Article

Comment innover et recruter différemment avec les équipes dédiées de Pôle emploi pendant cette période de crise et de confinement ?

Illustration avec trois témoignages dans les secteurs de l’industrie, des travaux publics et du bâtiment : Isabelle Muller-Laurent, responsable ressources humaines de France Rail, Pascal Afonso, Président du Syndicat Val-d’Oisien des Entreprises de Travaux Publics et Sophie Carmona, Directrice régionale PACA du service action sociale Pro BTP

Publié le  11/12/2020

Comment recruter des opérateurs de production pendant la période de crise de sanitaire et de confinement ?

Isabelle-Muller_art_org.jpg

Témoignage d’Isabelle Muller-Laurent, Responsable ressources humaines de France Rail 

Installée en Grand Est, France Rail Industry emploie près de 450 personnes et fait intervenir au quotidien une quarantaine d’entreprises locales et régionales. Chaque année, nous livrons près de 300 000 tonnes de rails sur les cinq continents. Notre entreprise est l’une des seules en France à produire des rails de 120 mètres en un seul bloc. 

Malgré la crise sanitaire et économique, nos besoins de recrutement n’ont pas changé. Nous avons la chance d’avoir des commandes et notamment un client important, la SNCF. Depuis le début de l’année, nous avons réalisé 46 recrutements avec l’aide des équipes de l’agence Pôle emploi d’Hayange. La plupart d’entre eux sont des CDI et notamment des opérateurs de production.

Pendant le confinement, nous avons mis en place des méthodes de recrutement 2.0 avec Pôle emploi ; ce qui n’est absolument pas l’habitude de l’industrie sidérurgique, qui a pour coutume de « toucher la matière » et de recevoir les candidats en présentiel. Nous avons dû nous adapter et les nouvelles méthodes de recrutement avec Pôle emploi nous font gagner du temps. Nous n’avons plus à nous déplacer. 

Aujourd’hui, nous organisons avec Pôle emploi des informations collectives digitales pour les demandeurs d’emploi. Nos entretiens avec les demandeurs d’emploi via skype ou teams se passent très bien et nous avons eu de supers profils. Nous n’avons pas perdu dans la qualité de nos recrutements.

Je tiens à souligner que notre partenariat avec l’Agence Pôle emploi d’Hayange fonctionne très bien. A chaque fois que nous avons un poste à pouvoir, nous le confions à notre conseiller « Référent entreprise », qui se démène pour trouver le bon candidat. Nous faisons des points réguliers avec lui sur les informations collectives et les postes à pouvoir. Comme il connait bien notre entreprise, il m’envoie aussi régulièrement des CV présélectionnés. J’apprécie cette démarche d’autant plus que l’industrie n’attire pas toujours les candidats, même si nous avons des salaires attractifs. 

Nous sommes localisés près du Luxembourg, qui attire la main d’œuvre frontalière. Nous devons donc déployer des trésors d’ingéniosité avec Pôle emploi pour recruter des jeunes !
 

Bâtis ton projet avec la Fédération Régionale des Travaux Publics Ile de France

Pascal-AFONSO_art_org.jpg

Témoignage de Pascal Afonso, Président du Syndicat Val-d’Oisien des entreprises de Travaux Publics 

Le Syndicat Val-d’oisien des Entreprises de Travaux Publics compte 17 membres adhérents,  des agences de grands groupes et des PME. Dans le Val d’Oise, une centaine d’entreprises de travaux publics sont présentes avec plus de 6 000 salariés hors intérimaires.
 
Depuis la crise sanitaire, nous n’avons pas pu embaucher mais heureusement aucun licenciement n’est à déplorer. Nous avons subi un fort décrochage de l’activité, avec un trou d’air de la commande publique. Le nombre d’appel d’offres est en chute libre et le chiffre d’affaires des entreprises a baissé de 18 à 22 % par rapport à 2019. Nous avons très peu de lisibilité pour le début de l’année prochaine, nous espérons tous que le plan de relance de l’Etat aura un impact important et nous permettra de retrouver une activité équivalente à celle des années précédentes.

Avant l’apparition de la COVID19, nos offres d’emploi paraissaient régulièrement sur les sites de pole-emploi.fr pour des métiers très divers, qu’il s’agisse de métiers techniques (maçons, chefs de chantiers, mécaniciens, géomètres, conducteurs de travaux) mais aussi de secrétaires, de comptables, de commerciaux et de bureau d’études. Nous sommes dans un secteur d’activité ou l’évolution et la promotion interne sont encore largement possible, combien de manœuvres passent maçons, puis chefs d’équipe, avant d’être chefs de chantier. Et certains chefs de chantier arrivent même à occuper des postes de conducteur de travaux. 

Avec la Direction territoriale de Pôle emploi, notre syndicat participe régulièrement à des évènements et salons pour promouvoir nos métiers. Notre objectif est de travailler sur l’attractivité de nos métiers et d’innover dans nos recrutements en touchant notamment des jeunes éloignés de l’emploi et des réfugiés. Avec l’AFPA et le GEIQ IDF, nous avons créé pour cela un plateau technique permettant à des personnes éloignées de l’emploi de découvrir notre secteur d’activité, de se former à nos métiers et d’intégrer nos entreprises. A ce jour, ce sont 9 candidats qui sont en contrat de professionnalisation dans nos entreprises. 

