Les effets de la spécialisation des conseillers à l’emploi sur la relation à l’entreprise

Publié le  13/10/2014

Mise à jour le 15/01/2018

Afin de répondre aux ambitions du plan stratégique « Pôle emploi 2015 », l’expérimentation a permis d’observer des conseillers sur une dominante d’activités soit relatives à la relation avec les entreprises sur 80 à 100% du temps, soit liées à l’accompagnement des demandeurs d’emploi. Elle met en évidence que, dès lors qu’elle se dote de coopération renforcée et vertueuse entre les conseillers, elle apporte une valeur ajoutée significative dans la qualité de l’intermédiation et du placement ainsi que dans la satisfaction des besoins de recrutement des entreprises. La mise en place de cette nouvelle organisation n’a pas provoqué de rupture quantitative ou qualitative dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Elle favorise une montée en compétence technique des conseillers avec une dominante d’activités relative à la relation avec les entreprises et valorise des conseillers dédiés à l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Les conseillers dédiés à la relation avec les entreprises assurent une montée en gamme des services qui sont proposés aux employeurs. L’expérimentation réduit les délais de satisfaction des offres en modalité accompagnement.

Si l’effet sur le placement des demandeurs d’emploi n’est pas, à ce stade, significatif, les mises en relation conduisent plus fréquemment à des recrutements, en raison, entre autres, d’un ciblage plus qualitatif des candidats.
 

En savoir + : Vignette EetS conseillers dédiés entreprises (JPG, 34 Ko)