Responsabilité sociétale (RSO)

Pôle emploi est un service public dont la mission est de prospecter le marché du travail en garantissant la non-discrimination et l’égalité professionnelle, d’aider les personnes en recherche d’emploi et d’indemniser les salariés ayant perdu leur emploi. Il propose une expertise reconnue aux employeurs en matière de recrutement. Plusieurs millions de demandeurs d’emploi et des milliers d’entreprises utilisent quotidiennement ses services.

En première ligne dans la lutte contre le chômage, Pôle emploi agit en acteur social exemplaire. L’établissement s’est engagé auprès de ses différents publics - demandeurs d’emploi, employeurs, partenaires, fournisseurs et employés – à développer une politique de responsabilité sociétale en accord avec ses valeurs et ambitions de service public exemplaire.

Ses engagements sociétaux, inscrits dans son plan stratégique 2015-2020, se déclinent en quatre axes : 1- Fournir un service accessible à tous, 2- Promouvoir la diversité et lutter contre les discriminations, 3- Agir en acheteur responsable, 4- Réduire son empreinte environnementale.
Soucieux de transparence, chaque année Pôle emploi produit un rapport d’activité RSO (responsabilité sociétale des organisations), démontrant la réalité de ses engagements et témoignant de la vitalité de son réseau local en matière de responsabilité sociétale.

Fournir un service accessible à tous

Pôle emploi porte une attention particulière à ses publics en situation de handicap, quel que soit le type de handicap : physique ou cognitif. Il est également attentif aux personnes maîtrisant mal le français ou en situation d’illettrisme. Il développe une politique visant à réduire la fracture numérique.
Construire et aménager des sites permettant l’accès des personnes à mobilité réduite, adapter la signalétique et traduire des documents en FALC (Facile à lire et à comprendre) répondent à ces exigences.
Par ailleurs, chaque usager peut accéder à toute l’information en ligne de Pôle emploi, quel que soit son équipement matériel, son lieu de résidence, la qualité de sa connexion ou ses contraintes physiques. Le premier résultat de cette démarche se concrétise pas la labellisation e-accessible du site pole-emploi.org.

Promouvoir la diversité et lutter contre les discriminations

Pôle emploi agit pour l’égalité des demandeurs d’emploi lors de leur recrutement en entreprise. Un programme d’analyse sémantique, intégré dans le système d’information de Pôle emploi, contrôle le contenu des offres en matière de discrimination, de libertés et de droit du travail. Un module de formation à la lutte contre les discriminations est proposé aux managers et aux conseillers.
En interne, plusieurs séries d’actions sont menées touchant tous les publics : accord pour l’égalité femme / homme, mise en place du programme Réussir l’intégration des travailleurs handicapés (RITHA), signature de la charte de la diversité en entreprise et engagement vers l’obtention du label diversité.

Agir en acheteur responsable

Pôle emploi a souhaité généraliser les clauses sociales dans ses marchés. La clause sociale a été mise en œuvre pour la première fois dans un marché de prestations intellectuelles en juillet 2015. L’objectif est d’inciter les fournisseurs qui répondent à nos marchés à embaucher des demandeurs d’emploi en exclusion vis-à-vis du marché du travail et à mener ainsi une démarche permettant leur insertion professionnelle. Pour faciliter cette action un référent « clause » a été nommé dans chaque région. Intégrer des clauses sociales mais aussi des clauses environnementales dans nos marchés constituent les deux axes de la politique d’achats responsables de Pôle emploi. 

Réduire notre empreinte environnementale

Pôle emploi s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de transition écologique et de développement durable (SEDD) pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Dans chaque région un plan d’action décline cet engagement. Chaque année un bilan carbone est produit et consolidé au niveau national.
Pour diminuer son empreinte environnementale, mesurée par ce bilan carbone, Pôle emploi agit sur ses achats, la consommation et le recyclage de ses fournitures, les déplacements de ses collaborateurs, la consommation énergétique de ses bâtiments.
En 2014, chaque agent produisait 5,5 tonnes de CO2 contre 7,7 tonnes en 2011. La baisse observée depuis 2009 est de 15%. L’objectif est d’atteindre, en 2020, une baisse de 20% par rapport à 2009.