Article

Accompagner les jeunes vers l’emploi, une priorité pour Pôle emploi et ses partenaires

Public sensible en matière d’insertion, les jeunes sont au cœur des attentions de Pôle emploi. Large panel de services, outils en ligne, accompagnement personnalisé, partenariats… Le point sur ces dispositifs.

Publié le  14/01/2021

Nécessité d’un soutien renforcé

L’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi reste un sujet d’attention majeur. Tous les acteurs œuvrent à ce que celle-ci soit moins longue et inégalitaire. Après l’épisode de crise sanitaire et à l’heure où 750 000 jeunes arrivent sur le marché du travail, le plan "1 jeune, 1 solution" du gouvernement appelle à des réponses collectives. Pôle emploi est en première ligne de cette initiative pour atteindre les jeunes et leur offrir des opportunités professionnelles.

Former ces jeunes peu qualifiés et éloignés du marché du travail est une priorité au travers de dispositifs spécifiques d’accompagnement, dont le Plan d’investissement dans les compétences (PIC). Objectifs : compenser les inégalités entre les jeunes dans leur accès à l’emploi, valoriser les compétences des plus fragiles. 
 

Insérer les jeunes en difficulté

Pôle emploi propose un accompagnement adapté à la situation des jeunes et à leurs besoins, multiplie les partenariats et développe l’alternance pour assurer leur insertion professionnelle sur la durée. Exemple de cette approche sur-mesure : l’accompagnement intensif des jeunes (AIJ), destiné au moins de 26 ans en difficulté d’intégration sur le marché du travail. 

Un conseiller consacre 100% de son temps à cette mission sur 6 mois en accompagnement individuel, 3 mois avec un groupe. Objectifs : donner aux jeunes les outils pour mieux comprendre le marché du travail, valoriser leurs atouts, identifier et mettre en valeur leurs savoir-être, élargir leurs cibles professionnelles et maîtriser les méthodes de recherche d’emploi. 

Le conseiller assure un suivi des jeunes sur la durée, jusqu’au terme de la période d’essai d’un emploi durable ou jusqu’à deux mois après l’entrée en formation longue. Il s’agit de sécuriser leur intégration professionnelle, et ça marche : plus de 2 jeunes bénéficiaires de l’AIJ sur 3 ont retrouvé un emploi au cours des 8 mois qui ont suivi le démarrage de l’accompagnement, soit 28 % de plus qu’une population témoin de jeunes aux caractéristiques équivalentes bénéficiant d’un accompagnement renforcé classique.
 

Renforcer la collaboration avec les partenaires

Les partenaires de terrain sont un relai précieux pour accompagner les jeunes en fonction des besoins et de leurs profils. Pôle emploi aiguille les candidats pouvant bénéficier de services et d’actions complémentaires vers le partenaire adapté : APEC pour les jeunes diplômés issus de l’enseignement supérieur, Missions locales pour ceux présentant des freins sociaux ou professionnels, Ecoles de la 2ème chance (E2C) et centres EPIDE pour les jeunes non qualifiés ayant besoin d’accompagnement socioprofessionnel, le cabinet de recrutement Mozaik RH pour les jeunes diplômés issus des quartiers populaires, Nos quartiers ont du talent pour les bac+3/4 parrainés par un cadre afin de les préparer au monde professionnel… 

Cette collaboration entre Pôle emploi et ses partenaires trouve son prolongement logique dans les Salons et Forum emploi proposés sur tout le territoire. Citons notamment les Salons jeunes d’avenir, organisés en Ile-de-France, Hauts-de-France et Marseille/Provence, spécifiquement conçues pour les jeunes de 16 à 30 ans avec ou sans diplôme. Ces manifestations mobilisent en un lieu unique les acteurs publics (Pôle emploi, Missions Locales…) et privés (entreprises, fédérations professionnelles, OPCA, organismes de formation…) de l’insertion, et présentent aux jeunes l’ensemble des dispositifs qui leurs sont dédiés.
 

Mettre à disposition les bons outils

Prolongement de cet accompagnement intensif à l’insertion, les outils accessibles sur le site candidat de Pôle emploi et l’Emploi Store permettent aux jeunes d’augmenter leurs connaissances sur le marché du travail, de renforcer leurs compétences techniques et comportementales et de rechercher efficacement emplois, formations et alternance. 

Vidéos, quiz, serious games, MOOCS, cours en ligne… Ces services numériques interactifs renforcent l’autonomie des jeunes dans leurs démarches. Citons par exemple Mon entretien d’embauche, un serious game dans lequel le candidat choisit un avatar et passe un entretien personnalisé avec une DRH, avec à la clé un bilan établi par un coach en fonction de son parcours. 

A retrouver, toujours sur l’Emploi Store, des moteurs de recherche d’emploi, de formation ou d’alternance ; des quiz et des tests pour s’interroger sur ses intérêts professionnels et sa personnalité (Quiz Pro) ; des outils méthodologiques de recherche d’emploi en ligne (BA.BA CV et lettre de motivation), des MOOCS pour acquérir des compétences y compris sur le numérique (Construire son projet professionnel)…
 

Plus d'actualités

Article

« Drive tout nu », l’histoire d’une reconversion [...]

Il y a deux ans, Salomé et Pierre créaient leur entreprise, « le Drive tout nu ». Le concept ? Un magasin drive « zéro déchet », misant sur la production locale et l'économie circulaire. Agréée comme « entreprise solidaire d'utilité sociale » (ESUS) après un an d'activité, la jeune entreprise s'apprête désormais à lancer un réseau de franchises. Salomé Géraud, co-fondatrice, nous livre son expérience.

Article

Pôle emploi partenaire de la Grande Cause des [...]

La plateforme citoyenne Make.org a lancé, le 1er février 2021, une Grand Cause sur le thème des conditions de vie dans les territoires. En lien avec une quarantaine de partenaires publics et privés, dont Pôle emploi, l’objectif est de mobiliser les citoyens afin de favoriser un développement plus durable et plus équitable de l’ensemble des territoires français.

Article

Auxiliaire de vie, une des clés de voûte de [...]

Si les enjeux de l’économie du grand âge sont ambitieux et ont déjà un ancrage fort dans les politiques publiques et gouvernementales, notamment depuis la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, qu’en est-il du marché du travail lié à cette économie ?

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.