Article

Pôle emploi s’engage en faveur de l’insertion par le sport

Le 9 novembre 2020, Pôle emploi signait une convention de partenariat national en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes par le sport. En se plaçant aux cotés de l’APELS (Agence Pour l’Éducation par Le Sport), Pôle emploi confirme et intensifie son engagement en faveur des jeunes.

Publié le  08/12/2020

Pour partir à la rencontre de nouveaux talents et accompagner un maximum de jeunes vers un retour durable à l’emploi, Pôle emploi multiplie les initiatives. C’est dans cette optique que s’inscrit le partenariat noué avec l’APELS, Agence pour l’Éducation par le Sport. Dans le cadre de la convention de partenariat, Pôle emploi s’engage à promouvoir les dispositifs portés par l’APELS auprès de ses partenaires, ainsi qu’auprès des demandeurs d’emploi et des entreprises. Pour diffuser ses initiatives auprès du plus grand nombre, l’association peut désormais s’appuyer sur l’ensemble du maillage territorial de Pôle emploi, tandis que l’APELS s’engage à partager l’ensemble de ses événements avec Pôle emploi.
 

Un partenariat gagnant-gagnant

Les actions mises en place par l’APELS à destination des jeunes sont complémentaires du travail de Pôle emploi : elles permettent de sélectionner des jeunes déscolarisés et issus de territoires fragiles, de leur redonner confiance en eux et de les accompagner vers un emploi durable. Pour ce faire : le levier utilisé est celui du sport. Partout en France, un millier de coachs travaillent au sein des clubs sportifs labellisés par l’APELS et ont pour mission de repérer les jeunes déscolarisés. L’APELS propose ensuite un accompagnement à ces jeunes. 
 

Du sport au monde de l’entreprise

Un programme en trois temps leur permet de définir leur projet professionnel (Pulse ton avenir), de prendre conscience de leurs capacités (Révèle ton potentiel) et de s’intégrer en entreprise (Parcours vers l’emploi). Depuis 2015, plus de 550 jeunes ont bénéficié de cette formation. « Nous recrutons ces jeunes dans des espaces sportifs et des associations et les accompagnons ensuite vers l’emploi. À titre d’exemple, nous avons placé 300 jeunes chez Crédit Agricole. Nous les suivons ensuite durant toute la durée de leur contrat de professionnalisation », explique Jean-Philippe Acensi, président fondateur de l’APELS. L’association est l’une des rares en France à proposer un accompagnement allant de la sélection des candidats jusqu’à l’insertion professionnelle en entreprise. 

Construire ensemble des solutions hors cadre

Pôle emploi et l’APELS s’engagent à organiser des événements communs sur le thème de l’insertion par le sport à destination des demandeurs d’emploi et des entreprises et à s’associer aussi souvent que possible aux événements organisés par l’une ou l’autre des parties. Pôle emploi sera ainsi, par exemple, présent lors des journées « Équipe de France Espoir » au cours desquelles 100 jeunes sont invités dans différentes villes de France à montrer leurs qualités sur le terrain. Les matinées sont consacrées au sport urbain, tandis que l’après-midi laisse place aux rencontres entre jeunes, recruteurs et agents de Pôle emploi. « Il est, je pense, fondamental de changer le regard des recruteurs en les incitant à ne pas uniquement se focaliser sur le diplôme. A titre d’exemple, l’un des jeunes accompagnés par l’APELS est devenu en trois ans directeur d’une agence bancaire LCL. Il n’a pourtant pas de diplôme. Je pense qu’il y a des a priori des deux côtés et que notre rôle est de les questionner ! » conclut Jean-Philippe Acensi. 
 

Plus d'actualités

Article

Les emplois francs, une priorité pour favoriser [...]

Le dispositif Emplois francs vient d’être renforcé et prolongé par le gouvernement. Destiné à favoriser l’insertion professionnelle ded jeunes de quartiers prioritaires de la ville, il fait l’objet d’une collaboration entre professionnels de l’emploi. En première ligne sur le sujet, la Fondation Mozaïk livre son retour d’expérience terrain.

Article

« Nos quartiers ont du talent », une passerelle [...]

Depuis 2005, l'association "Nos quartiers ont du talent" œuvre à rapprocher les entreprises et les jeunes diplômés d'origine modeste. Partenaire de Pôle emploi, elle les aide à développer leur réseau professionnel, leur offrant ainsi une précieuse aide dans la quête d'un premier emploi, et ce sur l'ensemble du territoire. Afin d'en savoir plus sur son activité, nous sommes allés à la rencontre de Guillaume Marmasse, son directeur général.

Article

Prix jeune chercheur pôle emploi

Dans le cadre de sa politique d’encouragement et de soutien des travaux de recherche permettant d’éclairer le fonctionnement du marché du travail, Pôle emploi reconduit son prix « jeune chercheur », et décernera en 2021 un prix « jeune chercheur » à un docteur ayant soutenu sa thèse en 2020.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.