Article

La réalité virtuelle au service des demandeurs d’emploi

Le 1er novembre 2018, la DIRECCTE et Pôle emploi Auvergne Rhône-Alpes ont signé une convention régionale en vue de réaliser plusieurs films immersifs à 360° pour découvrir des métiers en tension au travers de la réalité virtuelle. L’enjeu de cette démarche est de « découvrir un métier et une opportunité professionnelle à côté de chez soi » comme nous le précise Marwan Diab, chef de service Dispositifs de l’emploi à la DIRECCTE.

Publié le  11/06/2019

Une initiative régionale

Associé dès le lancement du projet, Pôle emploi innove en région et présente une application de la réalité virtuelle qui vise à agir sur les métiers qui peinent à recruter ou qui subissent une représentation faussée. Les demandeurs d’emploi  peuvent ainsi découvrir ou redécouvrir des métiers dans des secteurs qui recrutent. « Ces films réduisent la distance et le temps entre la découverte de métiers et les demandeurs d’emploi. Ils s’inscrivent dans un panel de solutions complémentaires (forum, immersion en entreprise …). Ils sont diffusés avec un matériel et un outil pédagogique de qualité. Le choix des 10 métiers emblématiques filmés résulte d’un travail alliant les statistiques (cf. BMO) et les retours terrain des entreprises et des conseillers Pôle emploi. En une phrase : la technologie au service de l’efficacité ! » souligne Marwan Diab.

Comment ça marche ?

Muni d’un casque de réalité virtuelle et d’une télécommande, l’utilisateur se retrouve propulsé dans le quotidien d’un professionnel. Au lancement de la vidéo, un menu apparait pour lancer la vidéo. L’utilisateur est immergé au cœur des tâches et actions successives inhérentes au métier présenté. Une voix off fournit des explications sur la mission en cours.  A chaque étape, des pictogrammes informatifs apparaissent  pour apporter des précisions ou explications sur un outil ou un procédé. A la fin du film, il est possible de consulter les prérequis pour accéder au poste et  à la formation à suivre si l’envie a été donnée d’aller plus loin.

Déploiement du projet

L’ANFA (Association Nationale pour la Formation Automobile) a participé à la réalisation d’un film immersif sur le métier de carrossier-peintre. Laurence Bouillon, déléguée régionale de l’ANFA, revient sur cette collaboration, « Les équipes ont fait une démonstration d’efficacité. Pour notre branche, cela va être autant utile en interne pour faire connaître aux collaborateurs les métiers existants qu’en externe pour valoriser toute la profession. C’est une autre approche du métier. »

Parmi les autres films à découvrir, celui sur le métier de conducteur en transport routier de marchandises est lui aussi disponible. Viendront progressivement d’autres secteurs d’activité et métiers en tension. D’ici fin septembre, toutes les agences Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes seront équipées avec le matériel adéquat. Chaque demandeur d’emploi pourra de cette façon appréhender de manière simple et claire les réalités de ces métiers. 

Plus d'actualités

Article

Coup de projecteur sur le nucléaire, une filière [...]

Avec quatre centrales nucléaires en opération et une en démantèlement, notre région dispose de toute la chaîne de valeur du nucléaire civil : un écosystème qui dynamise l’économie locale et favorise l’emploi en périphérie des centrales. En novembre, Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes met le nucléaire à l’honneur !

Article

Transport, logistique, mobilité : sur la route [...]

Second parc logistique de France, Auvergne-Rhône-Alpes recrute dans tous les métiers de la mobilité : transports urbains ou touristiques, livraison de marchandises, déménagement, manutention, gestion des stocks… La région dispose d’excellents atouts de développement dans le transport aérien, ferroviaire, autoroutier et fluvial.

Article

Création d’entreprise, une voie à prendre !

De plus en plus de personnes ont la volonté de s'orienter dans cette voie. La création d’entreprise reste une solution de retour à l'emploi. En 2018, 39 000 demandeurs d’emploi ont créé leur entreprise en Auvergne-Rhône-Alpes. Parallèlement, ce sont plus de 81 800 entreprises qui ont vu le jour cette année-là en région.