Le 3 mars dernier, nous avons participé avec Pôle emploi au forum de Saint Leu la Forêt «  BTP : Bâtis ton projet -  Ensemble, construisons votre avenir ». L’objectif étant pour nous de recruter, participer à des job-dating et de faire découvrir le large éventail des offres d’emplois que nous pouvons proposer. Le recrutement et la formation sont au cœur de notre management pour permettre à nos collaborateurs de s’épanouir et de progresser au sein de nos entreprises. A travers ce partenariat, nous souhaitons véhiculer les valeurs de la Fédération nationale des Travaux Publics, ce qui est essentiel en cette période de crise sanitaire et économique. La Fédération Régionale des TP en Ile-de-France a d’ailleurs lancé en septembre dernier un véhicule de promotions Destination TP destiné aux scolaires et aux demandeurs d’emploi.

 

Les Parrains du bâtiment accélèrent et facilitent les recrutements

SophieCARMONA_art_org.jpg

Témoignage de Sophie Carmona, Directrice régionale PACA du service action sociale Pro BTP

Pro BTP est l’organisme de prévoyance et de retraite des professionnels du bâtiment. Nous disposons d’un service d’action sociale, dont l’une des a missions est de valoriser l’image des métiers du bâtiment, susciter des vocations et favoriser la formation et le recrutement.

Avec l’agence de Pôle emploi Aubagne, nous avons signé un partenariat pour une très belle action «Les parrains de bâtiment» que nous avons intitulée #Batissonsnotreavenir. Nos parrains sont des anciens chefs d’entreprises et des salariés du bâtiment à la retraite qui accompagnent des demandeurs d’emploi vers les nombreuses opportunités du secteur du bâtiment. 

Depuis la crise sanitaire, cette action a encore plus de sens car elle permet d’accélérer et de faciliter les recrutements dans les métiers du bâtiment et les besoins sont énormes. 

Près de 70 Parrains du bâtiment assurent sur le territoire PACA et Languedoc Roussillon des rendez-vous mensuels avec des demandeurs d’emploi déjà qualifiés ou en reconversion.

Dans les locaux de l’agence d’Aubagne, Ils accompagnent mensuellement de manière personnalisée des candidats identifiés par les conseillers de Pôle emploi. 

Lors de ces rendez-vous, les demandeurs d’emploi bénéficient de l’expérience et des informations délivrées par leurs parrains, réactualisées par leur réseau pour faciliter leur insertion et optimiser la réussite de leur projet. 

Une grille d’évaluation, adaptable en fonction des attentes des recruteurs, a été élaborée conjointement par Pôle emploi et les parrains. Utilisée lors des entretiens, elle permet d’identifier et de valoriser leurs compétences auprès des entreprises.

Ce partenariat entre Pôle emploi et PRO-BTP est l’une des solutions pour rendre nos métiers attractifs et nous souhaitons qu’il perdure et attire de nouveaux parrains sur d’autres agences !

Plus d'actualités

Article

Le sport, un terrain d'insertion et d'emploi [...]

Le monde du sport représente un potentiel de 448 000 emplois en France. Pour les seuls Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, l’impact économique est estimé entre 5,3 et 10,7 milliards d’euros. Convaincu que le sport est un enjeu d’insertion et d’emploi dans les territoires, Pôle emploi se mobilise pour saisir les opportunités de recrutement dans le secteur sportif et pour faire de la pratique sportive un levier d’insertion et de retour à l’emploi.

Article

Interview de Tony Estanguet, Président des Jeux [...]

Triple champion olympique de canoë slalom, Tony Estanguet est le premier athlète Français à avoir obtenu trois médailles d’or au cours de trois jeux olympiques différents – Sydney 2000, Athènes 2004 et Londres 2012. Il préside le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Dans son interview, il nous présente les ambitions du COJO 2024 en matière de développement économique et d’emploi, le rôle de Pôle emploi et des collectivités locales.

Article

Agir ensemble aux côtés des entreprises pour [...]

Près de 3 millions de recrutements avaient été prévus par les entreprises pour l’année 2020 . La crise sanitaire et économique que nous traversons a remis en question une partie d’entre eux. Toutefois, de nombreuses entreprises continuent à recruter et des difficultés de recrutement persistent sur certains secteurs et métiers. Alors que des moyens importants sont engagés pour soutenir la relance économique, les équipes de Pôle emploi sont mobilisées auprès des entreprises pour accélérer et faciliter toutes les opportunités de recrutement.

Ailleurs sur le site

CHIFFRE-CLÉ

81,2 %

Des entreprises satisfaites concernant la pertinence des candidats présélectionnés par Pôle emploi. Mesure de la qualité du service rendu aux entreprises sur le volet recrutement au niveau national

L’état de l’emploi dans votre ville

Retrouvez les chiffres du marché du travail dans votre commune de plus de 5000 habitants.

Ensemble pour l'emploi

Retrouvez tous les chiffres permettant d'évaluer l'efficacité de notre action auprès des demandeurs d'emploi et des entreprises.