Article

« Alors que de nombreux secteurs ont revu leurs plans de recrutements à la baisse, nous restons recruteurs » Bouygues Énergies & Services

Sur les 59 000 collaborateurs que compte Bouygues Construction dans le monde, le pôle Énergies & Services en compte 22 000. Malgré une année 2020 tourmentée du fait de la crise sanitaire, Bouygues Énergies & Services poursuit son plan de recrutement.

Publié le  28/04/2021

Stéphane Vallée, Directeur des ressources humaines de Bouygues Énergies & Services revient sur les spécificités de l’emploi dans le secteur de la construction.

Quelle est votre vision du marché du travail à l’heure actuelle ? 

Nous vivons une période très particulière en termes d’emplois. Alors que de nombreux secteurs ont revu leurs plans de recrutements à la baisse, nous restons recruteur net et nous poursuivons la recherche de candidats. Dans nos métiers et sur certaines spécialités, il est très difficile de trouver des profils qui sont largement convoités par la concurrence. Les métiers de la construction demeurent très pourvoyeurs d’emplois et de nombreux métiers sont aujourd’hui en tension. Nos collaborateurs interviennent parfois sur des spécialités pénuriques sur le marché du travail.
 

Quelles perspectives en termes d’emplois pour le secteur du BTP au cours des prochains mois ? 

En 2018, Bouygues Énergies & Services a recruté 1 700 personnes, puis 1 800 personnes en 2019. Pour l’année 2020, ce sont 1 600 personnes qui nous ont rejoint. Notre plan de recrutement reste dynamique pour 2021, avec un objectif de 1 400 nouveaux recrutements. Cependant, il faut bien avoir à l’esprit que ce léger repli n’est en aucun cas lié à la crise sanitaire. En effet, le chiffre d’affaires 2021 devrait rester équivalent à nos prévisions d’avant crise. Le recul du nombre d’embauches pour 2021 s’explique par un phénomène tout à fait spécifique à notre secteur : la fin prochaine de la grande vague de recrutement pour les métiers du FTTH (Fiber To The Home). 

Nous avons, au cours des derniers années, recruté un nombre important de techniciens spécialisés dans le déploiement de la fibre optique. Nous ralentissons donc désormais les recrutements sur ces métiers. Sur les 1400 profils que nous recruterons en 2021, 70 % sont des compagnons (niveau CAP ou BEP ou Bac pro) et des techniciens (niveau DUT ou BTS ou Licence pro).

Quel a été l’impact de la crise de la covid-19 sur l’organisation du travail en interne ? Est-ce que cela a induit des changements sur les profils que vous recrutez ? 

La crise n’a pas modifié nos intentions de recrutement, ni même les profils que nous recherchons. Bien sûr, nous avons été très impactés par le premier confinement avec une interruption presque totale de nos recrutements quatre semaines durant. Cependant, avec 1 600 recrutements au cours de l’année 2020, nous sommes restés sur un niveau globalement stable et très dynamique.
 

Quelles sont les particularités du secteur du BTP en termes d’emploi ? 

Au sein de Bouygues Énergies & Services nous totalisons cinq familles de métiers : infrastructures de réseaux, génie technique bâtimentaire, facility management (ou maintenance multitechnique des bâtiments), énergie et industrie et infrastructures de télécoms. Tous ces métiers recrutent des profils pouvant aller du niveau CAP ou BEP jusqu’au niveau Bac + 5, M2 universitaire, ingénieur ou école de commerce. Il existe énormément de passerelles possibles entre ces cinq métiers. Nous restons une entreprise qui favorise les carrières longues, avec un taux de démission qui s’établit seulement entre 3 et 4 %.
 

Comment Pôle emploi vous accompagne dans vos recrutements ? 

Nous travaillons beaucoup avec Pôle emploi, tant au niveau local qu’au niveau national. À titre d’exemple, au cours des derniers mois, nous avons été présents sur de nombreux salons organisés avec Pôle emploi, tel qu’en octobre, un salon virtuel sur les métiers du BTP organisé en Rhône-Alpes ou encore un autre salon organisé à l’initiative de Pôle emploi en PACA-Occitanie. 

