Article

Les 5 jours de l’industrie à Clermont-Ferrand… en 3 temps

D’après la dernière enquête sur les besoins en main-d’œuvre de Pôle emploi, les entreprises du Puy-de-Dôme estimaient à 51% la part de leurs 24 000 recrutements qui seraient difficiles dans l’année. L’agence pôle emploi de Clermont Nord qui porte le secteur de l’industrie pour l’ensemble de l’agglomération clermontoise a décidé d’agir et organisé 3 opérations en direction des entreprises et demandeurs d’emploi.

Publié le  30/12/2019

Le 10 octobre 2019, l’agence pôle emploi de Clermont-Ferrand Nord a organisé dans ses locaux un LAB avec une dizaine d’entreprises industrielles sur le sujet  «Recruter autrement dans l’industrie : quelles méthodes, pour quels profils ? » Ce LAB a permis de déterminer, les capacités, les compétences et les savoirs être attendus d’un candidat dans l’industrie.

Du 18 au 22 novembre 2019, chaque après-midi, un job dating « industrie » a été organisé dans chacune des agences pôle emploi du bassin clermontois, en présence de 2-3 recruteurs (9 au total sur la semaine) :
Pour participer, il suffisait aux candidats de se positionner sur une des 22 offres d’emploi « JOBS47 » de pole-emploi.fr: confectionneurs (ses), tuyauteurs industriels, chef de projet en robotique, attaché commercial France/Bénélux… au total, une cinquantaine de postes à pourvoir. 122 demandeurs d’emploi ont participé et rencontré les entreprises, plus d’un tiers poursuivent le processus de recrutement.

Le 26 novembre 2019, une trentaine de responsables ressources humaines ou chefs d’entreprises du Puy-de-Dôme ont échangé, en tables rondes hier au hall 32, sur les solutions aux problématiques de recrutement dans le secteur de l’industrie, à l’initiative de l’agence pôle emploi de Clermont Nord et son Directeur, Thierry Malatrait, et en partenariat avec l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises Puy-de-Dôme et l’Apec.
Un des éléments de réponse est le sourcing, la communication pour trouver le bon candidat : le travail sur son attractivité, son image employeurs. Il s’agissait du premier axe d’échanges animé par Stéphanie Dalle, responsable de l’Apec, appuyée par le témoignage de Dômes Pharma. Compte-tenu du manque généralisé de certains profils, recruter autrement s’avère indispensable : second thème d’échanges animé par Corinne Bonnefoi et Mathieu Lanore pour Pôle emploi et illustré par la méthode de recrutement par simulation et son utilisation par la MFP Michelin. Ceci nécessite alors d’organiser des parcours de développement des compétences, en amont et suite à l’embauche, troisième sujet d’échanges, animé par Mathias Lemaître pour la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Préfète du Puy-de-Dôme Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a conclu la soirée sur la nécessité de dialogues réguliers entre la sphère publique et les entreprises pour mieux se comprendre et trouver ensemble des solutions aux difficultés de recrutement. Pour finir, les participants ont eu l’occasion de découvrir Becomino, start up incubée par Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes et un nouvel outil mis à disposition des demandeurs d’emploi pour découvrir les métiers en tension via la réalité virtuelle : 12 films immersifs déployés dans le cadre d’un projet régional Direccte-Pole emploi Auvergne-Rhône-Alpes.