Imprimer Envoyer à un ami

L’économie sociale et solidaire représente un secteur d’avenir de l’économie française.

16.03.2017

 

 

« Pôle emploi et l’ESS partagent en quelque sorte le même ADN ! », Jean Bassères

L’économie sociale et solidaire représente un secteur d’avenir de l’économie française. Elle contribue à la création comme au développement de nombreux emplois de proximité, qui se distinguent par leur finalité sociale et leur ancrage territorial. C’est pourquoi Pôle emploi a souhaité nouer des partenariats solides au service des demandeurs d’emploi pour favoriser leur retour à l’emploi dans ce secteur. C’est tout le sens de la collaboration renouvelée avec l’UDES, le 9 mars dernier, et du protocole d’accord national signé avec le réseau Coopérer pour Entreprendre le 1er février dernier.

L’économie sociale et solidaire (ESS) représente plus de 10% de l’emploi en France, soit près de 2,39 millions de salariés. Seuls 18% d’entre eux ont moins de 30 ans. Avec 700 000 départs en retraite prévus d’ici 2025, le secteur propose de nombreuses opportunités aux jeunes bien orientés.
Reconnue par la loi du 31 juillet 2014, l’ESS regroupe un ensemble de structures cherchant à concilier utilité sociale, solidarité, viabilité économique et gouvernance démocratique. Elle constitue parfois une alternative pour celles et ceux qui ne souhaitent plus travailler dans le secteur lucratif classique ; un choix de plus en plus fréquent de nombreux jeunes ou cadres.
Sur la base de ces constats, Pôle emploi a décidé de s’engager davantage encore dans la valorisation des métiers de l’ESS en proposant un accompagnement plus personnalisé des demandeurs d’emploi intéressés par ce secteur d’activité.

Valorisation des métiers de l’économie sociale et solidaire et de ses perspectives d’emploi au plus près des territoires

L’UDES, Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (anciennement Usgeres), regroupe 23 groupements et syndicats d’employeurs (associations, mutuelles, coopératives) et 15 branches et secteurs professionnels. Avec plus de 70 000 entreprises et employant plus d’1 million de salariés, elle rassemble 80 % des employeurs fédérés de l’économie sociale et solidaire.

Soucieux de redynamiser leur coopération initiée en 2009, Pôle emploi et l’UDES viennent de signer une nouvelle convention de partenariat, le 9 mars 2017. Elle vise, d’une part, à renforcer la visibilité et l’attractivité des métiers de l’économie sociale et solidaire auprès des demandeurs d’emploi, leur ouvrant ainsi une autre voie d’insertion professionnelle ; et, d’autre part, à accompagner les employeurs de l’économie sociale et solidaire dans leurs opérations de recrutement.

Ce partenariat a vocation à être décliné de manière opérationnelle en tenant compte des spécificités des territoires sur plusieurs champs d’actions :

  • documenter les conseillers de Pôle emploi sur les métiers et formes d’emploi et d’entrepreneuriat de l’ESS ;
  • valoriser les emplois de l’ESS sur leurs sites Internet respectifs (films sur les métiers mis à disposition sur l’Emploi-store) ;
  • encourager et soutenir des opérations de rapprochement entre employeurs et demandeurs d’emploi pour répondre aux besoins de recrutement en favorisant l’accès à l’emploi des plus fragiles.

Cet accord témoigne d’un engagement fort et solidaire pour répondre au plus près aux besoins d’emploi des entreprises et des territoires.

Un accompagnement coordonné, renforcé et personnalisé des demandeurs d’emploi pour contribuer au développement de la création et reprise d’entreprise

Coopérer pour Entreprendre est une Union d’économie sociale qui regroupe, au 1er janvier 2016, 74 coopératives d’activités et d’emploi (CAE). Ces CAE, présentes sur une soixantaine de départements français, accompagnent plus de 6 500 entrepreneurs-salariés.

Près de 80 % de ces entrepreneurs sont demandeurs d’emploi au moment de leur entrée dans la CAE. L’objectif de ces personnes est de trouver une solution durable à leur problématique d’emploi par la création de leur propre activité, par le retour à l’emploi ou encore en devenant associées de la CAE.

En signant, le 1er février, un protocole d’accord national, Pôle emploi et le réseau « Coopérer pour entreprendre » associent leurs expertises pour renforcer le développement des entrepreneurs salariés au sein des coopératives d’activités et d’emploi (CAE).

Ce protocole poursuit 4 objectifs majeurs :

  • développer les relations entre les agences locales de Pôle emploi et les coopératives d’activité et d’emploi du réseau Coopérer pour Entreprendre.
  • renforcer l’information des demandeurs d’emploi ayant un projet de création d’entreprises et faciliter l’accès à une CAE en s’appuyant sur un corpus réglementaire qui garantisse une homogénéité dans l’information délivrée et les pratiques qui résultent de l’entrée dans une CAE.
  • développer des actions innovantes en direction des publics fragiles.
  • communiquer sur des belles initiatives conduites sur les territoires.

Ce partenariat traduit une volonté commune et partagée des parties signataires de permettre à tous ceux qui veulent entreprendre de le faire dans un environnement sécurisé.

 

Découvrez notre newsletter