Article

Témoignages : un accompagnement spécifique et novateur pour les femmes étrangères en difficulté d’insertion

L’agence Pôle emploi de Besançon Témis a mis en place (grâce à un cofinancement FSE) un dispositif d'accompagnement territorial (DTA) tourné vers les femmes étrangères et qui allie sport, intégration sociale et intégration professionnelle.

Publié le  17/02/2020

Cet accompagnement expérimental a débuté en mai 2019 et s'adresse aux demandeuses d'emploi du bassin de Besançon, se résume à : 

  • des entretiens individuels,
  • le travail, entre autres, sur des freins socio culturels dans la recherche d’emploi,
  • un développement partenarial avec les associations, les collectivités, les institutions et les entreprises locales,
  • des préconisations des structures comme ADOMA, Hygiène Sociale, ADDSEA, des collègues, de certaines associations,
  • une étape en amont d’un accompagnement global ou d’une autre modalité Pôle emploi,
  • la mise en place d’ateliers spécifiques (connaître les codes socioculturels en entreprise, le marché du travail,  que faire en cas de retard au travail ? d’absence ? comment dire bonjour ? comment chercher un emploi en France ?...).

Depuis le démarrage du dispositif, 44 femmes d’une vingtaine de nationalité différentes sont entrées dans le dispositif. Qu’elles viennent de Somalie, du Cameroun, de Syrie, ou d’Eryhtrée, elles ont toutes en commun un parcours compliqué et une envie de s’intégrer au plus vite. 

Convaincue des avantages du travail en groupe, des bienfaits du sport et des qualités d’échanges entre employeurs et demandeurs d’emploi, Virginie Bloch, conseillère Pôle emploi à l'agence de Besançon Témis a eu l’idée de créer et d’organiser "La marche de l'Emploi" 10km à pied pour aller au devant des entreprises qui ouvrent leurs portes et échanger avec leur responsables et leurs salariés !

  • mieux appréhender le fonctionnement des entreprises françaises, leur organisation interne, présenter les postes et les compétences demandées, les procédures pour candidater,
  • rendre accessible le monde de l’entreprise auprès des demandeuses d’emploi,
  • faire connaitre ce public aux employeurs,
  • leur permettre d’appréhender la vie en entreprise, les aider dans la définition de leur projet professionnel en suscitant des vocations (travailler avec les personnes âgées par ex),
  • mieux les intégrer dans le milieu du travail,
  • retravailler en aval de cette journée avec chacune d’elles pour mettre à profit ces visites.

En conclusion : les participantes souvent ravies (et épuisées !), ont pu échanger avec les employeurs, le groupe, réfléchir à de nouveaux projets. Entre deux visites,Virginie Bloch reprend avec elles le travail sur les différences culturelles, sur la recherche d’emploi, la présentation. Les intervenants des entreprises quant à eux sont passionnés, chaleureux et bienveillants. Des journées riche en connaissances, en apprentissages, en relations humaines, en solidarité, en rencontres, en travail en équipe, en savoir être et savoirs faires. Comme dans la vie professionnelle !

Une histoire à suivre !

Rencontre avec Virginie Bloch, conseillère à l’agence Pôle emploi de Besançon Témis, en charge du dispositif

« Nous avons souhaité dédier ce dispositif d'accompagnement territorial (DTA) aux femmes étrangères, car nous nous sommes aperçus qu’elles étaient désocialisées, et rencontraient plus de difficultés à s’intégrer que les hommes. Avec ces femmes, je suis beaucoup dans l’échange, dans un climat de confiance. Elles ont vécu des traumatismes, quitté des membres de leur famille, leur statut, leur métier et leur culture dans leur pays d’origine. Le lien se tisse au fur et à mesure de nos rencontres. Je multiplie aussi les moments d’échanges entre elles, pour créer un dynamisme et qu’elles se sentent moins isolées, partageant aussi leur vécu. Par exemple, j’ai organisé un atelier « codes sociaux au pays », puis un second « codes sociaux en France », une marche de l’emploi, où nous avons parcouru plus de 10 km, en rencontrant des entreprises qui nous ont ouvert leurs portes et présenté leur activité.
 

Elles n’ont pas connaissance des possibilités qui peuvent s’offrir à elles sur le territoire français.

Virginie Bloch
Conseillère Pôle emploi à l'agence de Besançon Témis

Une initiative primée

En décembre 2019, Virginie a obtenu le trophée de la diversité, pour son engagement auprès des femmes migrantes.

DSC_1488-min-800x534.jpg