Imprimer Envoyer à un ami

La transparence du marché du travail : un bénéfice pour tous

24.05.2017

Des offres d’emploi peu visibles parce que disséminées sur de nombreux sites internet. C’est ce constat qui a poussé Pôle emploi à lancer, en 2015, une démarche de « transparence du marché du travail ». Deux ans plus tard, l’Inspection générale des finances (IGF) et l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en font le bilan.

Qu’est-ce que la « transparence du marché du travail » ?

Aujourd’hui, les offres d’emploi sont partout : des sites spécialisés aux sites de petites annonces. La transparence du marché du travail consiste à faire travailler ensemble ces acteurs pour mettre en commun toutes les offres d’emploi. L’objectif est bien de favoriser une logique de synergie, voire d’entraide, entre tous ces sites. Des sites que Pôle emploi ne considère pas comme ses concurrents mais plutôt comme des partenaires.

Concrètement, Pôle emploi a lancé cette démarche en s’adressant à des sites partenaires pour publier leurs offres d’emploi sur pole-emploi.fr. Résultat : le demandeur d’emploi gagne beaucoup de temps puisque, explique Stéphane Rideau, responsable du chantier « transparence du marché du travail » : « lorsqu’il se connecte à pole-emploi.fr, il trouvera en une seule et même opération l’ensemble des offres d’emploi, qu’elles aient été confiées par des entreprises à Pôle emploi ou qu’elles viennent de partenaires. »

Le chantier de la transparence du marché du travail ne concerne pas seulement les offres d’emploi : lorsque les demandeurs d’emploi publient leur CV sur pole-emploi.fr, ils peuvent dupliquer ce CV sur les sites des partenaires de Pôle emploi sans ressaisie. Une fonctionnalité qui leur offre plus de visibilité et donc plus de chances de retrouver un emploi.

Quels sont les bénéfices de la démarche « transparence du marché du travail » ?

 

  • Une forte progression du nombre d’offres d’emploi sur pole-emploi.fr

Mécaniquement, les demandeurs d’emploi bénéficient d’un accès à plus d’offres d’emploi. Non pas qu’elles soient plus nombreuses en soi, mais parce qu’elles sont plus visibles regroupées sur un seul et même site : pole-emploi.fr.

Ainsi que le notaient l’IGF et l’IGAS : « Pôle emploi fait état de la mise en ligne de 548 000 offres d’emploi en novembre 2016 soit 300 000 de plus qu’à la fin de l’année 2014. Cette progression a été permise par l’agrégation des offres de 65 autres acteurs partenaires ; les offres disponibles sur pole-emploi.fr viennent directement de Pôle emploi pour 31 % tandis que celles des autres partenaires représentent 69 % de l’ensemble. »

  • Des offres d’emploi (moins) difficiles à pourvoir

Les employeurs aussi bénéficient de la transparence du marché du travail. Puisque toutes les offres d’emploi sont plus visibles, elles peuvent recueillir également plus de candidatures. C’est grâce à ce mécanisme que les offres d’emploi les plus difficiles à pourvoir, c’est-à-dire celles qui ne rencontrent pas assez ou pas les bonnes candidatures, augmentent leur probabilité de toucher le candidat adapté.