Imprimer Envoyer à un ami

Le Lab Pôle emploi, au cœur de l'innovation

18.05.2017

Le Lab Pôle emploi est le cœur du système de l’innovation, un véritable accélérateur d'idées. Un lieu de création ouvert à tous, collaborateurs Pôle emploi comme entreprises publiques et privées, qui donne corps en un temps record aux projets les plus audacieux.

 

Il a ouvert ses portes en septembre 2014 dans une ancienne agence du 19e arrondissement, le Lab Pôle emploi est un lieu atypique où tout a été pensé pour aider à faire grandir les idées. À commencer par le mobilier, réduit à sa plus simple expression. Pas de bureaux encombrants, de faux plafonds ou de cloisonnements ; quelques chaises, quelques coussins, des tableaux blancs et d'imposants écrans tactiles disséminés aux quatre coins des pièces, l'espace est soigneusement étudié.

Le visiteur, quant à lui, est directement plongé dans l'ambiance par les murs noirs et le bar circulaire l'accueillant à l'entrée. Mais, bien sûr, l’important n’est pas là. Cet objet de création et de liberté, devenu indispensable à la dynamique de nombreux écosystèmes d’entreprises, cherche avant tout à apporter une réponse à la question : Comment travailler en transversalité, rapidement, en impliquant les usagers et en réduisant les coûts ?

 

Pour ce faire, le Lab applique la méthode ASE (Accelerated Solution Environment) créée dans les années 70 et inspirée, entre autres, de la pédagogie Montessori. Une philosophie de travail qui cherche à libérer les intelligences et les énergies pour arriver plus rapidement à des résultats probants. Cet esprit se concrétise lors des journées de co-conception « flash » – comme en avril dernier pour une session autour du programme recrutement et compétences –, avec des rassemblements d'une cinquantaine de personnes composés de tout style d'acteurs, du demandeur d’emploi à la start-up en passant par le conseiller Pôle emploi, le DRH ou l’expert.

Tout ce petit monde est alors pris en charge par une équipe de facilitateurs et par des intervenants qui vont les aider à se frayer un chemin dans les méandres de leurs réflexions. Et tandis que les espaces du Lab se peuplent de petits groupes qui, sans en avoir l'air, cogitent sérieusement, les murs se couvrent des dessins de Nicolas Caruso venant accompagner les découvertes et les échanges.

 

La méthode a fait ses preuves. Depuis son lancement, le Lab a permis l'émergence de l'Emploi Store, de services numériques dédiés à la mobilité, de MAP (un assistant personnel pour les conseillers qui va voir le jour dans les prochains mois) et de bien d'autres projets pensés pour améliorer l’organisation de l’établissement au service des demandeurs d'emploi.

Ce lieu est également dédié aux intrapreneurs issus des challenges Innov'action. Initiatives de Pôle emploi, ces appels à idées ont permis à de nombreux employés, grâce à leur retour d'expérience, de faciliter la vie des demandeurs d'emploi et des conseillers. La Bonne Boîte, La Bonne Formation, Maintenant!, Memo, les créateurs de ces solutions sont tous venus pichter leur idée devant un jury au Lab, et ils se retrouvent encore toutes les deux semaines entre ses murs afin de continuer à parfaire leur outil.

 

Mais cette entité protéiforme a également été pensée comme une plateforme externe. Au sein du Lab niche La Fabrique, l'incubateur de l'entreprise ouvert à toutes les start-up travaillant sur le domaine de l'emploi. Par exemple, c'est ici que Paul Duan a fait naître Bob Emploi, son coach numérique pour les demandeurs d'emploi, avant de continuer à le développer avec son ONG Bayes Impact. Aujourd'hui, d'autres travaillent sur des projets comme le cv augmenté, et c'est peut-être de ces ordinateurs qu'émergeront les inventions qui bouleverseront le marché du travail de demain.

Réunir des particules élémentaires à une solution, les concentrer, les agiter, les propulser, les faire croître, voilà la raison d'être de cet accélérateur d'idées, fer de lance de l'innovation à Pôle emploi.