Article

Dispositif Autisme et Emploi : Accompagner les personnes autistes dans l’insertion professionnelle

À l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, Hélène Rambourg, Responsable du département RSE de Pôle emploi, nous parle de l’importance de savoir accompagner les profils autistiques vers l’emploi et dans leur insertion professionnelle.

Publié le  02/04/2021

En quoi consiste Autisme et Emploi, un dispositif initié par Pôle emploi en 2018 ?

En France, on estime à environ 600 000 le nombre de personnes autistes, dont la moitié d’entre elles se destinent ou prennent une part active au marché du travail ordinaire. Ce dispositif a été imaginé pour répondre aux besoins spécifiques de ces personnes en termes d’accueil et de prise en charge au sein d’un service public comme Pôle emploi, et en termes d’accompagnement vers l’insertion professionnelle. En effet, les personnes autistes sont souvent marginalisées, ne peuvent pas avoir recours à des services comme le nôtre ou aboutir favorablement dans une recherche d’emploi.

Si certaines d’entre elles réussissent à s’intégrer, d’autres n’arrivent pas à sauter le pas. Nous nous sommes donc mis au défi, dès 2018 et avec les directions régionales des Pays de la Loire et Nouvelle Aquitaine, de permettre aux personnes autistes d’accéder à nos services, et de lever les a priori dans le regard des recruteurs. Les directions régionales des Pays de la Loire et de la Nouvelle-Aquitaine sont les deux régions historiques de cette démarche, rejointes depuis peu par la région PACA, les Hauts-de-France et l’Île-de-France. Pour étendre ce dispositif au sein de Pôle emploi, nous souhaitons que cela passe par l’initiative des directeurs régionaux et nous les laissons monter à bord petit à petit, avec un engagement fort pour 2022 : mettre à disposition de chaque territoire un agent sensibilisé et formé au sujet de l’autisme.
 

Quelles sont les difficultés des personnes autistes pour trouver un emploi ?

Les personnes autistes ont des difficultés à interagir avec les autres et à communiquer avec la société d’une manière générale. Franchir la porte d’une agence Pôle emploi peut être un exercice compliqué et il faut en tenir compte, c’est ce que nous avons voulu avec ce dispositif. De plus, avec la situation de crise sanitaire que nous connaissons, les personnes qui étaient déjà en fragilité avant, le sont encore plus maintenant, et risquent encore plus d’être éjectées du système et isolées du marché du travail. 
 

Quelles sont les actions concrètes de ce dispositif ?

Ce qu’il est important de souligner, c’est que Pôle emploi est précurseur sur ce sujet en tant que service public. Nous avons développé une formation à destination de nos agents afin de les sensibiliser sur l’accueil des personnes autistes en agence. Nous avons également mis au point un module animé par des spécialistes pour former les collaborateurs – comme les conseillers par exemple – qui vont accompagner des personnes autistes. Cette formation est aujourd’hui en version pilote et sera ouverte à tous nos agents à compter de mi-avril, avec l’objectif de former 100 collaborateurs en 2021.

Depuis 2018, nous travaillons aussi avec des partenaires comme des associations, des acteurs du handicap tels que l’Agefiph, mais aussi avec Claire Compagnon – haute fonctionnaire en charge de la stratégie nationale pour l’autisme – avec qui nous échangeons régulièrement. Nous capitalisons et nous construisons des ressources afin de pouvoir adresser les entreprises, les organisations en charge des questions de l’autisme, les demandeurs d’emploi… Nous investissons sur tout cela pour faire avancer les choses dans le bon sens.
 

Quels sont les grands enjeux autour d’Autisme et Emploi ?

La formation que nous avons mise au point est clé pour nous, car nous avons cet enjeu de mettre à disposition de chaque territoire un agent formé et en capacité d’accueillir des personnes autistes. L’enjeu se situe également dans le rapprochement entre Pôle emploi et Cap emploi pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, avec des collaborateurs des deux agences qui vont accompagner les personnes autistes à différentes étapes. 
 

Combien de personnes autistes avez-vous accompagnées grâce à ce dispositif ?

Nous avons accompagné environ 200 personnes autistes depuis le lancement du dispositif, sur les deux régions pilotes des Pays de la Loire et de la Nouvelle-Aquitaine. En Nouvelle-Aquitaine, le taux de retour à l’emploi pour ces personnes est passé à 42 %, et à 23 % pour les Pays de la Loire. Ces chiffres démontrent bien qu’en mettant en place les modalités d’accueil adéquates pour que les personnes autistes se sentent en confiance avec les conseillers puis avec les recruteurs, le taux de retour à l’emploi est bon. Surtout en tenant compte du fait que chaque accompagnement est un accompagnement de longue durée, qui se déroule sur plus d’un an. 
 

Quelles sont les prochaines grandes étapes ?

Notre prochain challenge, c’est que toutes les actions menées dans le cadre du dispositif Autisme et Emploi puissent intégrer de façon pérenne les process de Pôle emploi : cela doit faire partir de notre offre de services destinée aux personnes en situation de handicap. Nous avons également l’ambition qu’un maximum de conseillers s’inscrivent à la formation que nous avons développée et soient sensibilisés à ces questions. Ensuite, nous souhaitons réussir l’arrimage dans le cadre du rapprochement entre Pôle emploi et Cap emploi, et faire en sorte que toutes les ressources soient bien utilisées par l’ensemble des équipes dès 2021. Enfin, nous souhaitons pouvoir mesurer de façon continue les bénéfices de toutes nos actions et que celles-ci s’inscrivent dans une préoccupation classique et au long cours de Pôle emploi : quelles sont les satisfactions des demandeurs d’emploi ? Quelles sont les satisfactions des partenaires qui représentent ces demandeurs d’emploi ? Quelles sont les satisfactions des entreprises ?

Depuis deux ans et demi nous faisons le constat que le sujet de l’autisme n’est pas un sujet simple, mais nous avons la conviction qu’en tant que service public, nous devons être aux côtés des personnes autistes et prendre nos responsabilités.
 

#TousEnBleu pour l’autisme #ChangeonsLaDonne


En savoir plus :  https://handicap.gouv.fr/autisme-et-troubles-du-neuro-developpement/la-strategie-2018-2022/la-strategie-nationale/

Plus d'actualités

Article

Thierry Lemerle : « Agir en facilitateur aux côtés [...]

À travers un partenariat renforcé, Pôle emploi va apporter un précieux appui au Ministère de la Défense , qui va recruter pour les Armées 27 000 civils et militaires cette année. 3 questions à Thierry Lemerle, coordinateur national de la relation aux Armées de Pôle emploi.<

Article

Zoom sur les secteurs qui ont le plus dopé la [...]

Malgré la crise sanitaire, en 2020, le nombre total de créations d’entreprises en France a atteint un nouveau record avec 848 200 créations, soit 4% de plus qu’en 2019. Quels sont les secteurs les plus dynamiques ? Et dans quelles régions ? Réponse avec la dernière étude de l’INSEE, dont les chiffres ont été rendus publics en février 2021.

Article

Pôle emploi, lauréat du trophée « Mieux vivre en [...]

Pôle emploi a reçu le trophée « Mieux vivre en entreprise » pour sa campagne « Vivre ensemble au travail ». Décerné par l’Institut du Mieux Vivre en Entreprise, le prix a été remis le 10 mars 2021 à Jean-Yves Cribier, Directeur Général Adjoint en charge des ressources humaines et des relations sociales. Il valorise les actions innovantes mises en place par les entreprises.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.