Article

Le gaming au service du recrutement

Comment évaluer la coopération, la capacité à passer avec succès d’une tâche à l’autre, à avoir une bonne mémoire des tâches précédentes, à être empathique, persévérant, logique ou déductif, à s’adapter, à prendre des risques ?

Publié le  10/12/2019

C’est la promesse de Goshaba, une start-up spécialisée dans le recrutement. Sa particularité : la rencontre de deux mondes, le gaming et les sciences cognitives, pour aider à cibler chez les candidats les « softs skills », ou savoir-être. 

Oubliés les CV qui, pour eux, sont sources de discrimination et de perte d’efficacité, Goshaba utilise une dizaine de jeux développés pour smartphones, ordinateurs ou tablettes, qui intègrent une analyse scientifique des compétences des candidats. L’aspect est ludique et ne dure à chaque fois pas plus de 10 minutes. Selon Camille Morvan, co-fondatrice de Goshaba, et ancienne prof à Harvard en modélisation des comportements humains, « 91% des recruteurs disent que la clé d'un recrutement réussi réside dans l'évaluation des soft skills, que notre outil permet mieux de cibler que les CV ».

130 000 candidats sont déjà passés par leur plateforme pour le compte de clients tels qu’Accenture, McDonald's, Cartier Richemont, BNP, Orange, la Ville de Paris ou encore Saint-Gobain.
 

En savoir plus : www.goshaba.com

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.