Article

Les métiers du numérique : des emplois partout, pour tous !

À l’occasion de la semaine des métiers du numérique, du 23 au 27 janvier, Martine Chong-Wa Numéric, Directrice régionale Pôle emploi Pays de la Loire et cheffe de file nationale du numérique, évoque les enjeux du secteur en termes d’emploi et de recrutement.

Publié le  23/01/2023

 

MicrosoftTeams-image (7).png

 

Je veux tout d’abord saluer l’engagement de l’ensemble du réseau de Pôle emploi, de la Direction générale et de la DSI qui se mobilisent lors de cette semaine dédiée avec plus de 1 000 événements. Ce sera l’occasion de montrer la diversité des métiers et les carrières possibles dans ce secteur. Pôle emploi mobilise les acteurs de cet écosystème économique pour accélérer les recrutements, permettre aux entreprises de continuer à se développer et aux actifs de s’orienter vers ces métiers. 

Le secteur du numérique est très dynamique en termes de recrutements, avec une évolution structurelle de + 4 % par an. Pour y répondre, cette semaine permet de présenter le secteur du numérique, de changer les regards, d’accompagner les entreprises pour recruter autrement, en mobilisant par exemple les mesures d’adaptation (Préparations Opérationnelles à l’Emploi) et les parcours de formation et d’accompagnement sur-mesure proposés par Pôle emploi.


 

Plus de 1 000 événements de recrutement et d’animations sur l’ensemble du territoire

Cette 5e édition de la semaine des métiers du numérique est orientée autour du recrutement et de l’attractivité des métiers, afin de toucher des publics plus larges. En Pays de la Loire, nos 48 agences sont impliquées et vont proposer plus de 100 événements sur la semaine (découverte des métiers et de l’offre de formation). 

En complément, nous organisons quatre webinaires nationaux : pour les entreprises afin de les inciter à recruter autrement, à destination des candidats pour leur faire découvrir les métiers et les compétences recherchées, pour les créateurs d’entreprises et porteurs de projets et enfin, à destination des conseillers afin qu’ils puissent mieux accompagner les projets professionnels ou les projets de reconversion.


 

Rendez-vous à Nantes pour le premier salon des métiers du numérique le 23 janvier

Le coup d’envoi de cette semaine thématique se fera le 23 janvier à Nantes, avec le premier salon des métiers du numérique. Tout au long de la journée, se tiendront des conférences, des tables rondes, ainsi que des pitchs pour éclairer et faire témoigner des acteurs de la filière. Au cœur du salon, un job dating permettra aux candidats préparés et aux entreprises qui recrutent de se rencontrer. Il y aura également des tests avec des jeux vidéo, des casques de réalité virtuelle, des escapes games, des ateliers de codage et du coaching individuel et collectif.

Les grands acteurs de l’écosystème numérique sont mobilisés à nos côtés pour cette journée : Numeum, Syntec Numérique, Cinov Digital, l’OPCO Atlas, 3W Academy, Google Ateliers numériques, LinkedIn, Diversidays… Dans notre région, nous avons d’ailleurs signé une feuille de route opérationnelle avec l’ensemble de ces acteurs pour accompagner les besoins en recrutement tout au long de l’année.


 

« Aujourd’hui, toutes les entreprises ont des besoins en matière de compétences numériques. »


Une filière multisectorielle et en constante progression

La société dans son ensemble vit une transformation de l’économie et des usages. Il y a plus d’automatisation, plus de robotisation, plus de dématérialisation dans les échanges et les outils. Tout cela entraîne une digitalisation plus forte de l’organisation du monde du travail, avec le développement du travail hybride, l’essor du e-commerce… Cela génère des besoins dans tous les secteurs d’activité et dans toutes les zones géographiques. Il y a bien évidemment les start-up et les entreprises de services numériques, mais pas seulement. Aujourd’hui, toutes les entreprises ont des besoins en matière de compétences numériques. 

Les métiers les plus recherchés sont ceux de développeur, chef de projet informatique, technicien helpdesk, ainsi que tous les métiers qui se développent à une vitesse exponentielle autour de l’intelligence artificielle, la réalité augmentée, la cybersécurité, le cloud, la data… Tout cela représente une grande diversité de secteurs d’activités et de carrières possibles. 

