Marseille Old Port and Fort Saint-Jean in night. France

Article

Quand la visite d’un musée peut aider à la recherche d’emploi

Pôle emploi noue des partenariats avec plusieurs institutions culturelles françaises et organise des visites pour les demandeurs d’emploi accompagnés de leurs conseillers. Cette expérience est riche d’enseignements pour aider au retour à l’emploi.

Publié le  12/05/2022

Quelle que soit sa forme, l’Art constitue un véritable levier de développement personnel au service du retour à l’emploi. Il permet à chacun de s’exprimer sans risque et d’apprendre à valoriser ses qualités afin de répondre aux besoins des entreprises.

Depuis 2017, Pôle emploi Hauts-de-France et le Louvre-Lens élaborent et créent des ateliers, en lien avec les œuvres de la Galerie du temps, afin d’aider les demandeurs d’emploi les plus vulnérables à lever certains de leurs freins qui impactent leur recherche d’emploi. Lors de ces séances animées par des médiateurs culturels du Louvre-Lens et des conseillers Pôle emploi, ils travaillent leur expression, leur argumentaire et leur confiance en eux par le biais de supports et de projets artistiques.

Aujourd’hui, le partenariat se poursuit et s’étoffe pour lutter contre les tensions du marché du travail en proposant de nouvelles pratiques de recrutement au sein d’un lieu culturel en facilitant la rencontre entre demandeurs d’emploi et entreprises.

Le dispositif « L’Art d’accéder à l’emploi »


Grâce aux actions impulsées particulièrement avec les équipes du Louvre-Lens, Pôle emploi Hauts-de-France lance ce dispositif en 2022 avec le soutien de ses partenaires (Direction Régionale des Affaires Culturelles, Conseil Régional, Conseils départementaux, Louvre-Lens…), des opérations régulières labellisées « L’Art d’accéder à l’emploi » seront proposées aux demandeurs d’emploi et aux entreprises sur l’ensemble des territoires de la région.

L’objectif de cette opération innovante est double :

  • Remobiliser par l’Art les demandeurs d’emploi les plus vulnérables, en particulier les demandeurs d’emploi de longue durée, les bénéficiaires du RSA, les jeunes, les publics habitant en Quartier Prioritaire de la Ville, les demandeurs d’emploi en situation de handicap…
     
  • Réaliser des actions pour recruter autrement au sein d’un lieu culturel en permettant aux demandeurs d’emploi et aux entreprises de se rencontrer par l’Art.Pour ce faire, les 84 agences Pôle emploi en Hauts-de-France se mobilisent dès à présent pour élaborer des partenariats locaux avec les structures culturelles dans leurs territoires.

Faire de la culture un levier d’insertion socio-professionnelle

À présent, c’est à Marseille que l’expérience est renouvelée. Pôle emploi a noué un partenariat avec le Mucem (Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée), lieu emblématique de la cité phocéenne. Le partenariat prévoit un accès gratuit aux demandeurs d’emploi, la mise en service par le musée, un dimanche par mois, d’un bus allant chercher le public dans les quartiers éloignés, et des visites de demandeurs d’emploi accompagnés de leurs conseillers.

Ces visites se révèlent riches d’enseignements et devraient être renouvelées 3 à 4 fois par an pendant trois ans, durée de la convention signée par le Mucem et Pôle emploi. Les publics visés sont les demandeurs d’emploi inscrits dans un dispositif d’accompagnement intensif, des personnes éloignées de l’emploi, en chômage de longue durée. « L’ambition est de faire de la culture un levier d’insertion socio-professionnelle, tout en encourageant les demandeurs d’emploi à s’interroger et à faire avancer leur projet professionnel », explique Christophe Neuville, directeur de l’agence Pôle emploi à la Belle de Mai, à Marseille.

Chaque session dure deux semaines. La première, les demandeurs d’emploi visitent l’exposition accompagnés de leurs conseillers, et la seconde, ils travaillent ensemble sur ce qu’ils ont vu, ressenti et les apports pour leur recherche d’emploi. En amont, un conseiller Pôle emploi référent visite l’exposition pour cerner comment interroger les œuvres présentes et faire des liens avec les projets professionnels des demandeurs d’emploi.

Établir la confiance entre le demandeur d’emploi et le conseiller

La dernière rencontre au Mucem a porté sur l’exposition « Le grand Mezzé », dédiée à l’agriculture et l’alimentation sur le pourtour méditerranéen. Une exposition évoquant une thématique quotidienne et permettant de découvrir comment l’agriculture a évolué au gré des mélanges de cultures et la nouvelle socialité culinaire que cela a fait émerger. Pour Pôle emploi, la visite par un groupe de demandeurs d’emploi a été riche d’enseignements. Christophe Neuville se souvient : « Cela a beaucoup renvoyé aux questions des origines et à des moments de convivialité évocateurs. Certains ont aussi pris conscience de compétences qu’ils ne soupçonnaient pas autour de la cuisine, alors qu’ils ne l’envisageaient pas comme projet professionnel ».

Ce type de visites permet aussi aux demandeurs d’emploi d’échanger avec leurs conseillers dans un nouveau cadre, un contexte inédit, propice à établir une relation de confiance et à renforcer l’estime de soi. Ce changement de cadre est d’autant plus bénéfique que ces visites impliquent un accompagnement continu où les contacts entre demandeurs d’emplois et conseillers sont réguliers. Ici, en s’appuyant sur l’exposition, tous deux vont pouvoir échanger autour d’une thématique positive. L’art devient ainsi créateur de lien et la visite du musée aidera à l’insertion et au retour à l’emploi.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

84,8 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.