Imprimer Envoyer à un ami

Des partenariats en faveur de la levée des freins à l’emploi

26.06.2017

L’accompagnement d’un demandeur d’emploi ne peut pas se limiter aux questions d’emploi pour lesquelles Pôle emploi a le savoir-faire. D’autres questions liées à des difficultés ponctuelles doivent trouver des solutions en s’appuyant sur les partenaires disposant des expertises et des ressources nécessaires. C’est dans ce cadre qu’ont été signées des conventions avec Wimoov, Renault et la CNAF.

  

Faciliter la mobilité géographique
 

Les difficultés rencontrées par les demandeurs d’emploi en matière de mobilité et de déplacement sont des freins majeurs au retour ou au maintien dans l’emploi. Face aux nombreuses barrières à la mobilité existantes, Pôle emploi mobilise son réseau et s’associe avec des partenaires spécialisés sur les questions de mobilité.

Fin 2016, un accord a été signé avec l’association Wimoov pour développer les bilans mobilité auprès des demandeurs d’emploi et mieux faire connaître l'offre de services des plateformes de mobilité.

Le 30 mars dernier, c’est aux cotés de Renault que Pôle emploi s’engage dans un accord de partenariat portant sur le déploiement du programme solidaire Renault Mobiliz.
Cet accord vise à faciliter, dans toute la France, l’accès ou le retour à l’emploi de personnes pour lesquelles la mobilité est un obstacle.

Ce partenariat se donne donc pour objectif de mettre en relation des demandeurs d’emploi avec l’un des garages solidaires du groupe Renault pour bénéficier d’une offre solidaire, particulièrement étudiée et proposée à prix coûtant. Elle concerne l’entretien et la réparation, la vente de véhicule d’occasion et la location longue durée avec option d’achat de véhicules neufs.
Les demandeurs d’emploi concernés sont les personnes qui ont besoin d’une mobilité automobile pour conserver ou trouver un emploi, ou qui ne peuvent assumer financièrement l’usage d’un véhicule.

Jérôme Rivoisy, Directeur général adjoint de Pôle emploi : « La stratégie de Pôle emploi consiste à nouer des partenariats diversifiés sur les territoires pour apporter aux demandeurs d’emploi ou aux employeurs des services complémentaires à ceux que nous proposons dans nos agences. Faciliter la mobilité des demandeurs d’emploi, selon leur situation et leurs besoins, pour améliorer les conditions de leur recherche et favoriser leur retour à l’emploi est un objectif important que nous partageons avec d’autres acteurs : le partenariat testé avec Renault Mobiliz et que nous allons développer par cet accord va contribuer à apporter des solutions concrètes et intéressantes pour les demandeurs d’emploi dont la mobilité passe par l’utilisation d’un véhicule.»

Le programme Mobiliz, première initiative d’entreprenariat social d’un constructeur automobile, a pour objectif de faciliter l’insertion de personnes en situation de précarité pour l’accès à la mobilité. Ce programme est élaboré en coopération avec des partenaires du monde associatif, du monde académique et des acteurs publics. Il se décline notamment à travers un réseau de garages solidaires Renault volontaires qui proposent une offre de produits et de services à prix coûtants aux bénéficiaires identifiés par les services sociaux et de l’emploi.

Prendre en compte les articulations des temps de vie : MaCigogne, un service de garde d’enfants pour faciliter la recherche d’emploi
 

Certains parents demandeurs d’emploi peuvent rencontrer des difficultés à concilier vie familiale et recherche d’emploi. La garde de leur(s) enfant(s) peut en particulier devenir un frein majeur dans l’accomplissement des démarches menées, particulièrement dans le cas des familles monoparentales. 
Face à ce problème, Pôle emploi et la Caisse nationale des Allocations familiales (CNAF) ont collaboré à la création de MaCigogne, un dispositif novateur et concret, visant à répondre aux besoins de gardes ponctuelles des parents demandeurs d’emploi. Loin de prétendre se substituer aux acteurs de la petite enfance, MaCigogne a pour objectif de faire de Pôle emploi un intermédiaire entre les parents et les structures spécialisées.
Disponible sur Internet et sur une application mobile, MaCigogne est un service numérique qui propose de mettre entre relation les parents demandeurs d’emploi et les établissements d’accueil de jeunes enfants (EAJE) afin d’assurer aux parents la disponibilité nécessaire dans la bonne réalisation des démarches liées à la recherche d’emploi.

En savoir + : 

Fonctionnement

Via un système de recherche géolocalisée, le parent peut, sous certaines conditions, identifier les EAJE volontaires au programme et formuler jusqu’à 3 demandes de réservation. Les établissements concernés sont directement informés de ces demandes et disposent de 72h pour y répondre. Une fois la demande acceptée, l’EAJE sélectionné et le parent communiquent directement.

Financement

Le service s’adresse aux EAJE bénéficiant de la prestation de service unique (PSU), qui constitue une aide au fonctionnement versée directement par les CAF aux responsables d’EAJE présents sur leur territoire. Une partie des collectivités territoriales vient le plus souvent compléter cette aide et le parent versera à l’EAJE le reste à charge. 
Etablissements concernés : crèches collectives, crèches d’entreprise, halte-garderies, établissements à gestion parentale, jardins d’enfants. Sauf exception, les crèches familiales et micro-crèches relèvent généralement de la PAJE.

Pour les parents : www.macigogne.fr

Pour les EAJE concernés : www.admin.macigogne.fr

 

Découvrez notre newsletter




 

 

Comment sont accompagnés les demandeurs d'emploi ?

Voir la vidéo : Comment sont accompagnés les demandeurs d'emploi ?