Imprimer Envoyer à un ami

Emplois saisonniers : un maillage institutionnel au service de l’emploi

22.12.2016

Noël, comme d’autres moments forts durant l’année, est une période propice aux emplois saisonniers. Générés par les pics d’activité de saison, comme les sports d’hiver à Noël, le tourisme balnéaire l’été, les vendanges en automne, ce type d’emploi se chiffre à 500000 à 700 000 postes par an. Un secteur important donc, pour lequel les différents acteurs de l’emploi font un travail protéiforme d’aide au recrutement, tant pour aider les personnes en recherche d’emploi que les employeurs. Explication et exemples.

Des acteurs institutionnels s’engagent dans la promotion de l’emploi local

Du « Bistrot des employeurs » à « BreizhEmploi56 » en passant par « emploi-montagne.com », les initiatives des acteurs institutionnels pour promouvoir l’emploi saisonnier sont nombreuses, chacune d’entre elle ayant ses spécificités propres.

Ainsi, cet hiver, comme certains emplois saisonniers liés aux Fêtes de fin d’année ne sont pas pourvus dans la région, la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux a lancé le
« Bistrot des employeurs ». Tous les lundi, pendant presque un mois, le Bistrot des employeurs permet des rencontres entre actifs en recherche d’emploi et employeurs ayant des besoins de recrutements immédiats.

Le « Bistrot des employeurs » de la CCI de Bordeaux permet de faciliter la rencontre entre recruteurs et candidats.

Organisé en partenariat avec Pôle emploi, ce cycle de rencontres permet aux demandeurs d’emploi d’être recrutés rapidement et aux employeurs d’être accompagnés dans leurs démarches, que ce soit financièrement ou pour valoriser leurs offres.

C’est la même philosophie – faciliter les embauches en favorisant la rencontre entre actifs et recruteurs – qui a poussé des entrepreneurs a créer « BreizhEmploi56 ». Site internet destiné à promouvoir l’emploi local (en l’occurrence, dans le Morbihan) dans l’hôtellerie, le groupement d’employeurs « BreizhEmploi56 » travaille à trouver les bons candidats pour les besoins en recrutement des entreprises locales.

Dans le même esprit, on peut aussi mentionner les sites « alpies.fr » et « emploi-montagne.com », dédiés aux emplois liés au tourisme en montagne : deux associations dont le but est toujours de favoriser l’emploi saisonnier en apportant de la fluidité dans la rencontre entre employeurs et profils adaptés.

Des entreprises présentent leurs offres d’emploi sous un autre jour

Les (grosses) entreprises développent elles aussi leurs propres outils pour promouvoir leurs offres. Ces initiatives peuvent également aider aux recrutements saisonniers, pour des secteurs particulièrement sensibles au tourisme par exemple.
C’est le cas du parc d’attractions Disneyland Paris, qui dispose de son propre « site carrières ». Ces sites « carrières » n’ont pas seulement pour objet de présenter les offres des entreprises concernées, mais aussi de valoriser leurs métiers.

Le home page du site carrières de Disneyland Paris, qui permet tant de découvrir des métiers que de postuler aux offres.

Ils sont ainsi une porte d’entrée pour des candidats qui ne se seraient pas spontanément dirigés vers ces entreprises pour candidater : en découvrant certains métiers et, parfois, des offres de formations internes pour y accéder, ces candidats peuvent sauter le pas. Leviers de désinhibition autant que de découverte de métiers, ces sites contribuent donc, eux aussi, à favoriser l’emploi.

Un service public de l’emploi présent sur tout le processus de recrutement

Pôle emploi fait en sorte d’aider et d’accompagner ces initiatives. Présent sur tout le processus de recrutement (de l’analyse des perspectives de recrutements pour l’année à venir et du recueil des offres d’emploi à la formation professionnelle et au conseil en évolution professionnelle jusqu’à la valorisation de toutes les offres d’emploi) le service public de l’emploi a un rôle naturel de carrefour.
Un rôle qui se traduit par une série d’initiatives.

  • Les salons de l’emploi en ligne, qui permettent à chaque actif de rencontrer des employeurs à distance.

  • Les applications de lEmploi Store, dont certaines offrent la possibilité, pour les candidats, de trouver des emplois saisonniers. Par exemple, « Mitch », un service qui s’inspire de la célèbre application de rencontres « Tinder ». Ici, il s’agit de favoriser les rencontres… professionnelles, en valorisant « le savoir-être des candidats plutôt que leur expérience ». Une méthode idéale pour trouver rapidement un emploi saisonnier, même sans expérience.

  • Les services innovants créés par les conseillers de Pôle emploi, qui offrent aux demandeurs 
    Les aides à la mobilité, aussi. Lorsque les personnes en recherche d’emploi reprennent un emploi, une formation ou participent à un entretien distant de leur lieu d’habitation, elles peuvent bénéficier d’aides à la mobilité afin de faciliter leur reprise d’activité. Un dispositif particulièrement adapté aux emplois saisonniers.