Eclairages et synthèses

Les offres d'emploi difficiles à satisfaire

Publié le  13/04/2016

Quelle que soit l’issue de la procédure de recrutement, la moitié des employeurs (53,5%), ayant déposé une offre à Pôle emploi, annulée ou satisfaite, ont déclaré avoir rencontré des difficultés pour embaucher.

A la quasi-unanimité (92,5%), les employeurs s’accordent à penser que les problèmes de candidatures sont à l’origine de leurs difficultés (soit pour cause de pénurie de candidats, soit parce que le profil de ces derniers ne correspond pas). Un peu plus de la moitié ont tenté de remédier à ces difficultés, en acceptant de faire certaines concessions.


Les secteurs de l’industrie et de la construction sont les plus impactés par les difficultés de recrutement, de même que les établissements de petite taille. Lorsque l’offre est proposée en CDI ou suite à un surcroît d’activité, elle s’avère plus difficile à pourvoir. Lorsqu’il n’a pas été choisi d’emblée, le recrutement en interne reste marginal et s’effectue le plus souvent pour remédier aux difficultés rencontrées lors de la procédure de recrutement en externe.


Les abandons de recrutement demeurent peu fréquents et ne sont pas toujours dus à la qualité des candidatures. Pôle emploi n’est pas systématiquement sollicité dès le début de la procédure de recrutement, mais reste un acteur majeur, a fortiori quand l’offre apparaît comme difficile à satisfaire.

En savoir + : Les offres d'emploi difficiles à satisfaire - Eclairages et Synthèses n° 21 (PDF, 222 Ko)

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

71%

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.