Le chômage indemnisé ou non indemnisé à fin mars 2014

Publié le  19/02/2015

Fin mars 2014, le nombre de chômeurs potentiellement indemnisables inscrits à Pôle emploi s’établit à 5 208 900, soit une augmentation de 4,0% en un an. Parmi ceux-ci, les effectifs non indemnisés progressent de +6,5% et les effectifs des indemnisés de +1,9%.

Le nombre de chômeurs potentiellement indemnisables inscrits à Pôle emploi (cf. encadré) a augmenté sur un an de 4,0% pour s’établir à 5 208 900 personnes fin mars 2014.
A cette même date, le nombre de chômeurs indemnisés est de 2 764 700 (+1,9% sur un an), celui des chômeurs non indemnisés est de 2 444 200 (+6,5% sur un an).

Parmi les chômeurs indemnisés à fin mars 2014, 2 256 100 le sont au titre de l'Assurance chômage, soit 0,6% de plus qu’un an auparavant, et 508 600 au titre de la Solidarité (Allocation Spécifique de Solidarité, Allocation Équivalent Retraite et Allocation Temporaire d'Attente, allocations du Fonds de professionnalisation et de solidarité), soit 8,3% de plus sur un an.

Le nombre de chômeurs indemnisés a augmenté entre mars 2013 et mars 2014 quelle que soit la catégorie (+2,8% pour la catégorie A, +1,1% pour la catégorie B et +4,4% pour la catégorie C). Ces augmentations marquées sont cependant compensées par la très forte diminution du nombre de dispensés de recherche d'emploi (-38,6% sur un an).
Le nombre de chômeurs non indemnisés est en hausse également sur un an pour l’ensemble des catégories : +6,2% pour ceux inscrits en catégorie A, +4,4% pour la catégorie B et +8,1% pour la catégorie C.

Avertissement : Afin d’améliorer la mesure de la proportion des chômeurs indemnisés, définie comme le rapport entre le nombre de chômeurs indemnisés et le nombre de ceux potentiellement indemnisables, une nouvelle méthode de calcul est mise en place.
Antérieurement, le potentiel indemnisable était défini comme le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi dans les catégories 1, 2, 3, 6, 7 ou 8 (DEFM ABC) établi à la fin du mois écoulé, complété du nombre de dispensés de recherche d’emploi (DRE).
Désormais, le potentiel indemnisable comprend aussi les chômeurs indemnisés inscrits dans les catégories D et E (cela concerne certains allocataires de l’ATA, bénéficiaires d’un contrat aidé, créateurs d’entreprise). De plus sont intégrées les informations connues avec retard, par exemple celles issues du délai de traitement des dossiers, du dépôt tardif des demandes d’allocation et surtout du délai de récupération de pièces justificatives.
En harmonisant les grandeurs "potentiel indemnisable" et "chômeurs indemnisés", la nouvelle méthode améliore l’estimation des chômeurs non indemnisés et, par voie de conséquence, de la proportion de chômeurs indemnisés.
Les analyses sont conduites à partir du rapprochement de fichiers exhaustifs sur la période traitée extraits du FNA et du Fichier historique statistique (FHS) et du fichier STMT. Cette nouvelle méthode de calcul est applicable uniquement à partir de décembre 2009.

En savoir + : Chômage indemnisé ou non indemnisé à fin mars 2014 (PDF, 76 Ko)

 

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

72%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.