseil Général que sur leur mise en adéquation avec l’offre de service Pôle emploi.

En quoi cela valorise-t-il le retour à l’emploi ?

La démarche de retour à l’emploi est sécurisée par la levée en continu des freins périphériques. Cette sécurisation est susceptible de produire des effets au-delà de la période de recherche d’emploi et de garantir une meilleure intégration à l’entreprise (notamment lors de la période d’essai).

 

Focus

Retour sur les grandes lignes de cette convention

Cette convention a pour objectif d’offrir aux demandeurs d’emploi confrontés à des difficultés sociales importantes, qu’ils soient ou non bénéficiaires du Rsa, un accompagnement renforcé de la part de Pôle emploi, en lien avec un membre de l’équipe d’insertion du Conseil Général.
Trois axes partenariaux ont été définis :

  • pour les demandeurs d’emploi confrontés à des freins sociaux ponctuels, qui ne constituent pas un obstacle durable à la recherche d’emploi : les Conseils Généraux et leurs partenaires mettront à disposition de Pôle emploi des ressources sociales pour lever ces freins à l’emploi (garde d’enfant, mobilité,…). Ainsi, les conseillers Pôle emploi pourront orienter les demandeurs d’emploi vers les structures compétentes ;
     
  • pour les demandeurs d’emploi présentant un cumul de freins sociaux et professionnels qui entravent la recherche d’emploi : un accompagnement global sera réalisé de manière simultanée par un conseiller Pôle emploi et un professionnel du travail social;

     
  • enfin pour ceux rencontrant des situations de difficulté sociale, qui bloquent de façon manifeste et temporaire toute démarche d’insertion professionnelle : le conseiller Pôle emploi réoriente le demandeur d’emploi vers le Conseil Général qui propose un accompagnement social assuré par ses services ou ses partenaires.

Pôle emploi crée, avec l’accompagnement global une 4e modalité de suivi et d’accompagnement dans son offre de service.


 

Le Doubs et Pôle emploi signe une convention