Nous travaillons par ailleurs beaucoup sur l’insertion en lien étroit avec Pôle emploi. C’est ainsi que nous avons mis en place ensemble des formations sur certains métiers en tension, tels que technicien fibre optique, par exemple. Nous sommes très présents sur tous les volets de la stratégie digitale de Pôle emploi : page Facebook de Pôle emploi, pole-emploi.fr, Twitter, et aussi en accompagnement de la stratégie médias, TV et radio.
 

Quelle est votre stratégie de recrutement à destination des jeunes ?

Nous avons lancé une démarche dès début 2018 baptisée Ambition Alternance que nous souhaitons augmenter au sein de notre entreprise. Il en va de la représentation de nos métiers au sein de la société. À l’heure actuelle, nous accueillons 520 alternants en France seulement. Entre le 1er juillet 2020 et le 1er février 2021, nous avons recruté 275 alternants et, sur la même période, nous avons embauché 248 jeunes en CDD ou CDI. 

Menez-vous une politique spécifique pour féminiser les collaborateurs dans des métiers réputés pour être très masculins ?

22 % de nos effectifs sont des femmes. Nous aimerions atteindre 30 % dans un premier temps. Si les femmes sont de plus en plus représentées au sein de la population des ingénieurs et cadres, c’est encore loin d’être le cas au sein de la population des compagnons et techniciens. Nous menons de nombreuses initiatives afin de faire connaître nos métiers. Nous constatons néanmoins que les métiers du BTP attirent encore trop peu de femmes. Nous avons mis en place une formation permettant la reconversion de profils menacés sur le marché de l’emploi (par exemple Hôtes et Hôtesses de caisses de supermarchés) vers les métiers techniques de monteurs électriciens. 

Nous souhaitions créer une promotion composée très majoritairement de femmes. Cependant, seules 10 % des candidatures que nous avons reçues la première semaine provenaient de candidates ! Nous poursuivons nos efforts pour prouver à nos candidates et nos collaboratrices que les portes de l’entreprise et de leur évolution professionnelle leurs sont grandes ouvertes.
 

Menez-vous une politique particulière en faveur de la diversité, de la lutte contre les discriminations au sein de Bouygues construction ? 

Oui, depuis des années, nous menons une politique offensive sur ces sujets. Au sein du groupe, nous accueillons toutes les diversités avec bienveillance et nous multiplions les actions en ce sens. Nous sommes par exemple signataire de la Charte diversité et nous avons signé des accords avec l’Agefiph afin de soutenir activement l’emploi des personnes en situation de handicap.
 

Plus d'actualités

Article

Thierry Lemerle : « Agir en facilitateur aux côtés [...]

À travers un partenariat renforcé, Pôle emploi va apporter un précieux appui au Ministère de la Défense , qui va recruter pour les Armées 27 000 civils et militaires cette année. 3 questions à Thierry Lemerle, coordinateur national de la relation aux Armées de Pôle emploi.<

Article

Zoom sur les secteurs qui ont le plus dopé la [...]

Malgré la crise sanitaire, en 2020, le nombre total de créations d’entreprises en France a atteint un nouveau record avec 848 200 créations, soit 4% de plus qu’en 2019. Quels sont les secteurs les plus dynamiques ? Et dans quelles régions ? Réponse avec la dernière étude de l’INSEE, dont les chiffres ont été rendus publics en février 2021.

Article

Pôle emploi, lauréat du trophée « Mieux vivre en [...]

Pôle emploi a reçu le trophée « Mieux vivre en entreprise » pour sa campagne « Vivre ensemble au travail ». Décerné par l’Institut du Mieux Vivre en Entreprise, le prix a été remis le 10 mars 2021 à Jean-Yves Cribier, Directeur Général Adjoint en charge des ressources humaines et des relations sociales. Il valorise les actions innovantes mises en place par les entreprises.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.