Article

La mixité professionnelle, un enjeu et des actions

Afin de développer la mixité professionnelle et de renforcer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, Pôle emploi Ile-de-France développe un accompagnement spécifique dans neuf agences pilotes. Explications.

La mixité professionnelle, un enjeu et des actions

Grâce à des financements FSE (fonds social européen), Pôle emploi met en place des dispositifs territoriaux d’accompagnement  (DTA) sur l’axe de la mixité professionnelle. L’objectif ?  Favoriser la mixité des emplois et élargir la palette des métiers exercés par les femmes. Et inversement, afin de diversifier les choix professionnels masculins.

Lever les stéréotypes

En juillet 2019, neuf agences pilotes *d’Ile-de-France démarrent cet accompagnement d’une durée de six mois mis en œuvre par des conseillers dédiés à ce projet. Il prendra la forme d’un suivi individuel mais aussi d’actions collectives.  Il s’agit d’orienter et d’accompagner des demandeuses d’emploi vers des métiers traditionnellement occupés par des hommes et inversement. Au programme : la découverte de nouveaux secteurs d’activité et des métiers, des visites d’entreprises, des « immersions professionnelles » grâce à la prestation PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel)… Autant de leviers pour lutter contre les stéréotypes sexuels, en lien direct avec les entreprises et les partenaires. 

Des enjeux forts

Elargir les cibles professionnelles des femmes et des hommes constitue un enjeu économique fort notamment pour pallier les difficultés de recrutement de certains secteurs d’activité. Plus de mixité entraine plus de compétences disponibles, moins d’offres d’emploi non pourvues. Et donc une plus grande fluidité de marché du travail.   

Des marges de progrès

Cette action s’inscrit dans la continuité de l’accord cadre national et du plan régional pour l’égalité professionnelle signé en mars 2017. Ces accords s’appuient sur des constats clairs : l’éventail des métiers exercés par les femmes est nettement plus restreint que celui exercé par les hommes. Sur 87 familles professionnelles répertoriées, une douzaine concentre près de la moitié des femmes en emploi.  On constate aussi que 20% de l’emploi féminin se concentre dans les métiers de service (aide à la personne) et de santé (aides-soignants et infirmiers). Les femmes sont ainsi sous-représentées dans les métiers scientifiques et technologies (particulièrement ceux de l’ingénierie et de l’informatique).   

*Créteil, Choisy-le-Roi, Meaux, Brunoy, Arpajon, Montreuil, Stains, Aulnay-sous-Bois et Versailles.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

70,7 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.