Arbeiter und Business Team vor Appartment Loft

Article

Difficultés de recrutements : Pôle emploi agit

Avec l’opération #VersUnMétier, Pôle emploi se fixe un objectif clair et ambitieux : réduire de manière concrète et visible les tensions sur le marché du travail. Chaque semaine, toutes les agences de la région Auvergne-Rhône-Alpes organisent et co-organisent ainsi des actions visant à satisfaire les besoins des entreprises.

Publié le  17/01/2019

Comment est née l’opération #VersUnMétier ?

Elle est née d’un constat : avec la reprise économique, les difficultés de recrutement s’accroissent et des milliers d’offres d’emploi ne trouvent pas preneur. Pôle emploi a choisi de répondre à ce défi via diverses initiatives, dont l’opération #VersUnMétier, lancée à la rentrée 2018. Dans le cadre de l’opération, qui est inscrite dans la durée, toutes les agences Pôle emploi mettent en place des actions tournées vers les métiers en tension.

Comment l’opération se traduit-elle concrètement ?

Des actions sont organisées chaque semaine dans toute la région. Au programme: des job dating, des forums, des ateliers de découverte des métiers, des visites d’entreprise… Elles peuvent remplir trois objectifs :

  • faire découvrir les secteurs en tension
  • promouvoir les formations permettant d’y accéder
  • initier des entretiens d’embauche

Découvrez les actions sur www.pole-emploi-auvergne-rhone-alpes.fr / rubrique #VersUnMétier.

A-t-on du recul sur les premières actions menées ?

Les premières actions #VersUnMétier donnent des résultats encourageants.

Suite à une réunion d’information, Maud a signé à Roanne une Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) qui lui permet de suivre une formation interne à l’entreprise AC Environnement, leader du diagnostic immobilier. Licenciée économique d’une entreprise d’esthétique, Maud a ainsi pu découvrir un secteur qu’elle ne connaissait pas. Elle commente : « Je suis heureuse de commencer cette formation qui me permet une reconversion à 180°. Après mon licenciement, c’est la meilleure solution qui m’est apparue. A la fin de ma formation, je décrocherai un CDI en tant que préparatrice de laboratoire à AC Environnement. ».

En octobre, le job dating « Les métiers de la vente » se tenait à Thonon-les-Bains. Cet événement #VersUnMétier a permis à Virginie, 43 ans, de multiplier les candidatures : « C’était une expérience très enrichissante. En plus d’être un bon exercice, cela m’a permis de postuler à un maximum d’offres en un minimum de temps ! » s’enthousiasme-t-elle.

Séverine, 40 ans, souligne quant à elle l’importance de voir les employeurs : « Le contact physique avec l’entreprise est très bénéfique, notamment pour mieux comprendre les contours des postes à pourvoir ».


De nombreux demandeurs d’emploi et entreprises apportent leur témoignage sur l’aide de Pôle emploi pour décrocher un emploi ou recruter sur un secteur en tension.  Découvrez-les ici.

Plus d'actualités

Article

Mécanique connectée, une action gagnant-gagnant !

La vallée de l'Arve possède de nombreuses industries spécialisées dans le domaine du décolletage et de la mécanique de précision. Ces entreprises recherchent des compétences et rencontrent des difficultés de recrutement liées à une pénurie de candidats. De ce besoin et d’un travail collaboratif de tous les acteurs du territoire est né une action sur mesure pour des chercheurs d’emploi les plus éloignés de l’emploi, jeunes décrocheurs et public migrants.

Article

Enquête "Besoins en Main-d'Œuvre des [...]

Avec, à la fois, un haut niveau d’intentions d’embauches et l’anticipation de difficultés de recrutement ; en 2019, notre principal enjeu est de faire corréler au mieux l’offre et la demande. L'étude BMO y contribue en permettant d'affiner les besoins et attentes des entreprises.

Article

Quand l'Industrie crève l'écran !

Avec un taux de chômage qui culmine à 10 %, le bassin d’emploi de Vichy (Allier) fait face à d’importants problèmes de recrutement dans l’industrie. Pour pallier ces difficultés, les agents Pôle emploi n’hésitent pas à sortir des sentiers battus. Témoignage d’Olivier Laffont, directeur de l’agence de Vichy.