Happy diverse friends group sharing social media app news sitting holding phones, smiling multiracial young people students showing funny videos on laptop

Article

#1jeune1solution : un soutien renforcé pour les jeunes

Le plan gouvernemental #1jeune1solution apporte de nombreuses aides pour inciter et aider les employeurs à recruter les jeunes. Le point sur leur prolongation en ce début d’année.

Publié le  12/02/2021

Apprentissage, professionnalisation, primes et aides exceptionnelles pour recruter des jeunes 

Destiné à soutenir l’emploi des jeunes en cette période sensible pour les entreprises, les associations et le secteur non-marchand, le plan gouvernemental #1jeune1solution aligne son calendrier sur celui de la crise sanitaire. Ainsi l’aide exceptionnelle à l’embauche des jeunes est prolongée de deux mois, jusqu’au 31 mars. Elle permet aux employeurs de toucher jusqu’à 4.000 euros pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans.

Mesure phare pour les entreprises, l’aide à l’apprentissage court elle aussi pour un mois supplémentaire, avec une mise en œuvre pour les contrats signés entre juillet 2020 et le 31 mars 2021. Concrètement, elle représente 8.000 euros pour le recrutement d’un apprenti majeur et 5.000 euros pour un apprenti mineur. Idem pour le contrat de professionnalisation, pour les moins de 30 ans. 
 

Aider les plus éloignés de l’emploi

Le dispositif « Emploi Franc + » est prolongé également jusqu’au 31 mars. Il permet à toute entreprise ou association de bénéficier d’une aide à l’embauche pouvant s’élever jusqu’à 17.000 euros pour le recrutement d’un jeune sans emploi de moins de 26 ans et résidant dans un quartier prioritaire de la ville, en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois. Une opportunité très intéressante d’œuvrer en faveur de l’insertion de ces jeunes sur le marché du travail. 

Par ailleurs, rien ne change pour le Contrat Initiative Emploi-Jeunes et le Parcours emploi compétences (PEC-Jeunes) - adressés aux employeurs du secteur non marchand -, dont les déploiements étaient prévus pour 2020 et 2021. Plus d’informations auprès de Pôle emploi, des Missions locales ou de Cap emploi. 
 

#1jeune1solution, soutien pertinent à l’embauche

Plus d’un 1 million de jeunes ont été recrutés en CDI ou en CDD d’au moins 3 mois entre août et novembre 2020, soit presque autant qu’en 2019, et 495 000 contrats d’apprentissage ont été signés en 2020, contre 353 000 en 2019*. Si toutes les entreprises sont concernées par cette croissance, les primes du plan #1jeune1solution ont joué un rôle déterminant pour permettre aux TPE-PME de maintenir leur poids prépondérant dans l’apprentissage, puisqu’elles représentent plus des 3/4 des contrats signés. 

Le gouvernement souhaite maintenir ce rythme afin de donner à chaque jeune une solution et mobilise les entreprises, petites et grandes, notamment sur l’alternance. Exemple avec Carrefour qui a pris l’engagement de recruter 15 000 jeunes en 2021, ou ENGIE qui s’est précédemment engagé à doubler son taux d’alternants par rapport au taux légal de 5% en France. Et dernièrement, près d’un millier d’entreprises de secteurs variés** se sont engagées à soutenir le plan #1jeune1solution, notamment en visant le nombre de 100 000 offres d’emploi et d’alternance déposées sur le site #1jeune1solution d’ici à fin février. Avec 83 782 offres actuellement, les recruteurs de toutes tailles sont sur la bonne voie !

* Lancement de la campagne de communication « 1 jeune, 1 solution » pour soutenir l’entrée des jeunes dans la vie professionnelle
** Dans le secteur bancaire et assurantiel BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, Caisse d'épargne, AXA, La Mondiale); dans la grande distribution Carrefour, Système U et Boulanger ; dans l’énergie Total, EDF et ENGIE ; la SNCF  dans les transports; Schneider Electric dans l’industrie et Vinci dans le BTP ; Nestlé dans l’alimentation ; dans les services, La Poste, Korian, Adecco, Accenture et PwC ; Microsoft et  Gameloft dans les technologies. 


En savoir plus :

Site #1jeune1solution : déposez vos offres / consultez les aides à l’embauche

Le point sur l’alternance – Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion
 

Plus d'actualités

Article

Index de l'égalité entre les femmes et les [...]

Avec un score de 99/100, Pôle emploi vient de publier au 1er mars 2022 son index de l’égalité femmes-hommes 2021, en application de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Article

« L’Émission n°6 » décrypte la façon dont les [...]

La 6e édition de « L’Émission », le talk show digital imaginé par Pôle emploi, aborde l’important sujet de l’influence du numérique sur le marché du travail, et plus particulièrement la façon dont les réseaux sociaux changent la donne pour les demandeurs d’emploi.

Article

LinkedIn alerte sur les distorsions possibles du [...]

Depuis la crise sanitaire le télétravail a remporté une bonne partie des suffrages des collaborateurs, et alors que le travail devient de plus en plus hybride, il ne faut pas faire d’amalgame entre travail à distance et absentéisme.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

84,8 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.