Collection of professional hair dresser tools arranged on dark background

Article

Témoignages : "Opération réussie dans la coiffure !"

Jean-Christophe Robelot est le dirigeant de 6 salons de coiffure ‘‘Les garçons coiffeurs’’ présents sur toute la région. L’été dernier, il contacte Charlotte Guy conseillère entreprises au pôle emploi de Besançon Planoise.

Publié le  18/11/2019

La demande est claire : comment Pôle emploi peut l’accompagner pour faciliter les recrutements dans ses salons. Il peine à trouver du personnel, susciter des vocations pour ce métier qui, malgré de vrais savoir-faire, reste difficile sur le long terme (contraintes horaires, position debout prolongée…). Jean-Christophe Robelot : « Nous réfléchissons à mieux faire coïncider les attentes de nos salariés (équilibre vie privée - vie professionnelle, valorisation des savoir-faire pendant sa carrière…) tout en cherchant à nous adapter au marché avec une offre beauté et cosmétique de plus en plus concurrentielle».


Une rencontre s’organise rapidement à l’agence Pôle emploi, Charlotte revient sur les besoins de l’employeur. Elle en profite pour lui présenter le fonctionnement de Pôle emploi, l’accompagnement des demandeurs d’emploi, le rôle des conseillers entreprises, l’état du marché du travail...

Charlotte : « la coiffure est un métier qu’on appelle en tension puisque nous avons plus d’offres que de demandes».

Un challenge ambitieux : susciter de l’intérêt pour le métier tout en partageant les réalités d’exercice et bien sûr trouver des compétences !

« Aujourd’hui sur ces métiers en tension, la formation, l’accompagnement, la détection des compétences au-delà des diplômes sont des solutions à explorer. C’est le parti qu’on a décidé de prendre avec monsieur Robelot » souligne Charlotte.
Jean-Christophe Robelot est convaincu que les compétences sont aujourd’hui aussi importantes, voire plus, que le diplôme : « on doit trouver des personnes passionnées, avec de l’empathie, qui aiment travailler. Le diplôme c’est la cerise sur le gâteau. Ensuite, Pôle emploi peut nous accompagner pour permettre à ces personnes de faire nos métiers ».

Il est donc prêt à recevoir des candidats non diplômés.

 

Article 3 _   .png

 

Début septembre, Charlotte mobilise le dispositif #VersUnMétier tout en construisant son contenu avec l’employeur.

Elle y invite les personnes inscrites à Besançon sur les métiers de la coiffure ou en projet de reconversion professionnelle. Près de 40 personnes intéressées viennent participer à cette demi-journée d’information au pôle emploi, en présence de Jean-Christophe Robelot et de la DRH : «on a expliqué nos métiers, nos contraintes, comment nous souhaitions recruter. Dans la foulée, nous avons proposé aux personnes intéressées des entretiens, nous avons pu ensuite échanger avec 17 personnes, aujourd’hui, nous embauchons déjà 2 personnes et avant de contacter Pôle emploi, je n’avais personne».

Le diplôme c’est la cerise sur le gâteau. Ensuite, Pôle emploi peut nous accompagner pour permettre à ces personnes de faire nos métiers.

Jean-Christophe Robelot
Dirigeant des salons de coiffure ‘‘Les garçons coiffeurs’’

Les compétences, une réponse aux métiers en tension !

Découvrez le témoignage de Jean-Christophe Robelot en vidéo.