Industrie Fertigung an der Drechselbank

Article

Témoignages : " Face à la pénurie d'usineurs, il nous fallait agir, c'est vital pour notre entreprise."

Interview de Jessie BERNE, responsable Ressources Humaines, Groupe LISI Automotive

Publié le  18/11/2019

Le site de LISI AUTOMOTIVE Mélisey est spécialisé dans la fabrication de composants mécaniques de sécurité destinés au marché automobile. 330 personnes travaillent sur le site de Melisey. Depuis plusieurs années, nous sommes confrontés à de fortes difficultés de recrutement , en particulier dans le secteur de l’usinage.

RECRUTER DES USINEURS : UN VRAI DÉFI

Nous avons un besoin récurrent d’usineurs, c’est notre coeur de métier. Nous faisons face à quelques départs en retraite et notre site est en forte croissance. En moyenne, nous recrutons 20 CDI par an. Lorsque Pôle emploi m’a proposé la Méthode de Recrutement par Simulation, j’ai tout de suite adhéré. Je connaissais la méthode de nom, d’autres sites LISI l’avaient expérimentée. Et je ne doutais également pas de la capacité de Pôle emploi à mobiliser plusieurs acteurs autour de la table. Lorsque  les tests spécifiques à notre entreprise nous ont été présentés, j’ai tout de suite pensé qu’ils étaient adaptés aux profils recherchés en matière de compétences repérables, mais aussi aux profils compliqués. Au final, nous avons eu un taux de réussite record.
 

DIFFÉRENTES ÉTAPES DE SÉLECTION

Nous avons participé à quatre réunions d’information dans la même journée. Les personnes intéressées se positionnaient, après présentation de l’entreprise et de la MRS. Pôle emploi s’est occupé de convoquer toutes les personnes. Nous avons eu 95 personnes présentes, ce qui est pour nous une belle réussite. 71 personnes ont passé les tests entre octobre et novembre. La moitié a réussi à atteindre notre palier et après les entretiens de sélection, 12 sont entrées en formation.

Nous avons réussi à toucher des personnes qui n’ont absolument aucune expérience dans l’industrie. Par exemple, nous avons sélectionné une personne qui travaillait dans le secrétariat.

La formation des 12 personnes se terminera fin janvier, puis elles intègreront l’entreprise en stage pendant trois semaines afin d’obtenir un CQPM.

MOBILISATION DE TOUS

Ce recrutement est le résultat d’un fort investissement de plusieurs acteurs : Pôle emploi, le Conseil Régional, Randstad. L’AFPI a même pu mettre en place une navette de Lure à Exincourt, pour permettre aux personnes en formation de pouvoir se rendre jusqu’à leur centre.