Article

L’Oréal forme les entrepreneurs de la coiffure en alternance

À l’occasion de la semaine de l’alternance, L’Oréal présente Le REAL Campus by L’ORÉAL, inauguré en 2021, qui délivre une formation en trois ans. Le « Bachelor Coiffure & Entrepreneuriat » est un diplôme d’État, reconnu par France compétences et éligible au financement OPCO. Le point avec Anne-Léone Campanella, General Manager REAL Campus by L’ORÉAL.

Publié le  19/05/2022

al_campanella_org.jpg

 

Quelle réflexion initiale a-t-elle présidée au lancement de cette formation ?

Anne-Léone Campanella : Le REAL Campus by L’ORÉAL a été inauguré en janvier 2020. Cette création est la résultante d’une importante réflexion au sein du groupe L’Oréal. Entre 2009 et 2018, le nombre d’apprentis dans le secteur de la coiffure s’est réduit de 10 000. Actuellement, la moitié des salons de coiffure affirme être confrontée à des difficultés de recrutement. Parmi les éléments qui expliquent cette pénurie de talents, l’image des métiers de la coiffure. Lorsqu’un jeune exprime son envie de rejoindre le secteur de la coiffure, beaucoup de parents l’en dissuadent et lui conseillent de passer son bac d’abord ! Nous avons réfléchi avec les professionnels du secteur afin d’imaginer une formation revalorisant ces métiers. C’est ainsi que nous avons créé le Bachelor « Coiffure & Entrepreneuriat », une formation en trois ans qui enseigne à la fois la coiffure, mais également les bases de la création d’entreprise. Nous formons des entrepreneurs de la coiffure.

Quelles y sont les matières enseignées ?

A.-L. C : Le cursus se compose à 50 % de l’apprentissage du métier de coiffeur au plus haut niveau et à 50 % de matières entrepreneuriales. Ainsi, chaque étudiant au sein du Bachelor reçoit une formation complète comprenant les techniques de la coiffure sur tous types de cheveux et les connaissances indispensables à la création d’entreprise en comptabilité, marketing, anglais, digital… La formation a une structuration inédite avec trois mois au sein de l’école suivis de neuf mois d’apprentissage en salon. Pour les maîtres d’apprentissage, il leur faut accepter que leur apprenti s’absente trois mois dans l’année. Mais c’est pour le meilleur : lorsqu’ils arrivent en salon, les étudiants ne sont pas débutants et peuvent travailler directement sur clientèle.

L’école est inclusive, ouverte à tous les profils, que l’on soit coiffeur, en reconversion professionnelle, ou un jeune qui sort de terminale, quelle que soit la filière.


Quels sont les profils des étudiants qui intègrent la formation ?

A.-L. C : Cette formation est ouverte à tous les profils ayant un projet entrepreneurial dans le secteur de la coiffure. Bien sûr, lorsque les étudiants entrent en formation, leur projet n’est pas abouti. Au cours des trois années de Bachelor, ils vont pouvoir affiner leurs projets. Certains par exemple, développent une application sur les soins à apporter aux cheveux bouclés, frisés, crépus, d’autres souhaitent créer de nouveaux concepts de salons. Tous sont animés d’une réelle envie d’entreprendre et de créer. Cela se ressent d’ailleurs dans leur apprentissage. Nous avons de très bons retours des maîtres d’apprentissage.

Quels sont les cursus initiaux de ces étudiants ?

A.-L. C : Pour moitié, ils proviennent du secteur de la coiffure et sont titulaires de CAP ou de Brevet Professionnel Coiffure. L’autre moitié est composée de personnes en reconversion professionnelle ou d’étudiants en formation initiale. Nos promotions sont ainsi très hétérogènes dans les profils, avec des étudiants âgés de 17 à 54 ans. Nous totalisons actuellement 150 étudiants au sein du campus.
 

campus_loreal.jpg

 

Il est assez rare d’avoir 50 % de personnes en reconversion au sein d’une formation en alternance. Pourquoi ce choix ? Quels atouts à avoir des personnes en reconversion dans une formation en alternance ?

 C’est moins un choix que simplement une réalité. L’école est inclusive, ouverte à tous les profils, que l’on soit coiffeur, en reconversion professionnelle, ou un jeune qui sort de terminale, quelle que soit la filière. Le principal critère de sélection est la motivation. Les promotions sont riches de profils très variés ce qui permet une émulation très forte entre les étudiants et la naissance de projets innovants mêlant parfois des compétences acquises dans une vie professionnelle passée (dans la coiffure ou dans un autre secteur) avec des appétences naturelles pour les plus jeunes. C’est une réelle chance de pouvoir faire partager toutes ses énergies au sein d’un même programme.

De quelles façons Pôle emploi vous accompagne-t-il ?

A.-L. C : Pôle emploi accompagne les demandeurs d’emploi en reconversion. Aussi, pour des personnes retenues pour entrer en Bachelor Coiffure & Entrepreneuriat mais qui sont nouvellement arrivées dans le secteur de la coiffure, nous proposons un stage intensif de quatre semaines avant l’entrée en Bachelor, intitulé « Bootcamp Accélération Coiffure », que Pôle emploi peut prendre en charge.

Quelles sont les carrières envisageables au sortir de l’école ?

A.-L. C : La première promotion terminera son cursus en janvier 2023. Le Bachelor prépare à de nombreux métiers dans le secteur de la coiffure. Certains s’orientent vers la création de nouveaux concepts de salons, d’autres vers le développement de produits bio, vers la coiffure studio ou encore vers le barbering. Certains étudiants sont davantage intéressés par les innovations permises par le digital. L’ambition du Bachelor est de former des entrepreneurs de la coiffure et de donner aux étudiants les compétences nécessaires à la création d’entreprise.

 

En savoir plus sur le Real campus by L’Oréal : https://www.realcampus.fr/actualites/nouveau-visite-virtuelle-360deg-de-real-campus-loreal

Visite virtuel du Real campus by l’Oréal : https://realcampusvisitevirtuelle.com

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

81,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.