Les effets et modalités de mise en oeuvre de la nouvelle offre de service aux entreprises

Publié le  13/10/2014

Mise à jour le 16/01/2018

En application de la convention tripartite 2012-2014 et du plan stratégique interne, Pôle emploi a mis en place une nouvelle offre de services aux entreprises en juillet 2013 pour, d’une part, mieux graduer et différencier les services rendus aux employeurs selon leurs besoins et capacité de recrutement et, d’autre part, pour permettre un placement efficace des demandeurs d’emploi accompagnés par les conseillers.
Cette organisation prévoit deux types de services aux entreprises. Ainsi lorsque le marché du travail laisse présager une rencontre rapide de l’offre et de la demande, les services d’appui au recrutement seront mobilisés. Les services d’accompagnement, plus développés, sont destinés aux entreprises présentant des difficultés de recrutement ou encore lorsqu’une transformation de la demande est envisageable pour satisfaire leur besoin de recrutement.

Un an après la mise en œuvre, des changements significatifs se sont produits en termes d’amélioration de la qualité et de la pertinence des services délivrés aux entreprises.

La nouvelle offre de service aux entreprises a permis d’affecter 35% des offres d’emploi à la modalité « accompagnement » et 65% à la modalité « appui » entre juillet 2013 et juin 2014. Elle a favorisé la diminution du délai moyen de satisfaction des offres en modalité accompagnement de 13 jours (38 jours en juillet 2013 et 28 jours en avril 2014).

L’urgence de l’offre à satisfaire est le motif le plus souvent pris en compte pour positionner une offre en modalité « appui » (87% des conseillers interrogés en font état). Intervient aussi l’existence de demandeurs d’emploi disponibles et immédiatement employables (citée par 66% des conseillers).

Symétriquement, le choix de la modalité « accompagnement » est retenu si le conseiller considère que l’employeur ne dispose pas en interne d’un service « RH » adéquat (cité par 65% des conseillers), dans le cas d’un recrutement en contrat aidé ou si l’offre va nécessiter un ajustement du profil des demandeurs d’emploi.