61 % des entreprises déclarent que leurs effectifs sur les métiers du numérique ont augmenté au cours des cinq dernières années. Le secteur progresse chaque année de 4 %, grâce notamment aux investissements technologiques. La filière est composée principalement d’éditeurs de logiciels, d’entreprises de services numériques (les ESN), et des DSI des grands groupes, quel que soit leur secteur d’activité. Les recrutements se font majoritairement en CDI (67 %), sur des profils plutôt masculins et à niveau Bac+3. À l’occasion de l’enquête Besoin en Main-d’œuvre 2022, les recruteurs ont exprimé près 80 000 intentions d’embauche pour l’année.


 

Changer de regard pour attirer des profils plus variés

C’est une filière en plein développement, qui recrute énormément et qui connaît aussi de fortes tensions de recrutement. En effet, les besoins en compétences sont importants et ils évoluent rapidement. Le principal enjeu est donc d’élargir le recrutement, en l’ouvrant à d’autres profils. Il s’agit notamment d’attirer plus de femmes, leur donner envie d’aller vers ces métiers, elles ne représentent actuellement que 20 % des salariés du secteur. Il est également essentiel d’ouvrir le secteur aux candidats en reconversion professionnelle, notamment pour des profils issus de filières scientifiques, marketing ou communication, mais pas seulement ! Ce sont des métiers accessibles à tous les candidats qui aiment les mathématiques, sans forcément avoir un niveau élevé. C’est un domaine en constante transformation qui demande une grande agilité et des compétences comportementales nécessaires pour travailler en équipe et au service des clients. Les « soft skills » sont essentiels dans ces métiers !

Pour recruter autrement, attirer et fidéliser les candidats, nous misons aussi sur les dispositifs en alternance et les contrats de professionnalisation, comme leviers pour diversifier le recrutement. Notons également que chaque année, environ 48 000 demandeurs d’emploi sont formés aux métiers du numérique, grâce à nos partenariats avec des organismes de formation et avec les acteurs du secteur. Nous travaillons sur des programmes qui permettent de répondre finement aux besoins en recrutement.

Donner envie de travailler dans le numérique, c’est aussi valoriser les modes d’organisation du travail. Beaucoup de ces métiers peuvent s’exercer en télétravail, ce qui est un atout notamment en termes d’équilibre vie professionnelle / vie personnelle. Cette organisation du travail hybride permet aussi de recruter dans tous les bassins d’emplois. 

Cette semaine sera un succès car, à n’en pas douter, nous attirerons de nouveaux profils sur les métiers du numérique, nous favoriserons de nombreuses rencontres entre candidats et recruteurs pour accélérer le retour à l’emploi et les recrutements.


 

Plus d'actualités

Article

« Le recrutement collaboratif s’étend à l’ensemble [...]

En plein essor, le recrutement collaboratif tire sa force de l’implication de toutes les parties prenantes de l’organisation, au-delà même des salariés. Mais cette tendance de fond soulève de réelles questions en termes de diversité et d’inclusion des talents. Un enjeu clé, pour les années à venir selon Laëtitia Vitaud, conférencière et auteure sur le futur du travail. Rencontre.

Article

Pôle emploi continue à œuvrer pour un [...]

Le 26 janvier 2023, Pôle emploi a renforcé sa sa palette de dispositifs de lutte contre toutes les formes de discriminations par la signature de la Charte d’Engagement LGBT+ portée par l’Autre Cercle, association française de référence pour l’inclusion des personnes LGBT+* au travail. Fort de 55 000 agents, le cœur de métier de Pôle emploi repose sur son capital humain. L’organisation ambitionne donc d’être à la hauteur des défis posés par les enjeux contemporains d’égalité au travail.

Article

Diversité dans la tech : E-mma casse les codes

La tech, une affaire d’hommes ? Pas pour Dipty CHANDER, Présidente de l’association E-MMA et développeuse pour l'Ecole pour l'informatique et les nouvelles technologies. A la tête de l’association qui depuis dix ans lutte pour la diversité dans les métiers informatiques, elle poursuit son combat en faveur de la mixité dans la tech. Rencontre avec une passionnée qui fait bouger les lignes.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

82,8 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.