Article

« L’intelligence numérique doit être mise à la portée de tous »

Alors que le confinement a entraîné une augmentation du recours aux outils numériques, Microsoft poursuit sa politique de développement de formations professionnelles à travers l'ensemble du territoire français. Ainsi, ce ne sont pas moins de 23 écoles « Intelligence Artificielle » qui existent désormais, dans le cadre d'un partenariat avec Simplon. Pour en savoir plus sur ces dispositifs mais aussi sur la politique de Microsoft en faveur de l'égalité hommes-femmes, nous avons posé quelques questions à Cathy Mauzaize, directrice de l'Entité Grands Comptes chez Microsoft France.

Publié le  25/03/2021

microsoft_art_org.jpg

 

Quels sont les métiers qui émergent le plus fortement dans votre entreprise actuellement ?

À l’heure où la crise a souligné l’importance du numérique pour les entreprises, Microsoft, en tant qu’acteur majeur des nouvelles technologies, continue de former et de recruter des profils variés pour répondre aux enjeux de nos clients et partenaires. Sans surprise, les profils les plus recherchés sont des profils plutôt techniques – consultant, responsable technique de compte, ingénieur avant-vente ou encore technical seller (ndlr : technico-commercial). Ces profils ont pour mission de développer une expertise sur l'une de nos technologies ou d’être l'interlocuteur privilégié de nos clients grands comptes. 

Nous proposons également de très nombreuses opportunités pour les profils commerciaux - ingénieur commercial, spécialiste Solutions, responsable compte-clés – qui ont la responsabilité de développer notre portefeuille client, d’identifier de nouvelles opportunités et d’entretenir une relation de confiance sur le long terme avec notre écosystème. D’autres profils, plus marketing, sont également en mesure de rejoindre notre structure avec l’objectif de couvrir nos produits et services comme Xbox, Windows, Surface, Office, Azure ou encore Dynamics.
 

Quelle est votre vision du marché de l'emploi ? Quels métiers font l'objet de difficultés de recrutement ?

Aujourd’hui, les entreprises et organisations placent plus que jamais le numérique au cœur de leur relance et recherchent de nouvelles compétences. Cette crise met également en évidence de manière encore plus aiguë le déficit de main-d’œuvre susceptible de répondre aux besoins en nouvelles compétences numériques. Déjà en 2019, il y avait 80 000 emplois non pourvus dans les technologies numériques, faute de profils formés. 

Notre mission est donc d’accompagner chaque individu dans le développement de ses connaissances, afin qu’il puisse réaliser ses ambitions, tout en palliant la pénurie de talents disponibles sur le marché. C’est pourquoi nous avons noué un partenariat avec OpenClassrooms, leader de la formation en ligne pour former et préparer des étudiants aux métiers de l’intelligence artificielle. Une collaboration bénéfique à la fois pour les étudiants et pour les entreprises, qui peuvent ainsi recruter de nouveaux talents plus facilement, dans un contexte où la demande dans le domaine de l’IA est bien supérieure au nombre de candidats. 

Plus récemment, nous avons annoncé, en juin dernier, une initiative en collaboration avec LinkedIn et GitHub destinée à accompagner, par la formation, le retour à l’emploi de 25 millions de personnes dans le monde. Cette initiative mondiale qui s’articule en trois volets, intègre notamment l’identification des compétences les plus recherchées par les employeurs afin de soutenir et développer des formations sur les 10 métiers les plus demandés et des contenus d’aide à la recherche d’emploi. Enfin, les initiatives telles que l’Ecole IA Microsoft (initiée en mars 2018), l’Ecole Cloud Microsoft ou encore l’Ecole Business Apps, sont des illustrations concrètes de notre engagement de longue durée en faveur d'une diversité de profils dans le numérique. 
 

L’Ecole Cloud Microsoft en partenariat avec Simplon, entièrement gratuite, sera dédiée aux demandeurs d’emplois avec deux promotions : Castelnau-le-Lez et Aulnay-sous-Bois.


Qu'attendez-vous des dispositifs de formation comme l'école Cloud Microsoft, qui va ouvrir à Aulnay-sous-Bois ?

Chez Microsoft, nous sommes engagés depuis plusieurs années pour former au numérique et faire de la France le fer de lance de ce mouvement. Notre position est claire : l’intelligence numérique doit être mise à la portée de tous. Nous avons ouvert la voie en mars 2018, en inaugurant, avec Simplon, la première Ecole IA Microsoft en France. Destinée aux personnes éloignées de l’emploi et/ou en décrochage scolaire et disposant d’une connaissance en mathématique et langage informatique, elle propose une formation au métier de développeur en intelligence artificielle d’une durée de 7 mois suivie d’un an en contrat de professionnalisation. 

Nous sommes convaincus que le succès et le développement des Ecoles IA Microsoft réside dans la mobilisation de notre écosystème constitué d’entreprises et de régions partenaires, des institutions, de nos clients et bien entendu, de Pôle emploi. L’objectif des 23 Ecoles IA en France a d’ailleurs été atteint cette année et l’objectif des 1000 Apprenants formés est prévu pour 2022, avec des promotions comportant de 40% à 50% de femmes. Concernant l’École Cloud Microsoft, que nous avons annoncée à l’occasion de la conférence de rentrée en septembre dernier, celle-ci exprime une fois de plus notre objectif de former tous les publics – et plus particulièrement les personnes éloignées de l’emploi - au numérique, et ce, partout sur le territoire français. 

