Imprimer Envoyer à un ami

Le conseil en évolution professionnelle

16.03.2017

Le conseil en évolution professionnelle, une ambition au cœur de la stratégie de Pôle emploi.

Pôle emploi est l’un des 5 opérateurs chargés de la mise en application du conseil en évolution professionnelle (CEP), désignés par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale.

Depuis 2012, l’ambition de Pôle emploi est d’accompagner les transitions professionnelles des demandeurs d’emploi au plus près des besoins des territoires et de faire face aux mutations profondes du marché du travail. Les changements apportés à notre offre de service et à notre organisation du travail et les compétences renforcées des conseillers en charge de l’accompagnement des demandeurs d’emploi sont une base solide pour mettre en œuvre le CEP.

Les attentes et les profils des demandeurs d’emploi sont de plus en plus diversifiés. La mobilité professionnelle est de plus en plus importante ; un tiers de demandeurs d’emploi (plutôt des personnes peu qualifiées) reprennent un emploi sur un métier différent de celui exercé avant leur période de chômage. En outre, les modalités de recherche d’emploi et de recrutement sont bouleversées par la révolution numérique.

Plus qu’une simple prestation, le CEP a pour objectif de permettre à un demandeur d’emploi d’appréhender le marché du travail local, d’identifier ses forces et ses faiblesses, de construire son projet professionnel, de mobiliser la formation ou d’autres services de Pôle emploi et de maîtriser les bonnes techniques de recherche d’emploi.
Mais plus largement, le CEP va bien au-delà de la compétence, certes essentielle, consistant à orienter vers la bonne information et les bons services au bon moment. En effet, chaque échange avec son conseiller doit, en tant que tel, constituer un véritable service et permettre au demandeur d’emploi d’être au clair sur lui-même, sur son projet professionnel, sur les actions à engager et de se sentir en capacité de décider et d’agir de manière de plus en plus autonome. C’est une grande exigence qui interroge la posture et la manière d’accompagner du conseiller.

Conformément à ses dernières orientations stratégiques, Pôle emploi a recentré son action au service de l’accompagnement de ceux qui en ont le plus besoin, avec notamment la ré-internalisation de l’accompagnement renforcé. En 2012, 125 000 personnes étaient accompagnées de manière intensive dont 100 000 par le secteur privé. Aujourd’hui, ce sont près de 500 000 personnes qui sont accompagnées exclusivement par des conseillers de Pôle emploi. Afin de répondre aux besoins des demandeurs d’emploi les plus autonomes, Pôle emploi a également développé une large gamme de services et d’outils numériques complémentaires à l’action primordiale des conseillers.

Pôle emploi mobilise à cette fin l’ensemble de ses équipes, et plus particulièrement les 16 000 conseillers en accompagnement des transitions professionnelles dont c'est le cœur de métier avec l'appui des psychologues du travail.

Services personnalisés et services réactifs constituent le fondement de leur action pour favoriser la sécurisation des parcours professionnels, la formation et les retours à l’emploi.

Ce réseau de conseillers en accompagnement des transitions professionnelles articulés avec les 4 300 conseillers dédiés aux entreprises permet de mieux répondre, sur chacun des bassins d’emploi, aux attentes des demandeurs d’emploi mais également des entreprises dans leurs besoins de recrutement.

Le croisement entre l’approche par compétences et le CEP permet aux conseillers de soutenir la construction de trajectoires professionnelles cohérentes avec les évolutions du marché du travail et de favoriser, ainsi, une mobilisation encore plus pertinente de la formation. L’impulsion donnée en 2016-2017 d’une approche par compétences contribue ainsi à élargir l’éventail des parcours professionnels envisageables et à enrichir encore davantage le conseil en évolution professionnelle.

Les transformations mises en œuvre par Pôle emploi portent leurs fruits comme peut en témoigner la hausse de la satisfaction globale sur les services rendus par Pôle emploi qui atteint, en 2016, 71%(1) , soit +5 pts par rapport à 2012.

Forts de ces résultats, nous continuerons à agir au plus près des besoins des demandeurs d’emploi, des entreprises et des territoires pour favoriser, ensemble, le retour à l’emploi.

1. Baromètre BVA & Pôle emploi, décembre 2016.

 

 

Pour en savoir plus…

 

Découvrez notre newsletter




 

 

Pôle emploi le Mag