Imprimer Envoyer à un ami

Qu'est-ce que le Conseil en Evolution Professionnelle ?

25.06.2015

Pour tout savoir sur le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP), le ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social invite les twittos à poser leurs questions via #QRCep. Le 25 juin après-midi, tous les opérateurs concernés, dont Pôle emploi, répondront à l’ensemble des questions.

L’occasion de revenir sur la mise en place de cet accompagnement gratuit et personnalisé, offert à tous les actif qui souhaitent faire le point sur leur situation professionnelle et, s'il y a lieu, élaborer et formaliser leur projet d'évolution professionnelle (reprise ou création d'activité, insertion professionnelle, mobilité interne ou externe, reconversion...).

De quoi s'agit-il ?

La loi du 5 mars 2014*, relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, confie à 5 opérateurs nationaux (Cap emploi, Missions locales, Fongecif, APEC et Pôle emploi) la mise en application du CEP. Il peut également être délivré par des opérateurs régionaux désignés par le Conseil régional, après consultation du Comité Régional de l’Emploi, de l’Orientation et de la Formation Professionnelle (CREOFP). Ce dispositif concerne les salariés, les demandeurs d’emploi, les travailleurs indépendants et les agents de la fonction publique (titulaire ou non).
La mobilisation du CEP relève d’une initiative personnelle ; pour le salarié, elle ne nécessite pas l'autorisation de l’employeur. Pour en bénéficier, il suffit donc de contacter l'un des organismes chargés de dispenser le CEP.

Le CEP se décline en trois niveaux de service définis par l’arrêté du 16 juillet 2014** :

  • Un accueil individualisé

Il s’agit d’analyser la demande, de permettre l’accès à de l’information sur les métiers, le marché du travail et les formations et d’orienter vers le niveau 2, pour éventuellement poursuivre la démarche.

  • Un conseil personnalisé

À ce stade, il s’agit d’accompagner la réflexion sur les souhaits d’évolution professionnelle jusqu’à la formalisation d’un projet et sa stratégie de mise en œuvre.

  •  Un accompagnement à la mise en œuvre du projet professionnel

A cette étape, à partir de la formalisation du projet et de la stratégie, il s’agira de construire le plan d’action et d’accompagner sa mise en œuvre.

Par ailleurs, le passage par les 3 niveaux ne constitue pas un parcours obligatoire. C’est en fonction de l’autonomie de la personne concernée et du niveau d’avancée dans sa réflexion, que peuvent être sollicités tout ou partie des 3 niveaux.
Enfin, un référent CEP est désigné, uniquement pour les niveaux 2 et 3.

Le CEP pour les demandeurs d’emploi

Lorsqu’un demandeur d’emploi souhaite construire, ajuster ou revoir son projet professionnel, il peut solliciter le CEP.
Ainsi, en fonction de son projet ou de ses besoins, le demandeur d'emploi pourra être accompagné par un conseiller à l'emploi ou un psychologue du travail de Pôle emploi. Ensemble ils travaillent à l’élaboration du projet professionnel ou bien à l’adaptation des compétences du demandeur, au marché du travail.
Pôle emploi peut offrir un accueil individualisé (CEP de niveau 1) à toutes personnes souhaitant en bénéficier, au même titre que les autres opérateurs. En revanche, Pôle emploi délivrera un CEP niveau 2 et/ou 3, uniquement aux demandeurs d’emploi inscrits.
Au regard de l’autonomie du demandeur d’emploi et de sa capacité à travailler de lui-même son projet, la modalité d’accompagnement est définie ou actualisée avec le conseiller. La modalité « guidé » ou « renforcée » apporte la profondeur d’intervention répondant au caractère personnalisé du CEP.
Le conseiller délivre un CEP aux demandeurs d’emploi qu'il accompagne. Il est le référent du demandeur d’emploi du début jusqu’à la fin du CEP. Par ailleurs, lorsque le conseiller estime que le travail de CEP nécessite une expertise plus spécialisée, c’est un psychologue du travail qui réalisera le conseil en évolution professionnel.

*L’article 22 de la loi n°2014-288 du 5 mars 2014 a crée le CEP.
**Le contenu du CEP est défini par l’arrêté du 16 juillet 2014 fixant le cahier des charges relatif au CEP prévu à l’article L.6111-6 du code du travail, publié par le ministre chargé de la formation professionnelle.

POC & numérique

 

 

Lignes de vies


 

Remonter en haut de page