Reprise d'emploi des demandeurs d'emploi : disparités au regard de l'indemnisation

Publié le  23/09/2015

Mise à jour le 15/12/2017

Les questions relatives à la rapidité du retour à l’emploi ainsi qu’aux caractéristiques des emplois retrouvés sont centrales à la fois pour l’analyse du fonctionnement du marché du travail et pour l’amélioration de l’action de Pôle emploi.

Une enquête spécifique, menée auprès d’anciens demandeurs d’emploi indemnisés, a apporté de nouveaux éléments de réflexion et a permis de mesurer l’écart entre l’emploi recherché et l’emploi effectivement obtenu.

Huit personnes sur dix déclarent avoir trouvé un emploi correspondant exactement ou à peu près à celui recherché. Pour près de quatre personnesinterrogées sur cinq, l’emploi repris est jugé au moins aussi intéressant (79,6 %) et en rapport avec leursattentes professionnelles (76,9 %) que l’emploi occupé avant le chômage.

Cependant, l’emploi trouvé est d’autant plus satisfaisant, durable et bien rémunéré que la sortie du chômage a été rapide et qu’elle s’est effectuée alors que le demandeur d’emploi jouissait encore de droits à l’indemnisation. Le prolongement de la période de chômage, en particulier avec l’épuisement des droits à l’indemnisation, entraîne une diminution des exigences par rapport aux caractéristiques de l’emploi (nature de l’emploi, durée de travail, type de contrat) et une baisse des prétentions salariales.

Un chômeur, tant qu’il est indemnisé, cherche prioritairement un emploi qui lui convient ; s’il ne l’est plus, il se résigne à accepter parfois un emploi dont il n’est pas pleinement satisfait.

En savoir + : Reprise d'emploi des demandeurs d'emploi : disparités au regard de l'indemnisation - ECLARIAGES ET SYNTHESES n°18 - Septembre 2015 (PDF, 427 Ko)