Article

LinkedIn alerte sur les distorsions possibles du travail hybride et propose des outils

Depuis la crise sanitaire le télétravail a remporté une bonne partie des suffrages des collaborateurs, et alors que le travail devient de plus en plus hybride, il ne faut pas faire d’amalgame entre travail à distance et absentéisme.

Publié le  20/12/2021

Dans sa nouvelle étude, le réseau social LinkedIn met en exergue une inquiétude partagée par les organisations et les collaborateurs sur le sort qui pourrait être réservé aux salariés qui privilégient le télétravail au travail en présentiel. Ainsi, bien que 50 % des salariés sont favorables à la mise en place du travail hybride, 85 % d’entre eux estiment que le télétravail aura un impact négatif sur leur carrière. Du côté des entreprises, le constat est à peu près similaire : alors que 80 % des organisations envisagent d’apporter une plus grande flexibilité dans les modes de travail, 32 % d’entre elles craignent l’apparition d’un biais de proximité qui défavoriserait les collaborateurs les moins présents au bureau. 

Si les clichés sur le présentéisme semblent donc avoir la peau dure, l’étude démontre que l’expansion du travail hybride est une réelle opportunité pour les entreprises comme pour les collaborateurs de faire évoluer la relation à l’espace de travail, mais aussi de rebattre les cartes du marché de l’emploi au profit de modes de travail plus adaptés et plus flexibles. Un point de vue dans lequel s’inscrit pleinement LinkedIn qui développe d’ailleurs des outils pour accompagner l’adoption du travail hybride.
 

De nouveaux modes de travail au service de la flexibilité et de l’inclusion

Le travail hybride donne le choix aux organisations et aux collaborateurs de réinventer des façons de travailler. 
LinkedIn le rappelle, c’est un formidable outil qui permet aux entreprises d’accueillir plus facilement des publics pour qui le travail à distance est un facilitateur – comme les personnes en situation de handicap par exemple –, de repenser certaines méthodes de management au profit d’une meilleure inclusion par et pour les équipes, ou encore d’accompagner la montée en compétences des collaborateurs grâce à des catalogues enrichis de formations à distance. Le travail hybride renforce aussi la compétitivité des entreprises en matière de recrutement puisque les offres d’emploi sur lesquelles figurent l’option « télétravail » ont 19 % de chance d’être plus consultées que les autres. 

En effet, le travail hybride pourrait être une réponse aux aspirations de nombreux Français qui souhaitent un plus juste équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. 
 

« Le retour au bureau suscite de l’enthousiasme pour beaucoup, mais aussi de l'anxiété pour ceux qui ne veulent pas revenir à plein temps en présentiel - cela peut être notamment dû au désir d’avoir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Les conversations au sein de la communauté LinkedIn suggèrent que malgré la possibilité de travailler de manière plus flexible il existe toujours une inquiétude relative à la perception négative associée au télétravail. Les salariés ne devraient pas avoir l'impression de devoir choisir entre le travail flexible et une promotion. Il est important que les entreprises créent un environnement de travail qui réponde aux besoins individuels, et qui soit juste et inclusif pour tous».

Esther Ohayon
Directrice de la Communication chez LinkedIn France

Accompagner le changement

Pour que chacun trouve ses repères dans ce monde du travail repensé, LinkedIn propose des outils qui accompagnent cette nouvelle dynamique.

Le cadre photo #OpenToWork permet aux collaborateurs d’indiquer aux recruteurs, via leur photo de profil LinkedIn, les types de postes en mode hybride ou en télétravail qu’ils souhaiteraient occuper. 

Ensuite, pour ses pages Entreprise, le réseau social met à disposition une nouvelle fonctionnalité qui offre aux organisations la possibilité de détailler leur politique RH en matière de télétravail et de travail hybride, mais aussi de valoriser les espaces de travail auprès des futurs collaborateurs, et de mettre l’accent sur la manière dont s’organise le team building
De plus LinkedIn a lancé, en novembre dernier Service Marketplace. Il s’agit d’une nouvelle façon pour les freelances ou les petites entreprises de mettre en place et de gérer tous leurs projets directement à partir des Service Pages sur leur profil LinkedIn. Les membres de la communauté LinkedIn peuvent ainsi trouver facilement les services et compétences proposées. 
 

Plus d'actualités

Article

Regard d’Albin Serviant, CEO de I/O Media, sur [...]

Parmi les effets de la crise sanitaire, on compte hélas celui de rendre moins urgent la thématique de l’inclusion au sein des entreprises. Pourtant, plus que jamais, ce sujet apparait essentiel pour capter et retenir de nouveaux talents. Le point avec Albin Serviant, CEO de I/O Media.

Article

Index de l'égalité entre les femmes et les [...]

Avec un score de 99/100, Pôle emploi vient de publier au 1er mars 2022 son index de l’égalité femmes-hommes 2021, en application de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Article

« L’Émission n°6 » décrypte la façon dont les [...]

La 6e édition de « L’Émission », le talk show digital imaginé par Pôle emploi, aborde l’important sujet de l’influence du numérique sur le marché du travail, et plus particulièrement la façon dont les réseaux sociaux changent la donne pour les demandeurs d’emploi.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

81,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.