L’École Cloud Microsoft en partenariat avec Simplon, entièrement gratuite, sera dédiée aux demandeurs d’emplois avec deux promotions : Castelnau-le-Lez et Aulnay-sous-Bois. L’ouverture de ce type d’écoles sur l’ensemble du territoire français, gratuites et spécialisées dans des sujets aussi divers que l’intelligence artificielle, le cloud ou encore le développement d’applications, nous permet de contribuer à réduire la fracture numérique et d’agir en faveur de la diversité dans ce secteur d’avenir. 
 

Quelles sont vos relations avec Pôle emploi ?

Pôle emploi est un de nos partenaires historiques, notamment dans le cadre des Ecoles IA Microsoft. Au fil du temps, nous avons noué une véritable relation de confiance qui repose sur des valeurs et convictions communes, celles d’aider et d’accompagner les personnes éloignées de l’emploi ou en reconversion professionnelle à s’épanouir dans une formation qui leur permettra d’obtenir une certification reconnue et à terme, de rejoindre le monde du travail avec des compétences clés. La présence de Pôle emploi sur l’ensemble du territoire national est un véritable atout pour permettre à chacun, quelle que soit sa situation géographique, d’avoir accès à l’une de nos formations. 

 

La féminisation des métiers de l’IA est un enjeu d’autant plus important que le déploiement d’une Intelligence Artificielle éthique et responsable dépend de la diversité des développeurs qui créeront les services et applications.


Les femmes sont sous-représentées dans les métiers de la Tech, et notamment parmi les métiers les plus qualifiés. Quel regard portez-vous sur ce constat, et quelles sont les actions de Microsoft France en faveur de l'égalité hommes-femmes ?

La pénurie de femmes dans la tech, et encore plus dans les métiers de l’IA n’est plus un secret. La féminisation des métiers de l’IA est un enjeu d’autant plus important que le déploiement d’une Intelligence Artificielle éthique et responsable dépend de la diversité des développeurs qui créeront les services et applications. L’égalité salariale entre les femmes et les hommes est une réalité chez Microsoft France qui a d’ailleurs obtenu un Index d’Egalité Femmes-Hommes  de 93/100 au 1er mars 2020. 

Nous sommes aussi très attentifs à la diversité femmes-hommes lors des recrutements. Nous avons des ressources dédiées afin de recruter les talents féminins de la tech, y compris pour des postes techniques où le nombre de femmes est souvent limité. Au-delà des actions menées en interne, de nombreuses initiatives emblématiques visant à faire rayonner nos engagements auprès de nos partenaires et à prévenir les discriminations dans la société sont également mises en place. C’est le cas de la signature en 2018 de la charte #JamaisSansElles par l’ensemble du Comité de Direction de Microsoft France. 

Avec cela, nous nous sommes engagés à promouvoir un numérique plus inclusif fondé sur une représentation des femmes dans l’ensemble des manifestations auxquelles nous participons. Cette charte volontaire et ambitieuse a vocation à accroitre la visibilité des femmes dans toutes les interventions internes et externes de Microsoft. Pour aller plus loin, avec la communauté Women in Tech, nous sensibilisons les étudiantes aux opportunités qu’offrent le numérique à travers par exemple, la tenue de Journées Portes Ouvertes sur notre Campus d’Issy-Les-Moulineaux.

Ce public constitue également un vivier pour recruter des stagiaires ou des candidates pour notre programme Aspire (destiné aux jeunes diplômés). Enfin, l’Ecole IA de Microsoft a accueilli en 2019 une promotion constituée à 80 % de femmes. En composant des promotions paritaires d’apprenants, nous souhaitons susciter des vocations chez les femmes, encore trop rares dans les filières scientifiques. 

 

Plus d'actualités

Article

Les emplois francs, une priorité pour favoriser [...]

Le dispositif Emplois francs vient d’être renforcé et prolongé par le gouvernement. Destiné à favoriser l’insertion professionnelle ded jeunes de quartiers prioritaires de la ville, il fait l’objet d’une collaboration entre professionnels de l’emploi. En première ligne sur le sujet, la Fondation Mozaïk livre son retour d’expérience terrain.

Article

« Nos quartiers ont du talent », une passerelle [...]

Depuis 2005, l'association "Nos quartiers ont du talent" œuvre à rapprocher les entreprises et les jeunes diplômés d'origine modeste. Partenaire de Pôle emploi, elle les aide à développer leur réseau professionnel, leur offrant ainsi une précieuse aide dans la quête d'un premier emploi, et ce sur l'ensemble du territoire. Afin d'en savoir plus sur son activité, nous sommes allés à la rencontre de Guillaume Marmasse, son directeur général.

Article

Prix jeune chercheur pôle emploi

Dans le cadre de sa politique d’encouragement et de soutien des travaux de recherche permettant d’éclairer le fonctionnement du marché du travail, Pôle emploi reconduit son prix « jeune chercheur », et décernera en 2021 un prix « jeune chercheur » à un docteur ayant soutenu sa thèse en 2020.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

74,4 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.